• ~ Out of Control ~ [Juin 2007/Sept. 2007]

    ~ Out of Control ~ [OOC]

     

      

     

    • Résumé •

    A première vue, Maxime n'a l'air d'être qu''un adolescent imbû de lui-même et tout ira bien, jusqu'à ce qu'il réalise qu'il veut être plus que ça !

     

    ~ Chanson de Max ~ 

  • 001

    001

    Cette histoire commence sur terre et plus précisément au domicile familial d'un grand héros, aujourd'hui mondialement connu, car lui et une poignée de gens courageux, ont sauvés cette planète, autrefois. Désormais, Hikague vit heureux dans sa jolie maison terrienne, entouré de sa petite famille.
     

    001

    — Hummm on va se régaler, je le sens !! Chantonne fièrement la jeune femme en enfermant sa tarte aux fruits rouges dans le four.
     
     — MAMAAAAAAAAAAAN !! T’as pas vu ma DS ??! Beugle soudain un adolescent en débarquant en trombe dans la pièce.  
     
     — Non. Et je vois pas ce qu’elle ferait dans la cuisine Maxime ! Cherche plutôt en haut, ou demandes à ton frère !
     
     — T’as racheté du coca au fait ?!? Je crève de soiiiif !!
     
     — Oui. Soupire la jeune mère.
     
     — Au fait ce soir je peux aller voir Spiderman 3 avec des potes ? S’il te plaît maman !!!
     
     — Non ! On est jeudi Maxime je te signale ! Je me demande comment tu oses me poser cette question !
     
     — Je sais, mais Micka et les autres y vont alors je pensais qu’on pouvait faire une exception... Maman s’il te plaît !!  Supplie Maxime en ouvrant le réfrigérateur pour en sortir une canette de Cola. 
     
    — On te donne le doigt et tu prends le bras, comme d’hab ! La semaine dernière c’était la trilogie Star Wars qui repasse en entier, blablabla, très important, blablabla....!  
     
    — S’il te plait maman d'amour !!!! 
     
    — Demande à ton père quand il rentrera ! 
     
    — Pffffffff, mais papa il va me dire de traîner le têtard encore !! Tain' ça saoule... Beugle l’adolescent en tournant les talons.
     
     — Maxime ! Le « têtard » c’est ton frère ! 
     
    — Je sais ! Malheureusement !
     

    001

    — C’est un gâteau à quoi le truc chelou que tu fais ? Demande Maxime l’air blasé.

    — Une tarte aux fruits rouge ! 

    — Beurk. J’en veux pas moi.

    — Tant mieux ! Y’en aura plus pour les autres ! Et si tu continues à être aussi désagréable, tu vas t’en manger une de tarte, mais pas aux fruits rouges ! Lance la jeune femme exaspérée. 

    — Mamaaaaaaan, je trouve plus mon sweat noir, tu sais où il est ??? Questionne le deuxième adolescent en pénétrant dans la cuisine. 

    — Tétard incoming !! ALEEERTE !! Lance Maxime. 

    — Si tu l’as mis au sale, hier, il doit être dans le séchoir ton sweat, Aaron ! Réponds tranquillement la jeune femme en ignorant la querelle enfantine entre les deux adolescents.

    — Hey ça sent bon, c’est une tarte aux fruits rouge, j’en veux, j’en veux !! s’exclame Aaron.

     — Slurp slurp ! ironise Maxime en levant les yeux au ciel. 

    — Maxime ! Encore une réflexion et tu pourras te brosser pour ton ciné ! J’espère que tu as bien imprégné ! Lance furieusement la jeune femme.

    001

    — Pourquoi tu me donnes une part ?! J’ai pas faim !! riposte Maxime en regardant son assiette avec un air de dégoût.
     
     — Tu goûtes et après tu pourras dire que tu n’aimes pas ! Sinon pas de ciné... Ironise la jeune femme, quand soudain, on sonne à la porte.
     
