• ~ 011 ~

    A love-struck Romeo sings the streets a serenade
    Laying everybody low with a love song that he made
    Finds a streetlight, steps out of the shade
    Says something like, "You and me babe, how about it?"

    ~ 011 ~

    Juliet says, "Hey, it's Romeo, you nearly gave me a heart attack!"
    He's underneath the window, she's singing, "Hey la, my boyfriend's back
    You shouldn't come around here singing up to people like that...
    Anyway, what you gonna do about it?"

    ~ 011 ~

    Juliet, the dice was loaded from the start
    And I bet when you exploded into my heart
    And I forget I forget the movie song
    When you gonna realize it was just that the time was wrong, Juliet?

    ~ 011 ~

    Come up on different streets, both the streets of shame
    Both dirty, both mean, yes in the dream it was just the same
    And I dreamed your dream for you and now your dream is real
    How can you look at me as if I was just another one of your deals?

    ~ 011 ~

    Well you can fall for chains of silver,
    You can fall for chains of gold,
    You can fall for pretty strangers

    « EVAAA!! EVAAA!!! YIIIIIIHHH, EVAAA!! QUEST-CE QUE TU FOUUUS?? »

    And the promises they hold
    You promised me everything, you promised me thick and thin, yeah!

    ~ 011 ~

    Now you just say, "Oh Romeo? Yeah, you know I used to have a scene with him"

    - Je crois qu'on t'appelle.

    - Malheureusement, oui!

    - Tu devrais alors y aller.

    - Je reviens dans deux minutes. Tu m'attends?!

    - Hmmmmm... d'accord.

    - Génial! Alors à tout de suite!

    - A tout de suite.

    ~ 011 ~

    Mais malheureusement pour « Juliet », ce Roméo-là n'est pas de ceux qui patientent sagement dans un coin, en attendant le retour d'une fille. Aussi jolie soit-elle.

    ~ 011 ~

    Oui, parce que Raphael doit bien se l'avouer, tout de même. Que cette petite brunette, qui est venue se coller sensuellement contre lui, avant de lui offrir sa rose du bout des lèvres, n'est pas des plus hideuses.

    Mais cela n'est pas une raison. Pour qu'il reste à poireauter là, comme un idiot.

    Et puis il a chaud. Terriblement chaud. Il n'aurait décidément jamais du mettre son sweet préféré, ce soir.

    ~ 011 ~

    « Parti? » segromelle rapidement à elle-même, Eva, en revenant peu après à l'endroit où elle a laissé son beau prince.

    Peut-être n'était-il finalement qu'une simple hallucination!


    Oui, parce qu'il faut tout de même qu'elle soit honnête en reconnaissant qu'elle a beaucoup bu ce soir, et que cela pourrait très bien expliquer la présence miraculeuse de ce jeune homme magnifique.

    « Gniii » Se maugrée-t-elle ensuite avec entêtement, en observant attentivement les alentours : il doit bien se cacher quelque part, ce petit filou! Elle n'est pas encore bonne à enfermer, non elle ne l'a pas rêvé, ce beau-gosse sur pattes! Oui, il est bien réel!! Elle en est sûre!! Scherlock Eva est sur le coup.

    D'un pas rapide, elle traverse alors la boîte de nuit. Bousculant au passage quelques danseurs éméchés,  son frère y compris.

    - Evaaa-euhhhh! Ooùùù que tu vaaaas? Piaille celui-ci à destination de sa jumelle qui semble bien pressée ! Cela l'intrigue. Scherlock Jeffrey est sur le coup!

    - Prendre l'air quelques minutes!!

    Quelques pas plus tard, Eva arrive à l'entrée du Nightclub. Et toujours pas de dieu vivant à l'horizon... Elle soupire.

    ~ 011 ~

    Que de filles, en ces lieux ! Assises ici et là, discutant entre amies. Eva les troquerait bien toutes contre son apollon disparu.

    ~ 011 ~

    Zut. Zut. Et re-zut! boude désormais la brunette, terriblement déçue.

    ~ 011 ~

    Elle en a même le hoquet. Ce qui lui fait réaliser qu'elle n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus sobre en ce moment ! Quel dommage. Elle qui aurait tant aimé désaouler dans les bras d'un dieu de la mythologie grecque...


