•  

     

    • Résumé •

    Il paraît qu'il faut aimer n'importe qui, n'importe comment, que l'essentiel reste d'aimer malgré tout...Il paraît. Il paraît... Mais de tels proverbes sont-ils toujours applicables en toutes circonstances?

    Quand les erreurs d'un père révèlent des liens fraternels non désirés... À tort, ou à raison. Tenter simplement de croire en ses convictions. Suivez les aventures de deux âmes soeurs que tout oppose pourtant.

    - - -

    Être un adolescent doué en sport, plein de rêves, et coqueluche du lycée, beaucoup de jeunes hommes en rêvent... Jeffrey, lui, le vit au quotidien.

    Suivez les aventures d'un gamin immature que la vie fera mûrir un peu plus vite que prévu.

    ~> Fiches personnages/Oneshots, ICI <~

    ~> Playlist Deezer de l'histoire <~

     

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~ 

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~

    ~ Bienvenue ! ~


  • ~ 001 ~

    ~ 001 ~

    Il fait un temps des plus convenables, aujourd'hui, sur Klausdorf. Petite ville côtière située au nord de l'Allemagne.

    ~ 001 ~

    Ce qui n'est absolument pas courant, ici. Puisque d'ordinaire, en cette saison -l'automne-, il pleut averse et les arbres se déshabillent sans pudeur.

    ~ 001 ~

    Tobias Angermann, comme la majorité des habitants de la ville, prend plaisir à se déplacer à pied, aujourd'hui, pour rejoindre ses amis.

    ~ 001 ~

    Il fait beau.

    ~ 001 ~

    Et quand on est jeune, vif, et plein d'énergie, on se sert de ses jambes au maximum. Les voitures et divers transports en commun étant pour les fainéants qui ne savent mettre un pied devant l'autre, plus de dix minutes.

    ~ 001 ~

    C'est ce qu'il maintient avec certitude, en ne se considérant pas de ceux-là.

    ~ 001 ~

    - HEY! Mon petit doigt me disait que tu serais ici,qu'il sourit soudain, et amicalement, en apercevant l'un de ses meilleurs amis.

    Voir, son.. meilleur ami. Qui est allongé sur l'herbe, en contrebas.


  • ~ 002 ~

    - T'as vu ce temps qu'on a un peu ?! Je peux pas être ailleurs que là avec un soleil pareil !

    Oui. Raphaël Bauer a toujours partagé l'opinion de son ami, sur le fait qu'il ne faut jamais s'enfermer par temps ensoleillé.

    - Tu viens? On va être en retard.

    Pour retrouver le reste de leur groupe. Pour jouer de la musique, jusqu'à la tombée de la nuit. Et sans doute plus encore. Jusqu'à épuisement, parfois.

    ~ 002 ~

    - Les autres sont déjà là?

    ~ 002 ~

    - Je pense.

    - Bah, va voir, et reviens ensuite me le dire?

    ~ 002 ~

    - Compte là-dessus, et bois de l'eau fraîche, ma poule, manque de s'esclaffer Tobias, devant le toupet de son comparse -qui est déjà en train d'escalader le muret de pierre du chemin.

    - « Uhu »  squatte encore?

    - Non, je ne pense pas, s'amuse de nouveau, Tobias, en repensant à cette drôle de jeune fille que ses amis prennent un malin plaisir à surnommer par la marque d'une célèbre colle extra-forte.

     

     

    *

     

     

    ~ 002 ~

    - Qu'est-ce qu'on se fait chier!! soupire de dépit ce jeune Berlinois, à destination de sa soeur jumelle. Eva Beckers.

    ~ 002 ~

    Les deux adolescents étant actuellement en train de tuer le temps de leur fin d'après-midi, enfermés dans leur chambre, à ne rien faire de leurs dix doigts.

    - Et si on sortait, ce soir? répond la jeune fille avec malice.

    - Hmmm.. Chaud, chaud! On est déjà beaucoup sortis cette semaine, et ça risque de finir par se savoir.

    ~ 002 ~

    - Jeff! Maman , et Erwan*, viennent de partir en tournée! Alors c'est le moment d'en profiter.

    La mère des adolescents étant chanteuse dans un groupe de musique, avec son conjoint*, ceux-ci ont pour habitude -et ce, très souvent- de se retrouver livrés à eux-mêmes, dans le grand appartement familial.

    ~ 002 ~

    - Ouais, mais je crois que maman a des doutes sur nos sorties, depuis quelque temps. Alors il va falloir qu'on ralentisse la cadence.

    - Des doutes?

    - Elle a parlé à madame Bergman, j'en suis certain. Car cette vieille bique n'arrête pas de me poser des tas de questions dès qu'elle me croise, depuis que maman est partie!

    En effet, la concierge de l'immeuble est des plus dévouées, et les parents résidants qui ont pour habitude de s'absenter n'hésitent jamais à faire appel à ses talents d'agent secret, pour espionner furtivement leurs enfants.

    - Elle ne me questionne jamais, moi, manquerait presque de se vexer la jeune Eva, si elle ne connaissait pas le succès de son frangin auprès de tous les habitants de l'immeuble. En effet, le jeune homme est aimé de tous, à cause de son caractère sympathique et avenant.

    - Faudrai peut-être que tu la calcules, pour qu'elle te parle!

    Pan. Dans les dents. Et la jeune fille le reconnaît totalement. Qu'elle a un peu trop tendance à être dans la lune. Même lorsqu'elle croise, dans la rue, un couloir, un visage connu.