• 071

    071

     

    071

     

    071

     

    071

     

      — Goooooooooooooo !! lance enfin Aaron en voyant Séto s’écrouler brutalement, pour la dernière fois,

     — GOOOOO ! 

    — GOOOOOO !

     

    071

     

    071

     

    071

     

    — Attention, papa !!!!!! Hurle Mash avec terreur pour tenter de prévenir son paternel — ATTENTION, ATTENTION, ATTENTIOOOOOON !!!!! 

     

    071

     

    Musique

     

    — Max.. Max... gémit Caroline en pleurant en silence, tremblant de tous ses membres.


    Ce n’est pas possible, c’est un cauchemar, tous uni contre lui…  

    Ce rayon, nourri de leur haine, est en train de se précipiter vers son Maxime, pour l’anéantir…

    L’anéantir… Le tuer…

    — Non !! Non !! Non !!! explose t-elle dans un hurlement de détresse,  — Non !!!!!!! Non !!!!!!!!! PAS LUI !!!!!!!!!!!!!!!!

     

    071

     

    Alerté par le hurlement de l’un de ses fils, Maxime se retourne vivement, mais il est trop tard, il l’aperçoit à peine…

     

    071



    … Ce rayon qui lui fonce droit dessus. Il n’a plus le temps de l’éviter. Il va se le prendre de plein fouet ; et vu la puissance qu’il semble dégager, il ne va pas en sortir indemne… Tous se précipiteront ensuite sur lui pour le finir.

     

    Maxime Daemon sait désormais qu’il a perdu.

    Vaincu. Il a été battu.. Par l’alliance des siens.

    Contre lui.

     

    071

     

    Résigné, il laisse alors son épée tomber au sol et ferme les yeux, attendant sagement que la justice divine le frappe.

     

    Ils ont été plus forts que lui, que les meilleurs gagnent.

    C’est peut-être mieux ainsi.


    Vaincu… Par l’alliance.. Des siens… Contre lui…

    Seul.. Seul.. Au monde.

     



    Un hurlement le fait soudain rouvrir subitement les yeux.

    Le cri désespéré de son jeune frère, Aaron, il l’a reconnu…

     

    071

     

    Immédiatement, il comprend les raisons du hurlement de son frangin : un corps..

    Un corps vient de se jeter sur lui, pour le protéger de l’attaque meurtrière qu’il devait recevoir de plein fouet.

     

    071

     

    — Oh non… arrive à peine à prononcer Hikague. 

     

    071

     

    Yuki se met à hurler de toutes ses forces avec terreur, effroi et détresse, avant de s’effondrer au sol pour pleurer toutes les larmes de son corps. 

     

    071

     

    — Ne doutes plus jamais de…

     

    071

     

     — … mon amour pour..Toi.. Murmure faiblement Caroline en dégringolant doucement au sol, le long du corps de l’unique homme qu’elle n’ait jamais aimé.

       

    071

     

    — Ça..Caro… en gémit et sanglote de désespoir Aaron, complètement abattu, détournant le regard pour ne plus assister à cette scène horrible : son amie de toujours, amour secret, agonisant lentement par sa faute…

     

    071

     

    — Ma… ma… maman.... tremble le petit Jun, tremblant de tout ses membres, en refusant d’y croire.

     

    071

     

    — Bande de salauds !!!! Cingle avec douleur Mash dans un hurlement de rage — Bande de salauds ! MAMANNN !! MAMANNNNNNNNNNNN !!!!

     

    071

     

    De son côté, à bout de forces, Caroline termine de dégringoler au sol, toujours contre son époux détesté de tous, qui lui, sur le coup, reste immobile, les bras ballants, incapable de réaliser ce qu’il est en train de vivre.


    Ses yeux s’emplissent toutefois de larmes sans qu’il ne s’en rende réellement compte. 

    Elle ne peut pas mourir… qu’il se marmonne à lui-même en la regardant chuter au sol.

     Elle est la seule personne dans tout l’univers qui ne doit pas mourir… Pas elle, non.


    Pas elle, m’enfin… Pas elle… Pas sa Caro. Mais non, voyons.. Pas elle. 

     

    071

     

     — Caro… qu’il en tremble de désespoir en tombant doucement à genoux, près du corps ensanglanté.

    Sa moitié, sa déesse, son ange à lui et rien qu’a lui, lui rend un tendre sourire et rouvre péniblement les yeux. Elle l’aime tellement..

    Elle ne regrette rien. Pour lui, elle pouvait tout donner. Depuis le début…

     

    Caro & Max... For Ever.