     —  C’est « têtard numéro deux » ça ! Lance Maxime en avalant d’une traite la fin de son Coca. 
     
     — Mais tais-toi un peu, tu fatigues ! Souffle son petit frère, las.
     
     — Tu peux entrer Caro ! Lance la jeune mère en direction de la porte. 
     

    001

    — Bonjour tout le monde ! s’exclame l’adolescente en poussant la porte, un large sourire aux lèvres.
     
     — Coucou Caro !! Réponds aussitôt Aaron. 
     
    — Lut Tétard ! Réplique Maxime. Bonjour Miss ! Réponds à son tour la mère des garçons. Prends-toi une part de gâteau ! Il en reste plein ! 
     
    — Non merci, Evy, j’ai déjà goûté.
     
     — Et il faut qu’elle fasse gaffe à sa ligne, elle a tendance à enfler du cul Caro ! Pouffe Maxime. 
     
    — N’importe quoi !! Que t’es bête !! Se défend la jeune fille en tirant une chaise en arrière pour s’y asseoir.
     

    001

    — Bon moi je vais réviser mes maths, je vous laisse les jeunes. Lance Maxime en se levant.

    — J’ai mis un déo qui pue ?!? Ironise Caroline. 

    — Maintenant que tu le dis !! poursuit Maxime en s’éloignant.

    — Idiot !! riposte la jeune fille en riant. Allez casses toi, on t’a assez vu ! 

    — Ouèp, je vous laisse jouer entre têtards ! Se défend Maxime en ironisant de plus belle. 

    001

    — Il est infernal... Soupire Evy. 
     
    — Mais non, mais non... C’est Maxime ! Faut pas qu’il change, sinon ça sera plus Maxime. Réponds Caroline en souriant.
     
     — Tu as une petite mine aujourd’hui, j’espère que tu n’es pas malade ! s’inquiète Evy.
     
     —  Non non ça va !! Se défend l’adolescente en esquissant un sourire forcé. 
     

    001

    — Allez-moi je m’arrête ou je vais exploser ! Je crois que j’ai eu les yeux plus gros que le ventre ! souffle Evy en se levant. Tu as fini choupi ?
     
     — Oui. En effet tu as abusé sur les parts ! Y’a que Maxime qui peut manger autant ici, pouffe  l'adolescent.
     
     — Ca va aller au frigo et on va le lui mettre sous le nez de force, il aura intérêt de tout manger, sinon pas de ciné ! s’esclaffe Evy. 
     
    Les deux adolescents à table ne peuvent s’empêcher d’éclater de rire en chœur. Ils connaissent tous l'appétit d'ogre de Maxime... 
     

    001

    — Heeeeeeeeeey, viens, j’te mets ta branlée à SSX !!! s’exclame soudain Aaron en s’adressant à sa jeune amie.
     
     Aaron Daemon. Fils d’Hikague et Evy Daemon. Âgé de 14 ans. Oui, il est jeune, le plus petit de la bande. C'est pour cette raison qu'il est le « choupi », le « bébé », et autres surnoms enfantins, aux yeux de tous. Mais être le cadet d'un groupe n'empêche pas d'être amoureux... En effet, depuis toujours, Aaron est fou de cette jeune fille, avec qui il a grandi.  
     
     — Ma branlée ?! Depuis quand tu me mets des branlées à SSX toi ?! Tsss !! Ils sont bien impétueux les choupis de nos jours !! riposte le concernée en riant. 
     
    Caroline Evans. 15 ans. Deux ans de moins que Maxime.  Depuis toujours, elle en est dingue. À sens unique. Elle sait très bien que pour lui, elle n’est que « le deuxième têtard ». Le « deuxième bébé » de la « bande d’enfance »Aaron ? Il est une sorte de petit frère à ses yeux. Étant fille unique, il lui a donné le role du petit frère qu’elle n’a jamais eu. Évidemment, elle ignore tout des sentiments du jeune roux, car celui-ci connait les siens pour maxime ; il ne lui a donc jamais rien confessé, de peur de se prendre un râteau monumental. 
     
