• 028

    028

     

    « On le reconnait ! Regardez-le bien, mesdames et messieurs !

    C’est le fils de notre soi-disant protecteur, Hikague Daemon ! »  

    « Maxime Daemon ! Oui, c’est Maxime Daemon, le fils ainé d’Hikague Daemon ! Écoutez-le, il nous fait parvenir ce message depuis son palais ! »  

     

    — Quiconque osera se dresser devant Eternia et ma volonté sera immédiatement éliminé, vous êtes prévenus.

     

    « Des menaces ! Des menaces ! Mais nous ne nous laisserons pas faire par ces fils de chiens ! Non ! Eternia nous a roulés pendant toutes ces années, mais nous nous relèverons ! Nous nous battrons contre ces chiens affamés de pouvoir ! »

     

    — Espèce de..... rage Hikague, presque en larmes, après tout ce qu’il vient d’entendre.

     — Arrête.. Tente de l’interrompre Evy.

     

    — Papa.. Entraîne-moi. On doit l’arrêter. Annonce soudain Aaron, plus déterminé que jamais. — Il salit notre nom !

     

    « l’armée est déjà prête à affronter ces traîtres !! » continue de pester la présentatrice du journal télévisé « nous nous battrons ! Il est hors de question qu’on se soumette à ses fourbes ! »

     

    — Ils vont chercher à nous parler… soupire Evy, —  Les médias viendront nous trouver dans les jours qui vont suivre...

     

    « nous irons en personne chercher Hikague Daemon pour lui demander des explications »

     

    — Bingo ! s’exclame Evy en tirant la grimace. 

     

    028

     

    D’un geste vif, Hikague éteint vivement cette télévision qui commence à l’horripiler.

     — On en a assez entendu, se contente-t-il de dire pour justifier son geste, avant de se lever du canapé où il était avachi.

     — Qu’est-ce qu’on dira devant les médias? s’inquiète Evy. 

     — La vérité Evy, on va dire toute la vérité. Réponds tranquillement Hikague. —  Maxime a pris le pouvoir sur Eternia et il veut s’en prendre à la terre désormais, voilà tout.

      — Super.... Ça ne parait pas gros ? soupire la jeune femme.

    — Ça parait même énorme. Affirme Hikague. —  Mais ils nous croiront, car tout est de notre côté : on est ici sur terre, avec eux, dans leur camp.

    — Admettons… soupire à nouveau Evy. —  Qu’est-ce qu’on va faire pour calmer notre crétin de fils ? 

    — L’affronter. répond froidement Hikague. —  Il est seul, tandis que nous, nous sommes trois. Unis.

    — Seul ? questionne Evy, pas vraiment rassurée. — Et Eternia ? Et tous tes soldats..?

    — Les Eterniens sont rebelles, ils n’aiment pas être commandés, stressés ; et vu le caractère que Maxime nous dévoile, je suis certain qu’il aura beaucoup de mal à diriger mon peuple. Il n’a pas la diplomatie nécessaire pour diriger ma planète, il va enchainer les révoltes et les mutineries.

    — Il a Caro à ses côtés… souffle la jeune femme, — ma pauvre Caro...  Elle va tant souffrir avec lui…

     — Elle a choisi son camp, tant pis pour elle si ce n'est pas le meilleur !  

    028

    — Soit ! Le maître a parlé ! rit Evy en se levant à son tour. —  Avec Dylan et Olivia, nous sommes les derniers invocateurs, alors nous allons essayer de faire ce Dereck à fait a l’époque : former des nouveaux ! 

    — C’est une excellente idée ! approuve Hikague. —  Je pense que tu peux même demander à ce qu’on te fasse construire une école d’invocateurs, si c’est pour l’intérêt général, ça sera sûrement accepté !

     — Et Aaron… se met à hésiter la jeune femme.

    — Tu refuses toujours que je l’entraîne ? demande Hikague avec ses yeux de cocker battu.

      — Non… Fais de mon bébé un grand guerrier comme son papa ! sourit Evy. 

     

    — Merci maman !! s’exclame soudain Aaron.

     — Oh, il parle, lui ! pouffe Hikague.

     — C’est un garçon sage, il ne parle pas beaucoup, mais il réfléchit, lui ! rit Evy.

