• 029

    *      *

    *

    - I am here ! chantonne joyeusement Wilfrid en revenant dans le local qu'il habite avec ses amis, - et je ne suis pas seul...

    - Mais en trèèès charmante compagnie !!!! Ah la la, heureusement que je suis là pour emplir vos vies de présences féminines, bande de brêles ! Que feriez-vous sans ma génialissime présennnceuuuh !

    - Les autres ne sont pas encore rentrés, lui fait très vite le seul garçon apparemment sur place : Terry. Le blondinet passioné déjà en train de gratter sa guitare basse avec frénésie.

    - T'es tout seul? râle Wilfrid en scrutant l'ensemble de la pièce, - Je voulais offrir aux filles une démonstration exclusive du groupe qui va bientôt faire fureur dans toute l'Allemagne ! Et Tob', il est où ?

    - Il est parti à la gare, chercher Lydia. Et sinon tu vas me présenter à ntore charmante compagnie où il faut que je leur montre le spectacle de ta décapitation ?

    - Paula, Eva, voici Terry, présente rapidement Wilfrid, avant d'enchaîner avec un soupçon d'incompréhension, - Lydia? Tu parles d'Uhu, là?!! Pourquoi elle? Me dit pas qu'elle arrive à Berlin ? Haaa maman, je meurs, je suffoque, je, je... Arrghhhh!!

    - Enchantées de faire ta connaissances, sourient en choeur Eva et Paula en direction du beau blond devant elles.

    - Vous êtes dans le lycée de ce gangster, les filles? questionne Terry à destination de ses interlocutrices, - alors faites pas attention à ses pitreries! Au début, ça surprend, mais je vous promet qu'on s'habitue vite. Il faut juste ne jamais le mouiller, ni lui donner à manger après minuit....

    - Elles sont dans ma classe, sale géant, l'embête pour vengeance le nain brun.

    - Arg!!! Ca donne envie de retourner en terminale, ça!!

    - Soit! Et si on revenait au sujet Lydia, maintenant? propose Wilfrid avec sérieux en allant s'emparer de sa guitare électrique -après avoir jeté d'un geste désinvolte son sac de cours dans un recoin de la pièce.

    - Woé, qu'est-ce que tu veux que je te dise de plus? Elle a décidé de nous rejoindre sur Berlin et Tobias a accepté d'aller la récupérer à la gare. C'est tout.

    - Et où est-ce qu'elle va crécher?

    - Devine?

    - Maman, non.. Pitié.. Pourquoi tant de haine dans ce bas monde...

    - Woé les filles, à part ça, vous aimez ce morceau, là? Revient subtilement Terry vers la gent féminine ici présente.

    - Très bon, oui, les félicite amicalement Paula, véritablement aux anges.

    - Vous êtes quatre musiciens, alors? Se renseigne discrètement, Eva, tout en observant attentivement les deux autres instruments entreposés devant elle. Une batterie ; et une guitare.

    - Voilà, lui acquiesce Wilfrid, - le troisième étant Raphaël, que vous connaissez déjà, et Tobias. Mais ces deux prénoms ne sont en rien intéressants, hein! Concentrez-vous plutôt sur le beau guitariste brun avec la belle guitare bleutée, et surtout pas sur celui avec son joujou playskool d'un orange suspect !

    - Toi, regarde toujours derrière toi désormais quand tu traverses, c'est un conseil !! menace faussement Terry avec humour.

    - AIIEEE!! pialle soudain Paula en faisant sursauter par ce cri, toute la petite troupe.  Elle vient de se prendre la porte d'entrée en plein dans le nez alors qu'elle était sagement adossé derrière elle. Son bourreau s'excuse avec hâte et gêne dès qu'il constate sa présence, 

    - Oh pardon mademoiselle, je suis désolé!!

    - C'est pas grave, ça arrive, lui répond Paula en se frottant le nez et en le maudissant, cet espèce de cloporte brutal et pas doué ! Non mais on a pas idée de rentrer aussi brutalement dans une demeure !

    - Tobias, Paula, Paula, Tobias, présente très vite Wilfrid en se retenant d'éclater de rire : il faut admettre qu'il n'y a pas plus mieux, pour accoster une fille, que de manquer de la défigurer!  

    - Je suis vraiment désolé! Vraiment, vraiment! S'excuse encore le jeune homme aux cheveux longs, en observant le petit nez de son interlocutrice, - ça va ? Je ne t'ai pas fait trop mal ?

    - Non, non, ça va. C'est ma faute, je n'aurais pas dû camper tel un cloporte derrière la por...

    - Salut les garçons, la coupe brusquement une nouvelle jeune femme en pénétrant dans le local derrière Tobias, - je vous ai manqués ?!