     — Le dernier à la console se prosterne aux pieds de l’autre !!! lance soudain Aaron en s’élançant à toutes enjambées vers le salon.
     
     — Ho comme t’es pressé de te faire ridiculiser toi !! Pouffe l’adolescente.

  • 002

    002

     

    Pendant ce temps, au premier étage…

     

     

    — Salut Micka ! Nan, mais y’a pas de problèmes pour ce soir, j’te dis ! Mon daron il est trop cool, il va convaincre ma mère, tu inquiètes !

     

     

    Maxime Daemon. 17 printemps, grand, beau, fort et prétentieux ; et pour cause. Il les a toutes à ses pieds ! Aucune fille ne lui résiste.

     

    — Bon par contre, je suis persuadé qu’on va me refiler mon frangin, qui ramènera la glue avec lui, donc au final on va se coltiner les deux mômes ! Mais là aussi tu inquiètes, on les foutra au fond de la salle, entre eux, et basta !

     

     

    — On avait prévu d’aller en boîte après le ciné, tu ne vas pas pouvoir venir, je suppose ! Ça craint ! Parce qu’y’aura de la meuf ! Natasha par exemple !! ça serait moche que tu rates ça, si tu vois ce que je veux dire… héhé

     

    — Natasha ? Bof ! Ce n’est pas mon type ! Elle est bonne, mais elle n’a rien dans la cervelle ! Et qui te dit que je ne peux pas venir en boîte ? Depuis le temps, tu ne me connais pas ? Tssss ! Je ramènerai les gosses ici après le ciné et je vous rejoindrai ensuite, y’a pas d’lézards, tu peux me compter présent ! 

     
     
     
     
    *
     
     
     

    002

     

    Au même moment, au rez-de-chaussée, un bruit de téléportation résonne…

     

    002

    — Enfin !!! J’en pouvais plus de guetter cette maudite horloge !!! s’exclame Evy en faisant un bond en arrière pour aller se jeter dans les bras de son époux.

    — J’aime quand tu m’accueilles comme ça !! Tu devrais toujours te jeter langoureusement sur moi de cette manière !! Dis Hikague, en esquissant un large sourire charmeur.

    — Ne m’incite pas à te sauter dessus, il y’a les enfants juste à côté ! Chuchote la jeune femme en riant doucement.

     

    — Rah zut alors !! Ajoute Hikague. 

     

    002

     
     

    — Alors ? Tu as passé une bonne journée ?! Poursuis Evy. 

    — Moyen ! Y’a quelques casernes qui protestent, selon eux faudrait diminuer les entraînements, parce qu’on est en paix maintenant, qu’on n’a donc pas besoin de tant de soldats expérimentés, et gnagnagna… Quelle insouciance ! C’est pitoyable ! Soupire-t-il avant de poursuivre ; — Et toi sinon, ça a été ?

    — Oh moi tu sais que mon boulot est ce qu’il y’a de plus calme.. Je n’ai donc pas grand-chose à te raconter, comme d’habitude !

    — J’espère que personne ne jette le moindre regard à la charmante secrétaire que tu es ! Sinon je fais une descente à ton bureau et je les atomise tous ! Rétorque Hikague en riant.

    — Ne t’inquiète pas ! Et tu es tellement connu… Qui oserait poser le regard sur moi ?? poursuit-elle avec un clin d’œil coquin. — Ah oui au fait, ton fils veut aller au cinéma ce soir… Je ne précise pas de quel petit rouquin je parle, tu as déjà compris !

    — Voyons voir, demain on est vendredi et il n’a que des cours faciles… Qu’il y aille ne me pose aucun problème.

    — Je le savais ! rit la jeune femme. — Tu ne sais rien lui refuser, c’est trop mignon.