  • « Weakette », est son surnom presque officiel en soirées, une appelation fourbement donnée par son frère adoré. A raison, en fait, puisque la jeune fille ne tiens pas spécialement l'alcool.

    Mais de toute manière son jumeau d'amour n'est pas spécialement "meilleur alcoolique" qu'elle ! L'expression la fait soudainement sourire. L'on rit vraiment de n'importe quoi lorsque l'on est ivre, n'est-ce pas. "Il en faut peu, pour être heureux..." Rions de tout ! C'est tout de même mieux que de ne rire de rien.

    Mais cela dit, si en plus d'avoir envie de rire bêtement pendant de longue minute et pour strictement rien, en plus, elle pouvait avoir son beau-gosse sur pattes qui rappliquait, elle ne dirait pas non, en fait ! Le rire c'est bien, mais les garçons, c'est mieux.

    « Hips! » Maudit hoquet, décidément ! Et incroyable mais vrai, mais le dieu des hommes est redescendu parmi les mortels, et ce n'est que dans sa direction à elle qu'il se dirige soudain !

    Ses prières ont finalement été entendues !! Un large sourire se dessine sur son minois mais elle tente de rester impassible et sage. Calme et détachée. Elle ne va tout de même pas lui faire croire qu'elle poireaute dans ce couloir gelé uniquement pour ses beaux yeux tout de même !

    Cela dit, Eva se demande ce que le plus beau des hommes a pu aller faire à l'extèrieur de la boite. La température n'est pas des plus douces, et ce clampin se promène dehors en pullover ! Souhaiterait-il attraper la mort ? Cela serait un crime contre l'humanité de faire mourir un être pareil..

    Le voyant se rapprocher d'elle d'un pas rapide, la brunette complètement saoule se redresse légèrement afin de se tenir droite, distinguée. Elle lui esquisse même un petit sourire coquin et provoquant. Tout en conservant son habituel petit air détaché. 

    - Il fait meilleur à l'intèrieur que dehors!

    Incroyable mais vrai, mais oui un dieu vient de s'adresser à elle !  

    - Tu m'étonnes! lui répond Eva avec empressement, joyeuse.

    - Tu ne retournes pas à l'intérieur?

    - Pas tout de suite!

    - Je vois, semble suspicieux l'apollon.

    - Hmm, non! Ce n'est pas ce que tu crois! se justifie la brunette, honteuse. Son dieu aurait-il réalisé son état d'ébriété?!

    - Mais je ne crois rien, lui sourit le paroxysme de la beauté, avec une sensualité envoutante, tout en se collant délicatement contre elle. 

    - Hmm... Tant mieux alors. Parce que j'avais peur que tu te sois enfui. Tout à l'heure.. Eheh.

    - Eh.... Pardon? Moi? M'enfuir? Juste après qu'une déesse m'ait offert sa rose?Je crois pas, non!

    - Flatteur! Moi c'est Eva... Et toi?

    - Raphaël.

    - Enchantée, alors. Raphaël.


  • ~ 013 ~

    I can't do the talks, like the talk on TV
    And I can't do a love song, like the way it's meant to be

    ~ 013 ~

    I can't do everything, but I'll do anything for you
    I can't do anything, except be in love with you!

    ~ 013 ~

    And all I do is miss you and the way we used to be
    All I do is keep the beat... and bad company

    ~ 013 ~

    Now all I do is kiss you through the bars of a rhyme

    Juliet, I'd do the stars with you any time!

    ~ 013 ~

    - Tutulutuuuuu ! ♪.... sifflote Jeffrey en faisant iruption dans le couloir où se trouve sa soeur, apparemment en charmante compagnie d'ailleurs...

    ~ 013 ~

    - Ahhh, Evaaaaaaaaaa! T'es lààà! Tu viens? Tu viens, tu viens, tu viennnns?! répète Jeffrey en boucle.

    ~ 013 ~

    - Ooooh, Evaaa!! Tu m'as vu, oui?!? EVA, EVA, EVA, EVAAAAAAAA !

    - Mon COUCOUFINNNEEEE !!! Piaille aussitôt Eva en retour et en direction de son frère, tout en se décollant vivement des bras de son prince charmant pour se ruer dans ceux de son jumeaux à la place. 

    A love-struck Romeo sings the streets a serenade
    Laying everybody low with a lovesong that he made
    Finds a convenient streetlight, steps out of the shade
    He says something like, "You and me babe, how about it?"