    - Hey, Lydia ! Coucou ! Ca va N Salue Terry avec courtoisie, tandis que Wilfrid esquisse un air dépité

    - Beaucoup mieux depuis que je vous ai retrouvé! Vous aviez commencé à me manquer, sur Klau'! fait la jeune Lydia à destination de ses amis, tout en dévisageant de haut en bas les deux intruses de la scène, -  Vous perdez pas de temps dis donc, les garçons !

    - Salut, les filles, bienvenue chez les meilleurs musiciens du pays, qu'elle fait ensuite sans le moindre sourire cependant, en direction de celles qui deviennent dès aujourd'hui, ses rivales.

    - Salut.. Lydia, offrent en retour et avec hypocrisie, Paula et Eva, pas vraiment enclin à accorder plus d'intérêt que ça à leur interlocutrice féminine.


  • 030

    - Allez, en selle, Tob'! Fais joyeusement Wilfrid à son ami Tobias afin de dérider les invitées féminines qui semblent prêtes à se sauter à la gorge, - on a une petite représentation à donner devant trois jolies filles! Alors, au boulot!!

    - Raphaël arrive dans pas longtemps, informe le brun aux cheveux longs en se dirigeant vers sa batterie, - il est au téléphone avec sa mère là, je crois.

    - Je sais. Elle l'a appelé ce matin en cours, reprend Wilfrid en riant, - il a les boules le pauvres, je te dis même pas à quel point!

    Dans son petit coin, c'est avec délice et discrètion qu'Eva assimile toutes ces informations.

    - Le pauvre! Se joint a la conversation, Lydia, - j'espère qu'il ne sera pas obligé de rentrer sur Klau'!

    - C'est une possibilité qu'il ne faut pas écarter, ajoute Wilfrid, - mais ça m'étonnerait. Après tout ce qu'il a fait pour venir... Ça serait un comble.

    - Oui. Il ne rentrera pas. J'en suis certain, conclut avec certitude, Tobias, en commençant à cogner sur sa batterie.

    Découvrant enfin l'instrument de prédilection du brun aux cheveux longs et méchés, Eva en déduit désormais celui que son Roméo doit habituellement jouer.

    De la guitare. Vu que c'est le dernier instrument orphelin, posé dans un recoin de la pièce.

    - Woé, quand on parle du loup! Fais joyeusement, Terry, en constatant que leur dernier camarade musicien pousse enfin la porte du local.

    - Salut, les gars, lance Raphaël à l'ensemble des personnes ici présentes en pénétrant à l'intérieur d'un pas rapide...

     

    ...avant de s'arrêter brusquement pour remarquer l'inhabituelle présence en ces lieux de deux visages qu'il reconnaît très bien,

    - Oh oh.. Pendant un moment, j'ai cru que j'entrais en cours, dis donc! qu'il ironise  alors en direction des concernées.

    - C'est moi qui les ai invitées, l'informe sans attendre, Wilfrid, - elles sont venues faire les groupies devant notre talent!

    - Euh.. Si tu le dis.. Ne cherche même pas a argumenter Raphaël tandis que Paula se presse de lui faire,

    - Reeeeee, Roméo!

    - Hein? Roméo? s'interloque aussitôt Raphaël dans l'incompréhension la plus totale. Eva, morte de honte et soudainement désireuse d'assassiner sa meilleure amie pour cette petite taquinerie que celle-ci vient de lancer à son encontre, se fige et se contente de scruter le sol avec attention. Un si beau lino.. qui sera prochainement tâché du sang d'une jeune fille au doux prénom commençant par la lettre P.  

    - Hey, toi, tu ne me dis pas bonjour?! Intervient Lydia avec jalousie, pour que son interlocuteur, Raphaël, se rapproche d'elle avec un sourire amical dessiné sur les lèvres,

    - Hey, mais qu'est-ce que tu fais là, toi?

    - Vous me manquiez! Et mes parents ont été assez compréhensifs pour me laisser faire cette année sur Berlin! Alors me voilà! 

    - On ne s'en débarrassera jamais, les mecs, se moque gentiment Terry, pour taquiner leur pot de colle préféré, - j'vous dis, c'est d'la glue, woé, d'la vraie!

    - Raphaël? Ça va pour toi? Cherche à se renseigner, Wilfrid, sur les éventuels projets à venir de son camarade musicien : il fait évidemment allusion à ce coup de téléphone que le concerné a reçu de sa mère, aujourd'hui.

    - Ca va aller, oui, répond tranquillement Raphaël pour ne pas a avoir a s'étendre sur le sujet : les deux intruses ici présentes, et habituellement pas membres de sa petite bande d'amis, le gênent un petit peu pour qu'ils se livrent à un 3615mylife.

    - Tu joues, Raph'? Ou tu restes là à bavasser comme une fille? Lui fait le blondinet du groupe, Terry.

