• 121

     

    *

     

     

    121

    - Alors cette fois, ça y'est? On... On est ensemble? en rougit de joie et d'excitation Eva dans les bras de son Roméo, plus émoustillée et amoureuse que jamais.

    121

    - J'ai bien peur que oui! ne peut s'empêcher de lui laisser échapper Raphaël dans un petit rire affectueux, - et on emmerde les envieux...

     

     

    La liste - Rose ♪

     

     

    121

    - Et on emmerde les envieux!! se presse de lui répéter joyeusement Eva, avant de se scotcher à nouveau a ses lèvres.

    [...]
    T'aimer de tout mon être
    Je ne suis bonne qu'à ça!
    Est-ce que ça te dé-çoit?

    121

    J'ai rien trouvé de mieux à faire
    Et ça peut paraître bien ordinaire
    Et c'est la liste des choses que je veux faire,
    Avec toi!

    - Hummm, tu es obligée de rentrer chez toi? murmure amoureusement Raphaël après une nouvelle et longue série de tendres baisers, - ou tu peux rester un peu avec moi? Je veux pas te quitteeeer!

    - Obligée, obligée, bof... Pourquoi? Tu me proposerais quoi à la place?! s'émoustille encore la jeune fille en rougissant à nouveau,

    - Bah j'allais me prendre une chambre d'hôtel pour ce soir, alors..

    - Euh.. lui grince des dents son interlocutrice en enfouissant son visage dans son torse, pour continuer de grommeler divers balbutiements à peine audibles.

    Divers balbutiements qui font rapidement éclater de rire le jeune homme qui se presse d'y réagir,

    - Mais pas pour ça, m'enfin!! Oh, tout de suite, ce que tu es allée t'imaginer, toi!! Perverse!!!

    - Humm... continue tout de même Eva en laissant sa tête là où elle est, - .. mais, euh...

    - Je ne me vois pas affronter le local ce soir! justifie alors Raphaël, - c'est pour ça que je voulais coucher à l'hôtel pour au moins cette nuit! Et sans doute pour quelques autres, selon l'évolution de la situation avec les autres...

    121

    - Ah..? Je suis désolée Raph...c'est ma faute...

     - Non, c'est moi qui l'ai voulu hein! Et j'aurais du le faire bien avant. Te faire passer bien avant eux.

    - Gniiii.... lui sourit amoureusementson interlocutrice en relevant enfin - et timidement - sa petite tête brune pour le dévisager avec tendresse et les yeux pétillants d'amour, 

    Jeter tout par les fenêtres!
    T'aimer de tout mon être!
    Je ne suis bonne qu'à ça!
    Est-ce que ça te dé-çoit ?

    121

    J'ai rien trouvé de mieux à faire
    Et ça peut paraitre bien ordinaire
    Mais c'est la liste des choses que je veux faire, avec toiiiii!

    - Bon alors tu viens passer un peu de temps avec moi, ou tu rentres chez toi comme une méchante en laissant ton Roméo repartir tout seul sous la neige comme un pauvre malheureux rejetté par sa Juliette?

    - Tssss, idiot, bien sûr que je viens!! ne peut s'empêcher de de lui faire Eva avant de le prendre par la main pour l'inciter à avancer, à ses côtés, vers l'extérieur de sa résidence, - tu as une idée de l'hôtel où tu veux qu'on aille ?

    - Non, aucune idée, petite cerise! s'amuse Raphaël, tout sourire, en serrant plus fort la main de sa désormais petite amie. Il ne leur faudra que quelques secondes pour laisser leurs doigts respectifs s'entremêler ensemble en affichant ainsi, aux yeux de tous, leur union. Leur amour...Leur couple.

    121

    Parce qu'ils emmerdent le monde. Aujourd'hui... Ils sont deux.