     

    071

     

    — Ça va aller mon amour… murmure désespérément Maxime en tenant nerveusement le petit corps frêle et complètement transpercé de sa moitié, — je… je vais te soigner… Il faut que tu t’accroches, ça.. Ça va aller… Tiens bon…

     

    071

     

    Il tremble en bafouillant cela, tout en prenant tendrement la main de sa femme pour la lui caresser délicatement le bout des doigts. 

    Avec tendresse, il lui maintient aussi la tête de son autre main. Il est aujourd’hui plus fébrile que jamais. Et pour cause… Il n’avait jamais été dans une telle situation. 

     Être sur le point de perdre l’être qu’il aime le plus au monde, en ne sachant que faire pour le sauver.  

    Parce qu’il la sent bien partir, il n’est pas idiot… Il la voit bien lui sourire avec difficulté, mais avec cependant les yeux humides et pétillants. Reflets de l’amour infini qu’elle lui a toujours porté…

    Et lui, et lui, et lui, comme un idiot, il avait réussi à en douter. 

     

    071

     

    Et voilà le résultat de tout cela. Son amour. Sa Caro. Finis par fermer lentement les yeux, pour retomber doucement dans ses bras, inerte. 

     

    Inerte. Inerte. Complètement inerte.

    Inerte et sans vie.

     

    071

     

    C’est… C’est fini.

    Caroline n’est plus.

    Caroline est partie.

     

    071

     

    Sa Caroline est partie !

    Son ange, son pilier, sa stabilité, n'existent plus !

     

    071

     

    Alors pour la première fois depuis longtemps, il se met à pleurer sans retenue, en hurlant de toutes ses forces.

    Des souvenirs. 

    Un flot de souvenirs l’assaille de toute part.

     Il se souvient de tout. De leur histoire. 

     De leur amour. 

     D’eux…

     

    071

     

    Caro & Max... For ever..

    « Pour toujours »

    Mais aujourd’hui, tout est désormais terminé…

     

    Oui, terminé.

    Aujourd’hui, tout est terminé. Fini. Capout.



    Caro & Max, c’est désormais terminé. 

    Caro est partie, abandonnant Max.

     

    Et tout cela, ce n’est qu’à cause de…

     

    De....?


  • 072

    072

     

    Musique

     

    D’eux. 

    Ces salauds. Ces enfoirés.

      

    Sombrant peu à peu dans la folie, le rouquin désespéré se relève péniblement, les yeux encore embués de larmes.

    Il se met lui parler. À sa moitié. À sa femme défunte. À son amour assassiné !

      

    — Ils vont payer mon amour.. Regarde bien.. Ils vont tous payer.. Regarde bien comme ils vont payer pour ce qu’ils t’ont fait…

     

    072

     

     — Parce que personne n’a le droit de te faire du mal, personne… Je ne le tolèrerai jamais..

    Tu le sais bien… Que je ne l’accepterais jamais...

     

    072

     

    — Personne, mon ange, personne… Personne n’a le droit de te faire ça.. Personne..

     

    072

     

     

    — PERSONNE, J’AI DIT !!!!! Qu’il répète brusquement d’une voix beaucoup plus forte, dans un hurlement fort et plein de haine.

     

     When you feel all alone...

    And the world has turned its back on you...

     

    072

     

    — Papa !! Maman !! Papaaa !! Maman !! Appelle en pleurant Mash en se précipitant vers ses parents… Désespéré, l’enfant ne veut que se jeter dans les bras de son père pour pleurer avec lui, la mort de sa mère…

     

    072

     

    — ÉLOIGNE-TOI D’ELLE, MONSTRE !!!! lui hurle Maxime en ne le reconnaissant pas. Ses yeux sont embués d’un voile de haine ; il assassine brusquement son fils d’une violente attaque.

     

    072

     

    — Pa..Pa...? En gémit d’incompréhension le garçonnet en larmes, avant de s’écrouler lourdement au sol, tué par la folie destructrice de son père.

     

     

    Ils vont tous payer.

     

     

    I know you feel like the walls are closing in on you..


    It's hard to find relief and people can be so cold...

     

    072

     

    Tous.

     

    072

     

    Jusqu’au dernier.

    — Arrête !!!!!!! Hurle brusquement et avec terreur Aaron en se jetant sur son frère, — Arrête !!!!!! Espèce de cinglé !!  