    — Hey hey… Toi, là.... Murmure-t-il en s’emparant de ses lèvres avec passion..

     
     
     
     
    *
     
     
     

    002

     

    Quelques heures plus tard, la nuit tombe doucement…

     

    — Bon, elle arrive quand miss-glue ? Braille Maxime, qui doit évidemment emmener son frère au cinéma, ainsi que la jeune voisine et amie d’enfance.

    — Elle ne devrait pas tarder, et arrête de l’appeler miss-glue !!!

    — Tu devrais arrêter de boire du café tu sais, ce n’est pas bon pour les petits têtards ! Jacasse l’adolescent en sortant une bière du réfrigérateur.

    — Je vais le dire à papa que t’a pris une Heineken !

    — Tu peux parler encore plus fort, je crois que le quartier voisin ne t’a pas bien entendu ! Chuchote Maxime, en tirant la grimace.

     

    *** Ding Dong ***

     

    — Ah bah voilà la glue !

    — Je t’ai déjà dit de ne pas l’appeler comme ça !!! Rétorque Aaron en commençant à s’agacer.

     

    002

     

    — Coucou les garçons ! S’exclame Caroline en poussant la porte.

    — Saaalut !! On t'attendait avec impatience. Répond Aaron en esquissant un large sourire.

    — J'sais que j'suis a la bourre, alors je m'excuse, Maximou !! Tu m'en veux pas ?!

    — Nan. Rétorque froidement le concerné. — J'ai l'habitude. D'façons, ici, j'suis bon qu'a traîner les mômes et poiroter quand ils arrivent a la bourre.

    — Les mômes.... T'es pas beaucoup plus grand que nous, hein... Pfff ! Souffle Aaron, blasé.

     

    002 

     

    – J.. J’ai que deux ans de moins que toi… Maxime. A… Arrête de me traiter comme une gamine… Soupire Caroline, les dents serrées pour s’empêcher de fondre en larmes. Comme d’habitude, elle n’est qu’une enfant a ses yeux. Comme d’habitude, il ne la remarque pas. Comme d’habitude, il ne verra pas qu’elle a passé une demi-heure dans la salle de bain pour lui plaire…

    — Papa, maman, on y va ! Lance Maxime en direction de ses parents, avant de se retourner pour sortir de la maison.

    — Amusez-vous bien ! Et ne faites pas de bruit en rentrant, car on sera sûrement déjà couchés, nous ! Réponds Hikague en lançant un regard coquin à son épouse.

     

    002

     

    Les uns après les autres, les adolescents sortent donc de la maison, d’un pas plutôt pressé…

     

     

     

    — Yihaaaaaaaa, enfin seul !! lance Evy en se jetant sur son mari.

    — Ici ? Sur le canapé ? Comme les deux sauvages que nous sommes ??

    — Ouuuuuuuiii !!

    — J’arriveeeeeeeeeeeeeeee !!

     
     
     
     
    *
     
     
     

    002

    Une heure et demie plus tard, dans un fast-food de la ville, une petite bande d’adolescents a décidé de prendre quelques cafés, boissons, et autres gourmandises, en se racontant tout ce qui leur a plu dans Spiderman 3… 
     
     
       — Hey, les jeunes, on y va ? On va boire un verre au Nélyse avant d’aller au crypt-O ?! Lance un jeune homme en arrivant vers la table de ses comparses.
     
      — Oué, mais moi je dois ramener les têtards d’abord ! Réponds Maxime.
     
     — Ils ne viennent pas avec nous ? Poursuis la jeune fille brune. 
     
    — Mon frangin, il a que 14 ans ! affirme Maxime, assis a ses côtés. 
     
    — Mickaaaa ! Comment tu es beau n’empêche ce soir ! Tu vas en faire tomber plus d’une, je le sens mon chou ! Poursuis l’adolescente rose bonbon.
     