    ...Se dire qu'on est heureux...
    Emmerder... les envieux! ♥


  • 123

     

    *

     

     

    123

    - Mon bébé, gémit encore de bonheur Anva Cobain, mère de Kurt et Hanz Cobain, dans les bras de son fils retrouvé.

    Elle vient enfin d'apprendre la triste vérité au sujet de ses deux fils - la triste mort de l'un et l'incroyable résurrection de l'autre - et ne peut désormais plus qu'une chose : pleurer de désespoir et de joie.

    123

    Pleurer la perte définitive de son Hanz. Pleurer le retour miraculeux de son Kurt. Le jumeau avec lequel elle a toujours eu le plus de mal à s'entendre, à cause de leurs nombreux différends..

    123

    - Je suis tellement désolé, maman... si je n'étais pas arrivé trop tard.. Il.. Il.. C'est ma faute, tout est ma faute, mais je te promets que je ne m'étais pas imaginé qu'il.. qu'il...

    - Arrête.. Ce n'est pas de ta faute, Kurt.. Ton frère ne s'était jamais remis de ton décès, tu sais.. Et chaque jour, je priais le ciel pour que ce drame-là ne se produise pas..

    123

    - Je, je.. j'étais furieux, je pensais le haïr et je.. je lui ai balancé des horreurs pour l'impressionner, tu sais, je voulais lui faire payer, et.. et...

    - Je ne veux pas en entendre plus, Kurt... Je t'en prie...finit par laisser tomber Anva en se blottissant un peu plus contre l'enfant qu'elle vient de retrouver, au prix de la mort d'un autre, - je sais très bien à quel point tu aimais ton frère, ne t'inquiètes pas, je ne t'accuses pas... 

     

     

    *

     

     

    123

    Au même moment, un jeune couple nouvellement formé, s'enlace avec tendresse et douceur, sur le lit d'une petite chambre d'hôtel.

    123

    Ce jeune couple qui n'a désormais plus peur de rien ni de personne. Ce jeune couple qui souhaite profiter de chaque nouvel instant passé ensemble. De chaque nouvelle seconde vécue et dégustée dans les bras l'un de l'autre.

    123

    A cet instant, leur histoire devient invincible. Tendrement lovés l'un contre l'autre, ils se murmurent des mots d'amour au goût d'éternité. Rien ni personne ne pourra jamais les briser.. Ils s'en font le serment!

    123

    "L'amour, c'est l'éternité d'une vie à deux" [Georges Sand]"

     

     

    *

     

     

    123

    - Eva ??? braille Vanessa avec colère dans le téléphone de la maison, lorsque sa fille - la chair de sa chair, le sang de son sang, la prunelle de ses yeux, son bébé pur et innocent!! - décroche enfin la communication alors qu'elle venait déjà de faire sonner huit tonalités.

    - Hum, oui.. ?

    123

    - Où est-ce que tu es?? Tu as vu l'heure?!

    - Oui, j'arrive maman.. Je suis à la maison dans vingt minutes.

    - VINGT?? Mais où es-tu??

    - Chez un ami. Je t'aime, maman. À tout à l'heure!

    - EVA!!! gronde Vanessa en réponse, mais dans le vide parce que sa fille chérie a déjà raccroché son téléphone.

    Oh le petit démon, oh le petit démon!!

    C'est qu'elle va l'entendre, quand elle rentrera..! Oh que oui, qu'elle va l'entendre!!
    FOI DE VANESSA!
    qu'elle se grommelle a elle-même avant d'aller rejoindre son époux qu'elle entend d'ici pianoter sur son instrument de prédilection.

    123

    Elle a entendu le petit saligaud rigoler et souhaite bien lui demander le motif de sa soudaine euphorie!

    - Eva a un copain.. Qu'il lui fait en riant.

    - OUI? ET ALORS! qu'elle lui retournera alors sans attendre, avant de se baisser pour se mettre a son niveau et lui pincer les fesses, - heinn, p'tit cul?! Parle!!!

