• 372

     

    *

     

    Quatre heures du matin, la petite soirée d'anniversaire pour célébrer le vingtième printemps des jeunes Beckers arrive enfin à terme. Jeffrey se presse donc de rentrer chez lui : Gustav étant déjà rentré il y a une heure et quelques, le jeune homme se retrouve donc seul à parcourir le long couloir de l'immeuble de sa soeur pour rejoindre l'ascenseur à destination du sous-sol où est garée sa voiture.

    372

     

     

    World turns - seconhand serenade ♪

     

    372

    Seulement, Et alors qu'il pénétrera enfin dans cette chose mécanique qui monte et descend au gré des ordres d'un bouton que l'on presse pour sélectionner un étage, Paula l'interpellera soudain pour se précipiter vers lui et pénétrer, à ses côtés, dans l'ascenseur...

    372

    - Attends!! Jeff!!

    372

    Paula...

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    372

    *je sais pas si c'est très clair rien qu'avec les images quand jeff rentre chez lui, mais en gros, il rentre après avoir été infidèle et sur le lit il constate qu'ana ne l'a même pas oublié (cadeau sur l'oreiller) et là il part en bad sévère et culpabilise encore plus, il tente de ramper vers ana pour la caliner mais elle l'ignore royalement!


  • 373

     

     

    *

     

     

    373

    - Où t'étais barrée, toi?! Putain, j'y crois pas, t'as suivi mon frère!!!! Gronde Eva avec virulence en constatant le retour à l'appartement de sa meilleure amie, un peu plus de vingt minutes après que celle-ci se soit éclipsée, comme par hasard juste après le départ de son jumeau...

    373

    - Je.. Je..

    373

    - Qu'est-ce que tu as fait?! Mais tu es malaaade, dis moiii?!

    373

    - Écoute, Eva, je.. Bon d'accord, oui, je l'ai accompagné, pour qu'on discute un peu en bas, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, et je..

    373

    - Prends-moi encore une fois pour une conne et je t'éclate contre le mur!!!

    - Pa.. Pardon..?

    - Avec ta sale gueule, tu t'es vue?! Tu transpires comme un boeuf! Tu pues le sexe à quinze kilomètres et tu oses faire la niaise innocente devant moi?! J'ai envie de te buter, là!!! Qu'est-ce que tu as osé faire?! Pourquoi tu as fait ça?! Comment as-tu oséééé?! Aller te faire tirer comme une vieille pute comme ça, par mon frère?!!

    - Eva, je.. Calme-toi, s.t.p...

    - Non, je ne me calme pas!!! Il va se marier!! Il a deux mômes!! Comment as-tu pu?! Juste parce que tu as flingué ton couple, t'essaies d'en faire autant avec celui d'Ana?! C'est ça?! Mais je ne te laisserais pas faire, t'inquiète! Ça compte sur moi, je te laisserais pas faire!

    373

    - Le couple d'Ana, tu a dit... Pou.. Pourquoi elle, Eva..? Pourquoi immédiatement elle...?

    - Parce qu'elle est sa femme!!!!! Et me dit pas que t'espères éventuellement rivaliser, car je vais piquer un fou rire...

    - Oula, carrément! Alors à tes yeux, elle est vraiment mieux que moi, n'est-ce pas...

    373

    - Tais-toi!! Parce que là tu m'énerves, j'ai pas envie de discuter avec toi! Tu t'approches plus de Jeff comme tu l'as fait, c'est tout! Pour une fois dans ta vie, respecte quelque chose!!!

    - Bien sur, la méchante Paula n'aurait pas le droit d'être bien avec lui et de.. Non, mais je comprends Eva.. La vilaine Paula, la méchante Paula, elle, elle... Mais en attendant celle qui n'est pas venue ce soir, à votre annif... A son annif, c'est...

    - Ils se sont disputés! Dis-pu-tés! Ça t'autorisait pas à faire la pute en sautant sur l'occasion!!

    373

    - Entre elle et moi, c'est pas moi la pu..

    - Attention Paula... Attention à ce que tu vas dire...

    373

    - Et ça prétend être ma meilleure amie...

    - C'est parce que je le suis que je t'arrête dans tes conneries! Comme si tu t'étais imaginé rien que cinq minutes, pouvoir l'évincer, elle... 

     

    *     *

    *

     

    373

    - Tu voulais me voir, Shawn? Fait Jeffrey avec calme en pénétrant à l'intérieur de la demeure son co-chef de gang, - par contre, il faut que tu fasses vite, je dois régler deux trois trucs avec Stein, et...

    373

    - Qu'est-ce que tu branles?! Se hâte de grogner Shawn, allongé dans son canapé, fiévreux, comme à son habitude, reprenant très vite avec agacement et colère, - je ne vais pas y aller par quatre chemins, car j'ai eu vent de tes comportements divers et varié et faut que tu te calmes tout de suite, tocard. Tu vas nous foutre tous les gangs à dos avec tes conneries alors..