     — Tout le contraire de son frère ! rit à son tour Hikague.

     

    Cette dernière phrase prononcée lance immédiatement un froid glacial dans toute la pièce…

     

    Oui, Maxime Daemon est le « frère » d’Aaron Daemon. 

     Oui, Maxime Daemon est un membre de leur famille…

     Un être qu’ils aiment malgré tout.

     

    Mais un être qui les a récemment trop déçus et qu'ils doivent désormais l’affronter…

    Tant pis pour lui... 

     

    028

     

    Quelques jours plus tard, au palais d’Eternia, Caroline s’apprête à effectuer ce qui est désormais devenu une sorte de rituel de vie…

     ... Jouer aux échecs après avoir mangé un copieux petit déjeuner, préparé par l’une des meilleures cuisinières du royaume.

     

     La veille, elle et sa grand-mère ont reçu la visite des meilleurs couturiers d’Eternia, afin qu’elles puissent choisir le contenu de leurs futures garde-robes parmi des milliers de modèles différents et magnifiques… 

    La vie de château, oui.

     

    Elles ne peuvent pas le nier, Maxime fait tout pour leur rendre la vie agréable. 

    Sans doute pense-t-il qu’elles finiront par être heureuses de vivre ici, dans ce palais somptueux, avec tout ce qu’elles désirent…


  • 029

    029

     

    Mais c’est là qu’il se trompe, car même si les deux femmes sont matériellement comblées, leurs vies sont désormais devenues si insipides et inintéressantes qu’elles le maudissent presque…

    Surtout Sally, car Caroline l’aime trop pour être capable d’éprouver le moindre sentiment malsain a son égard.

     Même il faut avouer qu’elle lui en veut un peu de ne jamais être là, de trop aimer sa nouvelle fonction au sein d’Eternia.

     Elle ne sait pas ce qu’il fait de ses journées ; elle ne sait plus grand-chose en fait.

     Sally est mauvaise langue et lui dit qu’il occupe ses journées à instaurer des lois néfastes sur les autres planètes avoisinantes.

     Sa petite fille ne n’écoute plus. Persuadée que sa grand-mère serait prête a lui dire n’importe quoi pour rendre Maxime le plus détestable possible.. 

    Elle n’est pas dupe. Son petit ami n’est pas mauvais ; c’est juste un enfant trop excité par le fait de posséder un royaume… Il joue au petit roi et a des envies de conquête, et ? Qui, a sa place, ne serait pas ainsi ?

     

    029

     

    Maxime non plus n’est pas dupe : il a bien compris que sa petite amie n’est pas bien ici, malgré tous ses efforts pour lui rendre la vie agréable. 

    Ayant plus d’un tour dans sa poche, il se presse, dans ce couloir bleuté, après avoir esquivé plusieurs réunions militaires pour rentrer précipitamment chez lui.

     

    — Caro !! Appèle-il soudain, en pénétrant dans le petit salon. 

    — Salut Maxime… soupire Sally en voyant le rouquin débarquer, déçue de le voir rentrer si tôt.

    —  Tu es déjà de retour ? s’exclame Caroline, en faisant un bond sur son siège, avec un sourire radieux dessiné sur les lèvres.

     

    029

     

     — Tu m’as manqué !!! poursuit la jeune fille en s’accrochant sensuellement au cou de son petit ami. — comment est-ce que ça se fait que tu sois déjà de retour ?? 

    — Je voulais juste te parler.. Dans l’intimité. Réponds tendrement Maxime en jetant un regard glacial en direction de Sally. Il sait bien qu’elle le déteste…

     — Me parler ?? Mais de quoi ?? s’enquit rapidement l’adolescente, plus curieuse que jamais.

    — Viens, suis-moi, ordonne-le jeune homme en faisant volte-face pour revenir sur ses pas et re-emprunter le couloir bleuté.

     

    Amusée, et surtout très curieuse, Caroline le suit en riant,

    — Je n’aime pas le suspens !!

     

    029

     

    — Allezzzz dit !! insiste Caroline en trépignant. — Il faut qu’on aille très loin pour que personne ne nous entende ?? C’est un secret ??

     — Ici, ça suffira !!! Annonce Maxime en se retournant vers la jeune fille.

     — Alors, alors ?? 