    - C'est partii! On les épate, les mecs! Vous savez donc ce qu'on va leur jouer! Ordonne alors Tobias, tandis que Raphaël est déjà en train de se saisir de l'unique femme de sa vie aujourd'hui : sa guitare.

    - On aurait pu faire So Cold, bougeonne Wilfrid, boudeur


  • 031

     

     

     

     

     

     

    - C'est Raphaël, qui a écrit cette chanson, chuchote discrètement Lydia à ses deux interlocutrices féminines, pendant que les garçons hurlent a plein poumons dans leurs micros. 

    - Cool, fait en retour Paula avec désintérêt. Elle ne supporte décidément pas cette greluche qu'elle juge insupportable. 

     

    - Pour son ex, poursuit Lydia, - il l'a écrite lorsque leur couple commencait à battre de l'aile, pour une sombre histoire... Enfin bref! Tout ça pour dire, qu'il l'a écrite pour elle, son ange.  Parce qu'il en était fou amoureux.

    Ce complément d'information n'est pas chuchoté en direction de la brunette du trio féminin pour rien ; et Eva meurt aussitôt de honte en se demandant ce qu'elle avait bien pu faire pour que cette idiote cerne si vite et si facilement ses intentions. 

    - Elle est magnifique, qu'elle ne trouve rien de plus intelligent à bafouiller, l'estomac noué et le coeur gros.

     

    - Le passé, c'est le passé, hein, hausse les épaules Paula pour soutenir sa meilleure amie qu'elle imagine bien être en train de mourir de jalousie face au passé amoureux du garçon de ses rêves.

     

    - Mais au fait, vous les connaissez d'où, les garçons, vous? Reprend l'intrigante Lydia à ses deux voisines.

    - On est dans la classe de Wilfrid et Raphaël, rien de plus, lui soupire Eva, l'air désemparé.

     

    - Ah, d'accord! Vous êtes des copines de loin, quoi! Vous ne les connaissez pas du tout, alors! Je suis désolée alors, je me suis méprise sur votre importance.

    - On ne les connait pas encore très bien, mais ça ne saurai tarder, se plaît a provoquer Paula, de plus en plus haineuse envers celle qu'elle juge désormais comme une pimbêche insupportable qu'il faudrai abattre sur le champ pour le bien de l'humanité!

     

    - Euh, je n'ai pas voulu paraître désagréable, hein, faut pas le prendre comme ça, poursuit Lydia Schmitt, devant l'air glacial de Paula, - je voulais juste vous prévenir qu'il y a ici trois mecs plus que canons, autres que Raphaël, alors.. Si vous voyez ce que je veux dire? Parce que Raphou ne remplacera jamais sa Jane. 

    - Non, mais la baka! J'hallucine, Eva! J'hallucine, en fulmine d'agacement, Paula, en direction de sa meilleure amie qui se la joue silencieuse et spectatrice attentive du mini concert de leurs amis musiciens. La chanson interprétée est chantée avec hargne et ce qu'elle dégage est fort et poignant. Cette Jane comptait pour Raphaël et cela se sent, mais surtout, la perfection de ce titre et le talent de ces quatres jeunes hommes prouvaient la capacité de ce quatuor à pouvoir loin, dans le monde de la musique.

     

      
     • Lyric •
     

    Si je devais le faire
    Je resterai quand même à tes côtés
    Alors, laisse-moi te demander
    Est-ce que c'est ce que tu voudrais?
    Est-ce que c'est ce que tu voudrais?

    Et je m'en fiche
    Si tu dis qu'on le fait pour la dernière fois
    Alors maintenant, je te demande
    Aimerais-tu ça?
    Aimerais-tu ça?

    Nonnnnnn!

    Il y'a quelque chose qui se passe au loin
    Quelque chose qui est en train de se briser
    Je trouverai un moyen de faire ma place
    Dans le journal de Jane
    Alors, dis-moi comment cela doit-il se terminer?

    Essaie de chercher ce qui te perturbe
    Pendant que moi, je m'endors, atteint et malade
    Aimes-tu ça?
    Aimes-tu ça?

    La frontière entre l'amour et la haine est si mince
    Et je m'en fiche
    Laisse-moi juste dire
    J'aime ça
    J'aime ça

    Il y'a quelque chose qui se passe au loin
    Quelque chose qui est en train de se briser
    Je trouverai un moyen de faire ma place
    Dans le journal de Jane Ainsi, je brûle une autre page
    Ainsi, je regarde dans une autre direction
    Mais je continue toujours de chercher ma place
    Dans le journal de Jane
    Alors dis moi comme cela doit-il se terminer?

    Désespéré, je vais ramper
    Attendre trop longtemps
    Pas d'amour, il n'y a pas d'amour
    Prêt à mourir pour n'importe qui
    Que suis-je en train de devenir?