    373

    - Et t'as eu vent de quoi? Se braque aussitôt Jeffrey, profondément vexé de se faire ainsi réprimander, - parce que je suis désolé, mais je trouve que je gère très bien le gang, moi, et aucun Shining ne se plaint de moi, il me semble, pendant que toi, t'es là, affalé sur ton canapé, tous les jours que dieu fait. Alors un peu de respect pour le seul qui fait avancer le gang, tu seras bien aimable! Sur ce, je repars, si tu n'avais que ça à me dire... et je vais parler à Stein de ton état. Demain on t'hospitalise de force pour éviter que tu nous clamse entre les pattes. C'est bien beau de me faire la morale pour mes actes lorsque tu n'es pas là pour assumer ton rôle au sein du gang, mais ça le serait encore mieux si tu faisais ce qu'il faut pour quitter ta condition de cadavre agonisant. Et si tu ne le fais pas pour toi, pense à Nolan, un peu.. Car s'il t'arrivait malheur, il en crèverait.

     

     

    *

     

     

    Double je - christophe willem ♪

     

    373

    Incroyable, mais vrai. Ce soir, et comme la majorité de ceux qui ont suivi celui de son anniversaire, depuis un peu plus d'une semaine, Jeffrey envoie un nouveau message instantané à une certaine jeune femme pour la retrouver quelque part en ville afin de se rendre, avec elle, dans un hôtel discret de la capitale...

    Et comme à chaque fois, Paula s'échappe avec discrétion de l'appartement qu'elle occupe avec ses deux colocataires ; pendant que celles-ci sont profondément endormies ; pour courir retrouver celui qui l'invite sans arrêt à continuer de jouer un bien vilain petit jeu...

    373

    373

    373

    373

    373


  • 374

     

    *

     

    - Jeffrey... Je.. Je peux te demander quelque chose? ose timidement Paula en se blottissant contre son amant de l'ombre après un moment plus qu'intense passé à ses côtés...

    - Oui?

    - En fait, c'est... délicat à dire.

    - Tente toujours.

    - Nous deux..

    - Purement physique, je te l'ai déjà dit! stresse d'un coup Jeffrey.

    - Je... Oui, bien sur, je sais, t'inquiètes, mais je...

    - C'était le deal, Pao, rappelle encore Jeffrey avec un peu plus de fermeté en se relevant du lit pour récupérer ses vêtements éparpillés sur le sol et se rhabiller avec hâte, - on ne s'attache pas, et tout ça reste entre nous et rien qu'entre nous.

    - Je sais, Jeff, je sais. T'inquiètes, y a pas de soucis, se force à sourire Paula et en se relevant à son tour pour se revêtir elle aussi ; elle se retient difficilement et avec douleur de lui fondre dessus pour l'enlacer avec tendresse ; il lui manque déjà tellement...

    374

    ...Car elle sait bien que dans quelques minutes seulement, il l'aura déjà ramenée discrètement à son appartement pour repartir aussi vite que l'éclair dans le noir de la nuit, l'abandonnant hypocritement avec de vieux sentiments qui ressuscitent tout les jours un peu plus....

    374

     

     

    *

     

     

    374

    Peu après, et alors que Jeffrey rentre enfin chez lui après avoir déposé devant chez elle une vieille, très vieille, amie... Une scène attire soudain son attention.

    374

    Un homme ensanglanté et à terre en train de se faire corriger par ce que Jeffrey juge être, à première vue, des voyous mal éduqués qui mériteraient bien une petite correction...

    374

    Le jeune Beckers se précipite donc vers l'innocent roué de coups pour gronder avec véhémence,

    - Hey, vous!

    374

    Et dans la seconde, ses deux interlocuteurs le reconnaissent sur-le-champ, et pour cause... Ils sont eux aussi les membres d'un gang plutôt réputé sur Berlin. Le visage de l'un des deux dirigeants des Shinings ne leur est donc pas inconnu.

    - Dégagez, ordonne sans attendre Jeffrey, profitant dans cet ordre du fait que son gang inspire plutôt le respect, dans la capitale allemande.

    374

    - Non, mais pour qui tu te prends?! Tente l'un des agresseurs, hagard ; lui ne semble pas avoir reconnu le jeune Beckers. En effet, son comparse l'informe très vite,

    - Allons-nous-en, Reinhard, tu ne vois pas qui c'est?

    374

    - Si, je sais! Mais pour qui se prend-il?

    374

    - Sois sage et écoute le conseil de ton pote, reprend d'un air froid Jeffrey, fixant de façon glaciale son interlocuteur le plus rebelle, - me contredis pas ce soir, car je suis vraiment, mais alors vraiment, pas d'humeur à être ennuyé...

    - Toi, tu ne perds rien pour attendre, fait le plus coopératif des agresseurs, - sérieux, mec, tu ne perds vraiment rien... pour attendre... qu'il termine dans une menace des plus glaciales, en tournant vivement les talons avec son comparse de gang.

    Les deux hommes maugréeront tout bas en détalant, tandis que Jeffrey se dépêchera de s'en aller s'accroupir auprès de l'homme blessé qui lui esquissera un timide sourire de remerciement,

    374

    - Je m'appelle Jeffrey.

    374

    - Enchanté, et merci... Je m'appelle Matthew. 

    *Matt de NSN!