    — Tout d’abord, je voulais te dire que notre château avance très bien !! Annonce ensuite Maxime — on pourra s’y installer dans moins d’une semaine, je pense !!

     — Ah.... OK !! Souffle la jeune fille. — C’est gentil d’être venu m’annoncer ça..C’est vraiment génial !!

      — Ce qui est cool avec toi c’est que tu ne pourras jamais me mentir, tu fais ça trop mal !! se moque Maxime. 

     — Maïs euuuh ?? Se vexe l’adolescente. 

     — Ce n’est pas la principale nouvelle que je voulais t’annoncer banane !! Taquine le rouquin. 

     — Aaaaaah ?? Demande vivement Caroline, l’air soudain très intéressé.

      — Toutes les mêmes.. Murmure Maxime en se retenant de rire.

     — J’avoue !! se défend la jeune fille en rougissant, — mais je n’aime pas le suspens je t’ai dit !! Alors, dis-moi, dis-moi, dis-moi !!!

     

    029

     

    Musique

     

    — Caro… souffle tendrement Maxime — bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins… Je ne suis pas doué pour les longs discours alors… soupire-t-il en se jetant au sol, un genou a terre, tel un chevalier servant.

     — M...Maxime...? balbutie l’adolescente en devenant cramoisie de gêne.

     — Pourquoi que tu rougiiiiis ?? Se vexe soudain Maxime. — tu as déjà deviné

     — J’y crois pas ??? piaille immédiatement Caroline en se mettant à trépigner d’impatience. — Tu vas vraiment le faire ??? 

    — Une nouvelle boutique de culotte petit bateau vient d’ouvrir, j’ai pensé à toi ! s’exclame le jeune roi en sortant vivement de sa poche ce qui semble être un petit coffret, — regarde il est à l’effigie de Pumba celui-là !

     

    029

     

    — Oh mon dieu !! Hurle Caroline lorsque la petite boite de velours noir s’ouvre pour laisser apparaître une magnifique bague ornée d’un énorme diamant.

     — Aie, mes oreilles ! rit Maxime en décrochant la bague de son socle pour la lui tendre avec un grand sourire.

     — N.. Non… NON… Ce n’est pas vrai...? M...Ma… Max...? Balbutie la jeune fille en tremblant comme un saule pleureur sous une brise d’automne.

     — Non ?? Fait semblent de se vexer le rouquin. — Tu me refuses ta main ?? Tu veux que j’aille me jeter au fond de la piscine ?? 

     — M...Ma.. Maxime....Max....Max... C’est une blague ?? Je… Je…

     — Je suis vexé là, je pars me noyer et je reviens ! boude le jeune homme en relevant sa carcasse du sol.

      — OUI JE LE VEUX !!!!! Hurle soudain l’adolescente en se jetant littéralement sur son petit ami, en larmes, complément abasourdie par ce qu’il vient de faire… : une demande en mariage !

     

    029

     

    — Je t’aime mon ange… murmure tendrement Maxime

     

    La concernée reste a sangloter la tête enfouie dans son torse.

     

    — Hey !! Lance Maxime — si tu pleures, moi je reprends ma bague !!  

    — Il… Il faudra me passer sur le corps pour me l’arracher !! balbutie l’adolescente. — Je t’aime !! Je t’aime !! Je t'aime !!! lui crie-t-elle en se jetant sur ses lèvres, folle de joie et d’amour.

     

     

    * * *

     

     

    029

     

    Le couple se marie une semaine plus tard.

     

    Demain, ils déménageront vers leur nouveau château.

    Maxime dit donc au revoir à cette résidence en y gravant la date de son mariage.

     

    Il n’y a pas foule à la cérémonie, uniquement trois invités : Cloud, Sally et Séto.

    Les mauvaises langues utiliseront plutôt le mot « prisonniers » pour les définir, mais le Roi d’Eternia n’est pas de cet avis.

     

    Tous les autres spectateurs sont des gens de passage, prévenus largement à l’avance du mariage de leur souverain. 

    ICurieux de voir son visage de plus prêt, tout en découvrant sa « femme », qui est désormais leur souveraine, ils sont venus nombreux assister a cette cérémonie d’un œil sceptique : aucun n’a oublié le précèdent roi d’Eternia, et tous détestent la manière de gouverner de Maxime.