     

    Mais ce n’est pas cette vaine et pathétique attaque qui va pouvoir freiner le rouquin devenu incontrôlable. D’un coup, il envoie valser violemment son frère avec une puissance terrifiante. Plus rien ne peut l’arrêter. Il ne se retient plus. Ne se contrôle plus. C’est fini. Caro n’est plus. Max n’est donc plus, lui aussi…

     

    Ce n’est plus Maxime qu’ils voient tous, là. 

      

    When you feel all alone
    And a loyal friend is hard to find

      

    Mais un être qui a décuplé ses forces en même temps que sa haine pour tous les êtres vivants…

    Ils vont payer.

    Tous.

    Jusqu’au dernier.

     

    You're caught in a one way street

    With the monsters in your head

     

    Et pour cette raison, le rouquin assassin s’acharne désormais sur le corps de son frère, jouant avec tel un bambin violent jouerait avec une poupée qu’il déteste…  

     

      When hopes and dreams are far away and

    You feel like you can't face the day

     

    072

     

    De son côté, Jun est figé de terreur. Il assiste à ces scènes avec effroi.

     

     À sa droite, il peut constater la mort de sa mère. 

    À ses pieds, des gens innocents qui luttaient pour une juste cause, sont morts eux aussi.

    Devant lui, son père s’acharne avec rage et fureur contre son oncle Aaron. 

    Cet homme… Son oncle. Le dernier encore en état. Le dernier à résister encore…

    Il va mourir. C’est certain. Jun ressent bien ses forces diminuer à vitesse grand V.

    Il va mourir… Et son père aura gagné.



    Son papa qu'il aime tant… qui semble avoir complètement sombré dans la folie désormais…

    Peut-il encore le considérer comme son père ? L’est-il encore...? se demande t-il lorsqu’il constate les cadavres ensanglantés de son frère et sa sœur… 

     

    072

     

     — Adieu espèce de larve.. Souffle soudain Maxime d’une voix glaciale en se préparant à donner le coup de grâce à son frère, à bout de forces. 

     

    072

     

    — PUTAINNNNNNNNNNNNN ! hurle de douleur Maxime en titubant, avant de tomber brusquement en avant.

     

    072

      

     — Trahi par ma propre chair… qu’il gémit ensuite avec stupeur et désespoir, crachant un flot de sang.


    Le danger ne vient pas toujours de là où on l’attend le plus…

     

    072

     

    Le petit Jun n’a pas réfléchi ni hésité.

    Il est allé courir ramasser l’épée que son père avait laissé tomber par terre, tout à l’heure, pour venir tenter de rendre la justice lui-même. Il fallait qu’il tente quelque chose. Il sentait qu’il devait sauver son oncle agonisant…

    Alors il a planté plusieurs fois l’arme dans le dos de son père, envoyant en même temps plusieurs vagues d’énergies.

    Il n’a pas réfléchi. Son cœur ne voulait pas vraiment faire ça. Il a agi sous l’impulsion. Il devait tenter quelque chose. Sauver son oncle. Faire quelque chose, lui aussi… 


  • 073

    073

     

    Mais maintenant que son père perd peu à peu connaissance en se vidant de son sang, l’enfant commence à avoir une terrible douleur qui lui poignarde le cœur.

     

    – P.. pa..pa..pardon..par..par… qu’il se met à sangloter avec désespoir, tremblant de tous ses membres et serrant fort ses petits poings.

    – Jun.. Lui souffle doucement Aaron, complètement abasourdi : cette scène était bien la dernière qu’il s’attendait à voir se produire, que l’un des fils de Maxime vienne lui mettre lui-même le coup de grâce…

    – Tu.. Tu vas prendre soin de lui..? Marmonne soudain et difficilement Maxime en levant un œil vers son frère. — Il t’a sauvé, alors…

    — Arrête !! Hurle Aaron en explosant en larmes et en se jetant sur son ainé, — tu vas t’en sortir mec, tout ça, c’est fini, on rentre tous ensemble à la maison, OK ?! Tiens bon, ça va aller !!!

     

    073

     

     – Papa… papa… papa… continue de répéter encore et encore Jun, dans un douloureux monologue — papa.. Papa.. Papa…

    — Heeey, ne pleure pas.. Lui marmonne Maxime, bercé par les bras de son frère — tu as bien fait, Jun… Je suis fier de toi… Mon fils… Tu as sauvé un grand gars… Qui va maintenant s’occuper de toi… Hein ? N’est-ce pas ? Qu’il termine en plongeant son regard dans celui de son cadet, qui a le visage inondé de larmes de désespoir.