      — Peuh ! Et toi ma Natashou ? Tu ne veux pas succomber ?? Ah non c’est vrai… Toi tu ne baves que poil de carotte ! Que la vie est mal faite ! 
     

    002

    — Mais c’est toi le plus beau pourtant, je t’assure ! Maxime, il a juste l’effet » j’sais pas m’coiffer » qui joue en sa faveur… Rien de plus ! Réponds Natasha en riant. 
     
    — Z'avez finis de vous foutre de ma gueule ? Beugle Maxime, plutôt vexé. 
     
    — Moi aussi je vais me balancer un pétard dans la tête, pour avoir l’air d’un mendiant, si c’est ça qui plaît ! Continue Mickaël. Évidemment, Aaron et Caroline ne peuvent s’empêcher de rire discrètement ; ce qui agace terriblement la victime de ces petites moqueries. 
     
     — Fermez là bande de Mongoles ! beugle-t-il finalement en faisant signe a sa voisine de se lever. — Allez on se casse, je ramène les gosses et je vous rejoins au Crypt-O. 
     

    002

    — La petite, elle a quel âge ? Demande Natasha, en se dirigeant vers la sortie, avec le troupeau. 
     
    — 15. répond directement Caroline. Seulement deux ans de moins que… 
     
    — Mais tu es un têtard quand même, l’interrompt Maxime. 
     

    002

     
      — Le têtard il t’emmerde !!!! lâche-t-elle tout à coup. 
     
    — Euh… Faites l’amour, et pas la guerre… Marmonne Mickaël. 
     
      — Tu vois, c’est pour ça que tu ne seras jamais qu’un têtard ! Poursuis ironiquement Maxime. — Sale gosse va !

     — Arrête Maxime !! Interviens Natasha. — On a dit qu’on passait une soirée cool, alors essayons de garder une ambiance potable… Merci ! 
     
    — Excusez-moi… Mais j’ai beaucoup de mal à comprendre qu’à 15 ans, on soit un têtard… Surtout quand celui qui insulte n’en a que 17 ! Poursuis Caroline, énervée.  
     
    — C’est bon Caro… Laisse tomber… Chuchote Aaron en lui prenant la main.. Mais l’adolescente n’est pas d’humeur à se faire consoler par son meilleur ami ce soir-là ; elle lui lâche la main d’un coup sec, presque froidement.  
     
      — OK… Murmure Aaron, blessé.
     
      — P...Pardon.. Bafouille Caroline, terriblement gênée d’avoir été si cruelle avec celui qui a toujours été là pour elle.

  • 003

    003

     
    — Hey ! Regardez ! ce n’est pas Makoto là-bas ? s’exclame soudain Mickaël, dans le but de détendre l’atmosphère. 
     
      — Euh non je pense pas ! Réponds Maxime. Il est mort à la fin d’IMLU lui !
     
      — Ah ? Tu crois qu’il est vraiment mort toi ? Ça veut dire que Minaya n’a pas les moyens pour se payer des cascadeurs… 
     
      — Hey, mais oui, c’est Makoto ! Je reconnais son pull !! Lance Aaron. 
     

    003

    Une heure plus tard, les trois grands adolescents se sont retrouvés dans une célèbre boîte de nuit… Le Crypt-O. Comme prévu, Maxime a ramené les enfants, avant de ressortir discrètement ; ce qui n’était pas bien difficile vu que ses parents semblaient déjà couchés… 
     
     
    Mais il est contrarié. Le chemin du retour a été des plus silencieux, car ni son frère ni Caroline ne lui ont adressé la parole, de tout le trajet. 
     
     
     — Raaaah sa maman la bachibouzouuuuuuk ! braille Mickaël en s’éclatant au sol. 
     
     
      Il fallait s’y attendre, Natasha et Maxime éclatent de rire en cœur. 
     
     
    — Arrêtez de rire bande de truffes ! continue-t-il de brailler.
     