    - Oh oh oh, attention toi, ou tu vas finir assise les pattes écartées sur le piano!!

    - J'aimerai bien voir ça, tiens!

    - C'est un défi?! s'en lèche les babines d'avance Erwan, en accompagnant sa question d'un subtil clin d'oeil.

    123

    - Nan. Ceinture! Ça t'apprendra à être du côté de l'autre affreuse qui était sans doute prête à découcher!!

    - Arg c'est cruel, ça! Tu n'as paaas le droit! Tu es vile!

    123

    - Je sais, la vie c'est dur, y a du chomage, mon chéri !!!

     

     

    *        *

    *

     

     

    123

    Une semaine plus tard, Raphaël et Eva profitent pleinement et aux yeux du monde, de leur vie de couple devenue officielle.

    123

    Raphaël réapprend doucement à être accro a une jeune fille, même si parfois celle-ci est plus qu'exaspérante - ce qui la rend d'autant plus adorable et désirable - et Eva découvre peu à peu la signification réelle du mot "amour" ; avoir tout le temps besoin de l'autre, ne penser qu'à lui et ne voir que lui et rougir dès que celui-ci ose poser le moindre regard sur sa petite personne.

    Oui, l'adolescente découvre désormais un sentiment nouveau. Des sensations nouvelles qu'elle pensait pourtant avoir connues avec ses deux précédents petits amis - un petit jeunot du collège, et son fameux Terry -.

    123

    Mais avec Raphaël, tout est différent. À ses côtés, elle n'est plus la même et déborde d'une énergie nouvelle.

    123

    Un surplus de bonheur presque inhumain. Comment cela pouvait-il être possible d'être aussi heureux?  Et surtout, d'avoir réussi à vivre sans ce bonheur là, jusqu'à maintenant...

    123

    "Le bel amour dure éternellement quand deux êtres bien accordés ne font qu'un." [Marcelle Auclair]

     

     

    *

     

     

    123

    Le domicile des jeunes musiciens, Eva n'y met plus un pied. 

    123

    La gêne, ainsi que la honte, qu'elle ressentirait en pénétrant à nouveau entre ces murs pour affronter le regard d'un blond qu'elle a laissé tomber pour un autre, pouvant la foudroyer sur place dans un terrible Oneshot. 

    « Oh, et puis après tout... » Elle est déjà avec son Roméo toute la journée au lycée et elle sait bien que même les couples les plus fusionnels doivent parfois savoir se détacher l'un de l'autre pour "respirer". Elle n'a donc plus à jouer les remake d'Hélène et les garçons en poursuivant nuit et jour ces jeunes hommes!

    123

    Ainsi, petit à petit, elle pose une certaine distance entre elle et le petit groupe de musiciens.

    123

    Et ce même si sa meilleure amie passe désormais la plupart de son temps en leur compagnie.

    123

    Mais à cette pensée, elle rit plus qu'elle ne rage, parce qu'elle sait bien pourquoi est-ce que sa Paula affectionne tant la compagnie de ces garçons aujourd'hui : pour Tobias, évidemment. Le grand, le fort, le beau Tobias!!!


  • 124

    124

    - Heeey, manque soudain de s'offusquer son petit ami, alors qu'ils marchaient main dans la main dans la rue pour rejoindre sa chambre d'hôtel après les cours.

    124

    - Il est grand, beau, et fooort, mais pas autant que toi!! le rassure aussitôt Eva, les yeux débordants de tendresse et d'amour.

    - Rattrape-toi, oui, saleté!!

    124

    - En parlant d'eux, tu vas jouer aujourd'hui?!

    - Non, mais ce soir on se représente au Cocsix! Tu devras être rentrée chez toi ou tu viendras nous voir?! Enfin plutôt, ME voir, éh éh!

    - Question idiote, je te rappelle que mes parents viennent de repartir en tournée, alors...!

