• ~ 008 ~

     
    Charlotte : Rien, j'allumais la cheminée...
     
    Olivia : Pourquoi t'es triste ?

    Charlotte : Hein ? Mais je suis pas triste !

    Olivia : Tu mens ! Ca se voit.

    Charlotte : Papa ! Faudra acheter des lunettes au crabe !

    Olivia : Pfft!!!
     

    ~ 008 ~

     
    Nous passons à table peu après et le repas se déroule tranquillement, dans la joie et la bonne humeur, mais moi, j'ai du mal participer aux conversations car depuis quelques jours, j'ai l'impression que "ça" prend une place de plus en plus importante dans ma vie...

    Difficile à expliquer, mais j'ai l'impression que quelque chose grandit en moi ; et cela me panique. J'ai un affreux pressentiment.
     

    ~ 008 ~

     
    Comme toujours, Loic semble deviner mes pensées ; et me jette quelques regards affectueux, puis fronce les sourcils comme pour me répéter "d'arrêter mes conneries"...

    Facile à dire Loic. Toi qui n'est pas dans la peau d'une chose non identifiée à l'avenir incertain.
     

    ~ 008 ~

     
    Quelques heures plus tard... La nuit est déjà bien noire et parsemée d'étoiles..
     

    ~ 008 ~

     
    Au second étage, le couple Baxter discute.

    Suzanne : Erwan ?

    Erwan : Oui chérie ?

    Suzanne : Cachou change, elle se pose beaucoup trop de questions maintenant, ça ne te fais pas peur ?

    Erwan : On a tous un peu peur de l'âge bête, mais t'inquiète ce n'est qu'une mauvaise période ! <rire>

    Suzanne : Je parles sérieusement, Erwan...

    Erwan : Moi aussi !

    Suzanne : J'ai un mauvais pressentiment...

    Erwan : Eh, je t'arrêtes tout de suite, quand on l'a faite entrer dans cette maison, on s'est jurés de la considérer comme notre enfant, alors je t'interdis de douter d'elle, maintenant !
     
    ~ 008 ~

    Suzanne : Je sais, et je trahis pas notre promesse, mais 
    je sens qu'elle n'est pas un simple enfant abandonné car non désiré... J'ai peur que ses parents refassent surface. J'ai peur de ce qu'ils pourraient être, quand on voit les choses étranges autour de Charlotte. J'ai peur qu'on nous l'enlève... J'ai aussi peur de découvrir ce qu'elle est est en réalité... Je sens que notre vie va bientôt basculer... 
     
    Erwan : Tu regardes trop de films, chérie. Elle a été abandonnée, on l'a adoptée, point barre, aux yeux de la loi elle s'appelle Baxter, personne ne pourra jamais rien contre ça. Alors arrêtes tout de suite d'imaginer des trucs  sordides qui vont t'empêcher de dormir la nuit !
     

    ~ 008 ~

     
    Pendant ce temps, Olivia dort profondément tandis que Loic s'apprête à sortir faire la fête...

    Loic <Pense> Qu'est-ce qu'elle peut bien faire dans la salle de bain aussi longtemps, tain' les filles, j'te jures...
     

    ~ 008 ~

     
    Charlotte <descendant l'escalier> C'est bon, j'ai fini, arrêtes de grogner !

    Loic : Fear, elle a un nouveau pouvoir, elle lit dans les pensées maintenant !

    Charlotte : Pouvoir qui s'appelle "je te connais", et arrête de mater mon décolleté !

    Loic : C'est tellement plongeant que je suis sur qu'on peut voir ton nombril !

    ~ 008 ~
     
    Charlotte : Mais n'importe quoi ! Au fait, il va nous rejoindre, Logan?

    Loic : Comme si une soirée sans lui était envisageable....

    Charlotte : Je vois pas en quoi on aurait besoin de cet abruti pour s'amuser...

    Loic : Cachou... C'est mon meilleur ami... S'il-te-plait, apprend à supporter sa présence...

    Charlotte : C'est difficile vu qu'il passe sa vie à me casser les pieds...

    Loic : Qui aime bien chatit bien... et ça fait un bail qu'il ne t'as plus embêtée...

    Charlotte : Avec un peu de chance il se cassera une jambe en sortant de chez lui et poof, magie, une soirée sans un cloporte inutile !
     

    ~ 008 ~

     
    Loic : C'est beau, l'amour ! Mais ne t'en fais pas, s'il t'embête, je lui en toucherais deux mots, c'est promis.