     

     

    029

     

    Musique

     

     

    Après la cérémonie officielle, c’est une fête endiablée qui envahit le palais royal, par sa musique bruyante, ses rires et discussions animées…

     

    Et ceci, jusqu’à la nuit tombée de la nuit, et bien plus encore.

     

    À quatre heures du matin, il ne reste, sur place, que les habitants du palais, qui se préparent, à leur tour, doucement, mais sûrement, à quitter l’ambiance échauffée pour rejoindre la douceur de leurs lits respectifs.

     

    Mais Maxime ne l’entend pas de cette oreille et continue de faire exploser une multitude de pétards, commandés la veille, pour faire le plus de bruit possible et rappeler à tout le monde que ce soir-là est unique !

     

     

    029

     

    Oui, c’est une nuit magique. 

     

    Une nuit où commencera à briller une nouvelle flamme : celle d’un nouveau couple.

     

    Une nuit magique.

     

    Mais pas pour Sally, qui préfère s’isoler dans une pièce adjacente, sous le regard étonné de Cloud.


  • 030

     

    030

     

    Une demi-heure de fête endiablée plus tard…

     

    — Qu'il est beau !!!! s’exclame une jeune Eternienne derrière le buffet de la cuisinière du palais. 

    — Hey toi ! Tu fous quoi ? Rétorque froidement Manae. — Les invités sont presque tous repartis, n'hésite pas à en faire autant ! 

    — Chui pas une simple invité ! se défend la demoiselle. — Chui la future femme de Séto, même s’il le sait pas encore !

     

     

    À deux mètres de là… 

     

     

    — Séto ? Cloud ? Appele Caroline, en rejoignant ses amis, inquiète, car ça fait bien dix minutes qu’elle cherche Maxime sans le trouver.

     — Oui ? répond Cloud en souriant.

     — Vous n’avez pas vu Maxime ?? Demande la jeune fille, stressée. 

     

    030

     

    — Je l’ai vu entrer dans le palais, répond Séto à l’oreille de sa reine : la musique est bien trop bruyante pour pouvoir communiquer normalement, et il n’a pas envie de devoir hurler pour se faire entendre. 

     — Ah d’accord ! sourit la jeune fille avant de commencer à s’éloigner pour reprendre ses recherches, à plus tard, les garçons !!

      — À plus tard, majesté, sourit Séto.

    — Bonne nuit, majesté, salue Cloud, en se rappelant qu’il est bien tard et que le départ des mariés signe clairement la fin de la soirée.

     

    030

     

    — Il est juste sublime mon futur mec !!! Continue de piailler l’Eternienne intruse. 

    — Si dans cinq minutes t’as pas décampé, j’te cuisines. Menace calmement Manae, tout en continuant de danser la Hula pour mettre de l’ambiance dans cette fin de soirée.

     

    — Je crois que tu as un ticket… chuchote Cloud en réalisant que la musique s’est arrêtée : ils peuvent enfin parler sans crier !  

    — Hein ? De quoi ? demande Séto, apparemment perdu dans ses pensées. 

    — La brunette, derrière le buffet… précise alors le blondinet. — Tiens d’ailleurs, la voilà qui vient vers nous.

     

    — Saluuuuut mon amour ! Ça gaze ?! glousse la jeune fille en lui faisant des yeux de merlan frit. 

    — D.. De quoi ??? rougit soudain Seto. — On se connait, mademoiselle ?! Non ! Je ne crois pas ! Alors, circulez s’il vous plaît !! 

    — Oh la la, quel grand timide !! Continue de piailler l’Eternienne. Tu ne me reconnais pas ?! Tu es sûr ?? P0line !! P0line !! POOOOOLIIIIIIIINE !!!  

    — Clouuuud !! Au secours !!! Appèle vivement Séto, avant de remarquer que son ami s’est carapaté aussi vite qu’un pet sur une toile cirée.  

    — Comment tu es trop sexy dans ce costard mon cœur !! Continue de draguer la jeune P0line. — Tu me fais visiter ta chambre dis ?? Je sais qu’elle est en haut de l’escalier derrière nous, je l’ai vu à la précédente maj !! 