    003

    — Personne ne m’a vu ?? Hein ?? questionne-t-il soudain, paniqué à l’idée qu’on ait pu le voir se ramasser comme un danseur du dimanche. 
     
    — Non mon chou, personne t’a vu, à part nous bien sûr ! Pouffe Natasha. 
     
    — Cool alors, parce que vu la danse du balai-dans-l’cul que vous nous faites là, ça serait mal venu que vous fassiez une réflexion ! Rigole Mickaël.
     
     — Saloperie va ! Allez, viens danser avec moi ! Lance la jeune fille en changeant brusquement de partenaire. 
     
     — Heeeeeeeeeeeey ??? Beugle Maxime. 
     
     — Balai-dans-l’cul va, tu les fais fuir !!! Lance Mickaël en riant aux éclats.
     
     — Je viens de rajouter deux noms sur ma death note, no problem…
     

    003

    — Je vais boire un coup, je vous laisse bande de fourbes !! 
     
    — Ooooh Max, reste et danse avec nous !! Lance Natasha pour le retenir. 
     
     — Nan, je suis trop bien pour m’abaisser à danser avec de tels mécréants ! Mais je reviens dans pas longtemps, continuez de vous tripotez ! Sur ce, il part prendre place au bar, en faisant un signe à la serveuse, pour qu’elle vienne lui apporter une Sangria.
     
     
      Attendant sa boisson, il se remet à penser à l’attitude froide qu’ont eue les petits envers lui, lorsqu’il les a ramenés. 
     
     
      Que Caroline lui fasse la tête, il s’en fiche, c’est devenu une routine de vie. Mais que son petit frère l’ignore… Ça, ça le frustre ; Aaron ne le snobe jamais d’habitude. Il doit sans doute se venger du fait qu’il ait frustré la princesse Caroline, vu que son petit frère adore la concerné… Il soupire, tout de même blasé, car ce n’est pas la première fois qu’il vexe leur amie d’enfance, mais jamais Aaron n’avait pris sa défense de cette manière.
     

    003

    Soudain, l’adolescent se fait interrompre dans ses rêveries par une présence derrière lui qui le fait soudain sursauter,
     
     
     — Excuse-moi.... 
     
      — J’y crois pas !! Qu’est-ce que tu fous là toi ?! 
     
    — J.. Je… Aaron m’a dit que ce soir c’est moi qui avais tort.. Alors j’ai décidé de venir m’excuser, c’est tout.
     
     — Waouh ! Bon c’est cool, tu t’es excusée, au revoir maintenant ! 
     
    — Je ne vois pas pourquoi je m’en irais, c’est un lieu public ici. Continue tranquillement Caroline. 
     
    —  Comment tu as fait pour entrer d’ailleurs ? Le videur ne t’a pas demandé tes papiers ?!
     
    — Y’a pas de videur au Crypt-O Maxime… 
     
    — Merde c’est vrai ! … Bon t’es mignonne, mais vas squatter ailleurs, j’suis pas Aaron moi !
     
      — M...Mais qu’est-ce que tu as contre moi à la fin ?? lance-t-elle, au bord des larmes. — Tu me détestes ou quoi ?? Tu as changé !! Avant tu n’étais pas comme ça !! Est-ce que c’est ça qu’on appelle l’âge bête ?? 
     
      — Oui c’est ça l’âge bête !! Pouffe, Mme Ladentelle, un PNJ qui se tape l'incruste dans la scène, — ahh les hommes, ils sont courtisés par de délicieuses jeunes filles, et ils trouvent le moyen de faire les péteux ! Non, mais je vous jure ! 
     
     — M...Mais je ne le courtise pas… Bégaie Caroline, terriblement gênée.
     
    Afin de changer de sujet, de changer d’ambiance, Caroline se retourne pour jeter un œil a la piste de danse. — Heeey Maxou, c’est pas tes amis là ?!  
     
    — Si pourquoi ?!
     
     — Bah ils ont l’air d’apprécier le début de slows !!
     