    - Yes! Alors je vais t'avoir pour moi tout seul, pour toute la nuit?! Oh my goood!

    - Hum!!! lui fronce les sourcils de suspicion la jeune fille, tout en lui donnant un léger coup de coude sur le côté pour lui faire comprendre un message : pervers !

    - Même pas! a vite compris Raphaël en éclatant de rire, - mais toi par contre tu soulèves toujours ce sujet, je vais finir par croire que finalement c'est toi la grosse perverseeee du couple qui n'attends que ça !!

    - Hmpfft!

    - Petite cerise, le retour!!

    - Arrêteee de te moquer!! Tu me paieras ça!! rit Eva, en ajoutant ensuite, l'air sérieux, - il faudrait que j'emmène mon frère, ce soir. Ça le fera sortir un peu et lui changera les idées!

    Et puis elle n'oublie pas que sa mère lui a fermement demandé de veiller sur son jumeau pendant son absence ; que l'adolescent présentait de flagrants symptômes de dépression et qu'elle se mettait à craindre le pire sur son évolution future.

    - Et bien, propose-lui de venir, oui, acquiesce sans hésiter Raphaël.

    - Le souci, c'est que je suis presque persuadée qu'il va le refuser, m'envoyer paître. 

    - C'est moche ce qu'il traverse en ce moment, mais à part toi, il n'a aucun ami pour le soutenir?!

    - Il les rejette tous les uns après les autres. Il s'est enfermé dans une bulle depuis son accident.

    - Et ça se comprend.... mais tant qu'il t'as, toi, tout ira bien. Essaie de faire pression pour le faire venir ce soir et s'il refuse... N'insiste pas non plus. Laisse le se remettre de ses émotions, il te reviendras bien assez tôt. En tout cas si tu as besoin de moi pour lui botter les fesses, tu n'hésites pas à demander surtout, hinhinhin!!

     

    *

     

    124

    Quelques heures plus tard, Eva doit se résigner à téléphoner à son petit ami pour lui annoncer qu'elle ne le rejoindra pas au Cocsix ce soir pour le voir jouer.

    124

    Son frère refusant catégoriquement de se rendre avec elle dans ce bar, elle ne peut se résoudre à le laisser chez eux tout seul.

    124

    - Tu es débile, en grommellera de dépit Jeffrey lorsqu'il la réalisera en train de raccrocher son téléphone, - tu lui plantes sa représentation pour rester mater 24h Chrono avec moi? Pouah!!

    124

    - J'avoue que j'aurais adoré y aller, mais puisque mon méchant frère jumeau ne veux pas bouger et que je lui suis entièrement dévouée car il est le seul et unique amour de ma vie, je dois me sacrifier ! 

    - Vas-y, fais tes petits yeux de Cosette, vas-y! Mais tu as vu mon plâtre?! Et tu veux que je sorte comme ça?!

    124

    - Ce n'est pas un plâtre qui pourrait empêcher "Le Jeff" de faire quelque chose, ce type peut tout faire ! Il y serait allé sur un brancard, s'il l'avait voulu !

    - Mais je ne suis plus "le Jeff", bordel!! Ça rentre pas dans ton crâne, ça?!

    - Tout ce qui te différencie de l'ancien Jeff c'est ton plâtre, tocard. Et ta barbe de branleur!! Mais sinon, il n'y a rien d'autre qui a changé!

    - Je t'emmerde!! en grogne d'agacement le jeune homme en se relevant d'un coup sec pour prendre la direction de leur chambre, en boitant, tout en continuant d'exposer ses ressentiments...

    124

    - L'ancien Jeff ne connaissait pas la peur, Eva. Il était plein de rêves et savait qu'il les réaliserait tous, sans exceptions. Il attrapait le ballon et avait aussitôt dix filles qui lui hurlaient qu'il était le meilleur! Il était à fond dans tout ce qu'il faisait et croyait en tout! Sur le terrain, il se sentait pousser des ailes...