     

    030

     

    Presque inquiète, la jeune reine suit alors les directives de Séto pour retrouver son époux qui semble avoir décidé de jouer à cache-cache le jour de leur mariage…

     Après avoir presque sillonné tout le palais, elle emprunte le couloir bleuté qui mène a la chambre royale.

     

    030

     

    Musique ~

     

    Au bout du couloir, la jeune femme pousse vivement la porte de la pièce pour y pénétrer, et immédiatement elle aperçoit son bien-aimé, planté sur la terrasse 

    — Max !! s’exclame-t-elle aussitôt. Mais qu’est-ce que tu fais là ?! 

     

    — Raaaah, semble renifler celui-ci. T’occupes ! Retourne d’où tu viens !

    — Hein ?? Rétorque Caroline, tu me lâches le jour de notre mariage et tu m’envoies ensuite paître ??

      — Mais non… Mais je réfléchissais ! se défend le jeune homme en s’essuyant les yeux d’un revers de main.

     — Max ? Qu’est-ce qui ne va pas ? se radoucit immédiatement la mariée. Tu… Tu regrettes ?... 

     — Mais nan ! Arrête de me casser les pieds à dire n’importe quoi ! Ça n’a rien à voir avec toi !

     — Alors, explique-moi ? demande tendrement Caroline en se rapprochant.

     

    030

     

    — J’ai toujours pensé que je me marierai devant mes parents et Aaron, et cette cérémonie isolée me perturbe un peu, c’est tout. Avoue calmement le jeune roi, avant de poursuivre, mais avec ce qu’on est devenu, on ne peut plus trop espérer de l’affection de leur part, il faut simplement faire une croix sur eux.

     — Max.. On peut tout laisser tomber et rentrer chez nous !!! Propose vivement Caroline. Ils te manquent, alors rentrons !!

     — Non !! répond sèchement Maxime, j’aime ce que je suis devenu. J’ai le pouvoir et la femme que j’aime, alors j’ai tout pour être heureux ! Je ne vais pas me laisser abattre par un mini coup de blues ! Je ne suis pas n’importe qui !  

     

    030

     

    — Max... soupire la jeune fille en se retournant, lasse. Je ne sais pas… Je sais plus.. Nous ne sommes que des gosses… On a 17 et 15 ans, on se marie, on est souverains d’un royaume, que tu as pris de force a ton père, je tiens à le rappeler…

     — Maaaaaaaais ?? Qu’est-ce que tu me fais ??? Pourquoi tu doutes d’un coup ?! râle le rouquin.

     — Ils vont continuer de te manquer Max... On ne peut pas renier sa famille..  

    — NON !! Je suis prêt à me créer une nouvelle vie, à faire des enfants avec toi, à fonder une famille avec toi !! Annonce Maxime très sérieusement. 

    — M.. Max... balbutie Caroline en se retournant. Comment est-ce que tu peux te reprendre d’un coup comme ça ? Tu m’impressionnes… Donne-moi ton courage et ta force…

     

    Vivement, il l’attrape pour la serrer fort dans ses bras, avec un large sourire qui semble exprimer une joie infinie..  

    — Une nouvelle page se tourne ma chérie ! On est ensemble, nous contre tous !  

     

    Émue, elle resserre son emprise sur lui pour le garder fort contre elle, avant de murmurer

    — Oui… Nous… Contre tous. Ensemble. Tant qu’on sera ensemble de toute façon, personne ne pourra jamais rien contre nous, non ?

     — Ouais !

     

    En chœur, ils éclatent de rire...

     

    030

     

    — Je t’aime… murmurent tendrement les deux époux, en chœur à nouveau..

     

    030

     

     … avant de profiter de cette belle nuit étoilée…

     

     

     *

     

     

    030

     

    Pendant ce temps, sur terre, Evy a reçu la visite d’un adolescent qu’elle connait bien…

     — Tu es vraiment sûr de toi alors ?

     

    — Oué, plus que jamais Evy. répond aussitôt Mickaël, plus déterminé que jamais. — Je veux devenir invocateur ! Je veux pouvoir le pulvériser de mes propres mains ce sale chien.... 

     — Les invocations ne doivent pas servir la haine Mickaël… soupire la jeune femme. Si tu restes dans cet état d’esprit, je ne t’entrainerai pas. Désolée.