     — Quuuuuuoiii ? Lance Maxime en sautant de son tabouret.
     
     
      — Haaaaaan quel bâtard !!! Elle était pour moi Natasha !! Beugle Maxime en constatant que son meilleur ami l’a devancé subtilement pendant qu’il se rinçait la gorge au bar. 
     
      Amusée par cette scène plutôt cocasse, Caroline ne peut s’empêcher d’émettre un petit rire moqueur. 
     
    — Arrête de rire, espèce de chèvre ! braille Maxime en se dirigeant vers la piste. — Viens plutôt là, me faut une partenaire pour faire genre que j’m’en fout d’elle !!  
     
     
      Surprise, interloquée, l’adolescente ne bouge pas. Hein ?! Quoi ?! Un slow avec lui ?! Là… Maintenant ?! À cette pensée, elle se met à rougir de la tête aux pieds, s’imaginant déjà dans ses bras, pendue à ses lèvres....
     

    003

    — Maxiiiiiiiiime !! Lance Natasha en voyant son ami les rejoindre
     
    — Pffft, depuis quand vous vous préoccupez de moi vous ?? braille-t-il avec une mine boudeuse. 
     
      — Maxime il boude haaaaaan !! Ricane Mickaël. — Je te la laisse au prochain slow mon vieux, promis !
     
    — Nan, m’en fous, j’ai trouvé ma roue de secours ! CARO ! Ramène ton fion ici ! Vexée, la concernée lui jette un regard noir. Cette dernière phrase lui a brisé d’un coup sec tous ses rêves romantiques. Elle le déteste ! Il est le pire !
     
    — Va te faire foutre ! lance-t-elle, furieuse.
     

    003

    — Weeeeesh Caro se rebelle !! lance Maxime en se précipitant à sa rencontre pour l’empêcher de sortir.
     
      — Tu te fous de ma gueule encore une fois et je t’en colle une !! Même si tu fais 3 têtes de plus que moi !!! Crie la jeune fille, au bord des larmes et de la crise d’hystérie. 
     
    — Oulà, je vais te mettre sous Prozac toi, t’as tendance à te lâcher en ce moment !
     
    ! — LAAAAAAAACHES MOI !! JE TE DETEEEEEESTE !!! hurle-t-elle enfin.
     
     — Holà… Ça va hein, te mets pas dans ces états ! Je plaisantais ! Tu as tes règles aujourd’hui ? Je t’ai connue plus zen !
     

    003

     
      — Je suis très zen !! lance-t-elle fièrement en croisant les bras.
     

    003

     
     — Ouch la tête… Tu me ferais presque peur. Ricane Maxime. Allez, on fait la paix, et on va danser, d’accord ?!  
     
       — P.. Pourquoi t’es comme ça avec moi... Tu as changé… Avant t’étais pas comme ça… — Bah non je n’ai pas changé ! J’ai juste grandi ma petite… 
     
     — Ma petite.... 
     

    003

    — M.. Maxime… y’a pas si longtemps tu faisais des châteaux de sable avec MOI… Et… Et tu n’as que deux ans de plus… J’ai 15 ans !! J.. Je ne suis pas une gamine !! Ou alors si j’en suis une.. Toi t’es un gamin !! 
     
     — Moué bon on arrête de taper le débat là, parce que je ne viens pas en boîte pour réfléchir a mon évolution, tu sais ! Maintenant si… Si tu veux bien m’accorder cette danse ? 
     
    — Non. 
     
      — S’il te plaît....
     
     — Non. 
     
     — T’en meurs d’envie en plus ! T’es toute rouge !
     
     — J’ai les lumières de la boîte dans la gueule, c’est pour ça. 
     
    — Menteuse ! 
     
     — Crétin !  
     
    — Gamine ! 
     
    — Gamin !!
     
     — Planche à pain !!

     — Q...Quoi ????????? Suffoque-t-elle en faisant un bond en arrière