    124

    - .. tandis qu'aujourd'hui, regarde moi.. Je n'ai plus rien de ce que j'étais. Si je retourne jouer au basket, tous mes anciens potes me regarderont avec de la pitié plein les yeux, du style : "Tu sais qu'il devait entrer en équipe nationale? C'est vraiment pas de chance ce qu'il lui arrive, dit donc!" Je ne saurais jamais affronter ça...

    124

    - Et?? Tu auras d'autres rêves dans ta vie que "future star du basket", Jeff!!

    124

    - Non!! Et puis si tu ne comprends pas ce que je ressens, va arracher les deux mains de ton mec pour qu'il ne puisse plus jamais jouer de guitare!! Ou mieux, arrache-lui les cordes vocales pour qu'il ne puisse plus jamais chanter!! Et tu regarderas ensuite comme il se sentira castré sans sa passion!!! Mais bien sur, toi tu ne peux pas comprendre, après tout, puisque tu n'as aucun rêve dans ta petite vie de midinette!!

    - Ah bon?!

    124

    - A part bien sûr, te faire sauter par ton Roméo!

    124

    - Ok...

    - M'en fout si je suis dur, tu le mérites !!

    124

    - ...

    124

    - Tu ne comprends pas que je vais mal?? Que je me sens désormais inutile et bon n’a rien?? Tout ce que je savais faire de génial, je ne pourrais désormais plus jamais le faire!! PLUS JAMAIS!!

    - ...

    124

    - Mais merde, parle-moi!! Console-moi, je sais pas quoi!! Tu es censée m'aider et pas me laisser seul, parce que j'ai besoin de toi!! C'est ton rôle de soeur, de binôme!!

    124

    - ...

    - ...

    - ...

    124

    - ... P.. Pardon.. P.. Pardon Eva...

    - ...

    - Je retire ce que j'ai dit, c'est bon!!! Alors pardonne-moi et parle-moi.....!!!

    124

    - J'avoue que vous êtes beaucoup plus passionnés que moi dans vos hobbies, mais ce n'est pas une raison pour..

    - JE T'AI DIT QUE JE RETIRAIS CE QUE J'AI DIT!!!

    - OUAIS, MAIS MOI JE NE T'AI PAS DIT QUE J'AVAIS FINI DE BOUDER ET DE T'EN VOULOIR, SALE PETIT CON!!!

    - ...

    - ...

    - ...

    - ...

    - ...

    - ....

    - ...

    - ...

    - ...

    - ...

    124

    - Je t'aime...

    - Moi aussi, je t'aime, bouffon.

     

     

    *

     

     

    124

    - Je trouve ça très courageux de reprendre tes études! Mais qu'est-ce qui t'as motivé pour prendre une telle décision ? s'intrigue avec intérêt Tiphanie devant son vieil ami Hanz Cobain qui vient de lui apprendre qu'il a démissionné de son ancien emploi pour commencer un cursus d'infirmier.

    124

    - J'en avais marre de la restauration, tout simplement. Et la médecine m'a toujours attiré!

    - Oh? Et bien ça, je l'ignorais! en sourit de satisfaction cette mère de famille, seule ce soir chez elle ; son chérubin étant chez des amis pour la soirée et son époux à un diner avec des parents d'élèves, elle a tout son temps pour discuter de tout et de rien avec son vieux comparse d'adolescence!

    - Il n'est pas souvent là, Peter, lui fait soudain et discrètement remarquer son interlocuteur avec suspicion.

    124

    - Mais si! Mais ce soir, disons que... C'est l'exception qui confirme la règle.

    - Je vois.

    124

    - C'est fou, ça faisait tellement longtemps que tu ne t'étais plus coiffé et rasé la barbe que j'avais oublié à quel point tu pouvais lui ressembler...

    124

    - Hum... Mais il y a une explication a cela, tu sais....