     

    030

     

    — Pardonne-moi… bafouille le jeune homme, — je te promets que je ne laisserai plus la haine prendre le pas sur la raison… Même si c’est dur… 

     — Je te comprends Micka. tente de consoler Evy. — Même pour nous c’est dur à admettre, tu sais…

     — Il la violée !! L’interrompt l’adolescent. Ce type est un chien !! Maxime n’est qu’un chien !! Une sous-merde !!! Je vais le défoncer !!! 

     — Micka.... soupire Evy en levant les yeux au ciel.

     — P.. Pardon… Excuse-moi. Je vais faire des efforts pour garder mon calme, je te le promets.  

    — Je comprends ta haine Micka, mais souviens-toi que même si c'est un salaud, tu parles de mon fils avec des termes que je ne peux tolérer. Prévient la jeune femme. — Mais j’accepte de t’entrainer, je vais te faire confiance en pensant que tu es un garçon mature derrière tes excès de colère ! 

     — M.. Merci !! balbutie Mickaël, gêné par son comportement honteux. — Et la fameuse caserne, elle avance au fait ??? demande-t-il vivement pour changer de sujet.  

    — Oui, oui, répond Evy, — En fait c’est une ancienne caserne militaire qu’on va nous réaménager. Et lorsque le nombre d’invocateurs aura grandi, de nouvelles casernes seront ouvertes afin de former encore plus de monde…

     — La guerre est officiellement déclarée alors.

     — Je crois bien, Eternia n’est plus du tout pacifiste désormais.. 

     — J’espère qu’on saura les contrer… Ou plutot, LE contrer… précise Mickaël.

     — Pas tout de suite en tout cas, Maxime est surpuissant et les Eterniens sont des guerriers redoutables.

     — Ça promet d’être une belle bataille alors !! s’exclame le jeune homme pour se donner du baume au cœur et du courage. 

     

    030

     

    Quelques heures plus tard, sur Eternia, un petit couple de jeunes mariés se réveille doucement, en se murmurant mots d’amour sur mots d’amour…

     — Hey ! lance soudain Maxime, tu sais que c’est un grand jour aujourd’hui ?? 

     — Oui, on déménage ! rit Caroline.

      — Nan ! contredit le jeune homme. Mais tu es enceinte ! annonce fièrement le rouquin en caressant tendrement le ventre de son épouse.

     — Gné ? se moque l’adolescente. Impossible mon cœur, car je prends la pilule !

      — Hein ? Boude soudain Maxime. C’est vrai ? 

     — Bah oui, rit à nouveau la jeune fille. On n’avait pas prévu de faire un enfant tout de suite, je crois, non ? Tu as tellement envie d’être papa que ça ??  

    — Ben oué… Et je t’ai fait l’amour en voulant te mettre enceinte et j’étais sûr que ça allait marcher… boude à nouveau le jeune roi. On m’a dit que sur Eternia, si tu veux avoir un enfant, tu en as, et si tu ne veux pas, bah tu en as pas… 

     — C’est le pied ça dis donc ! éclate de rire Caroline. 

     — Vas-y, moque-toi de moi surtout !

     — Mais non mon cœur, je n’oserai pas ! taquine la jeune fille en s’empêchant de pouffer de rire.

     — On verra si mes spermatozoïdes peuvent lutter contre ta pilule. Si ça se trouve, je peux gagner ! 

     

    Cette fois, l’adolescente ne se retient plus et éclate de rire.

    — T’es con, mais c’est pour ça que je t’aime.

     

    030

     

    — On y retourne alors ! annonce Maxime en se précipitant sur les lèvres de sa partenaire avant de la faire basculer de tout son long sur le lit.. — Faut que je mette toutes les chances de mon côté !

    — J'ai faim ! s'exclame Caroline en sautant du lit

     — Gnéééééé ?!? râle Maxime en réalisant qu'il va faire ceinture. Il regarde sa petite amie s'étirer devant lui.

     — Ce n'est que partie remise ! On remet ça après manger !

    — Je te parles même plus, t'es qui, on se connait d'où ? 

    Caroline éclate de rire,

    — Allez debout, vient !

    — J'arrive, mais tu me paieras ça !!! boude t-il en tirant la langue, avec l'innocence d'un enfant.