     

    Comment en sont-ils tous arrivés là ? Aaron cherche des réponses…



    — Bien sûr… M...Mais… Merde !!!! Ne me laisse pas Max !! Vis et que tout redevienne comme avant… J’t’aime moi !! Qu’il hurle à son aîné — PITIÉ MAX !!!!

    — Eh eh… Mais moi aussi… j’t’aime… p’tit con, va… murmure une dernière fois Maxime, avant de fermer définitivement les yeux.

    — Papaaaaaaaaaaaa ! PAPAAAAAAAAAAA !! Se met aussitôt à hurler Jun sans retenue — papaaaaaaaa, papaaaaaaaaaa !!! MON PAPAAAAA !! MON PAPAAAAAAAAAAA !!

     

    Let me be the one you call
    If you jump I'll break your fall
    Lift you up and fly away with you into the night

     

    Délicatement, Aaron pose le corps ensanglanté de son frère sur le sol en ravalant ses larmes ; il ne doit pas craquer.. Pas ici. Pas maintenant. Pas tout de suite… Parce que tout d’abord, il doit avant tout s’occuper d’un petit garçon qui a tout perdu aujourd’hui…

     

    073

     

    Péniblement, il se relève pour se rapprocher de Jun qui hurle de désespoir devant le cadavre de son père. L'enfant tremble comme une feuille, a le cœur brisé, il veut mourir à cet instant pour le rejoindre. Pour les, rejoindre, il veut retrouver sa famille. Sa mère, sa sœur, son frère, son.. Son père adoré. Pitié, il ne peut pas être tout seul désormais, pitié… Cela ne peut être pas être vrai…

    Qu’il soit tout seul maintenant… Il ne peut pas y croire. Il ne veut... pas.. y croire.

     

    073

     

     Chaleureusement, Aaron vient l’enlacer. Il veut l’aider à surmonter sa peine. Il veut être là… c’est sa mission désormais et ce même si son cœur en miettes parce qu’il a tout perdu lui aussi. Sa détresse, il s’en préoccupera plus tard. Elle n’est pas importante… Ou en tout cas beaucoup moins que celle que doit ressentir ce petit garçon de six ans qui aura bien du mal à se remettre de cette sombre journée…

     

    073

     

    — J’ai… j’ai… j’ai… tué.. Mon papa… mon papa.. . Pitié.. Pitié… je veux me réveiller.. Je veux rentrer au chateau... Je veux qu'on rentre au chateau, ensemble...Pitié...

     

    073

     

    — Arrête de pleurer Jun, s’il te plaît, sinon je pleure aussi… tente de sourire Aaron en ramenant un peu plus contre lui le gamin désespéré — il faut que tu sois fort, p’tit bout… Je suis là… 

     

    073

     

    If you need to fall apart
    I can mend a broken heart

     

    073

     

    — Mon papa… j’ai tué… mon papa… je suis un méchant… j’ai fait du mal a mon papa… répète sans cesse Jun, sans se soucier des mots réconfortants de son oncle, — et maintenant… je.. Je suis tout seul…

    — Mais non… console encore Aaron avec affection, avant de s’interrompre soudain lui-même pour commencer à pleurer lui aussi.

     

    Parce que c’est vrai que le petit a bien raison…

    Parce que lui aussi est tout seul, désormais…

    Seul.

    Seul…

     

     – Oui, on est tous les deux tous seuls désormais… reprend Aaron en pleurant à chaudes larmes, serrant avec désespoir le fils de son frère contre lui.

     

    073

     

    — Mais on ne va va pas se laisser abattre !!!! Ajoute soudain Aaron en se giflant mentalement — on est tous les deux, Jun !! Alors on n’est pas tout seuls !!! N’est-ce pas ?

     

     If you need to crash then crash and burn

    You're not alone

     

    L’enfant ne répond rien, trop occupé à pleurer la perte de toute sa famille.

       

    — Hein ? N’est-ce pas ? insiste alors Aaron en secouant son neveu, qui finit par hocher péniblement la tête, les yeux encore pleins de grosses larmes.

      

      

    — Aa..Aaron… appelle soudain une petite voix au loin, un son très faible.. À peine audible. 

     



    — Hmmm...? Tu as entendu, Jun ? Fait Aaron au concerné qui lui répond négativement d’un signe de tête, car trop occupé à pleurer.

    — Mais si… Regarde.. Regarde Jun...! Regarde… sourit enfin Aaron au tout petit et lui désignant du regard quelque chose devant lui…

     

     

      You're not alone...

     

     

    073

    073

    073

    073