• ~ 008 ~

     

    Je n’ai plus essayé d’appeler Jérémie depuis notre baiser avec Ludo.

    Par respect pour lui tout d’abord, mais aussi parce que je devais lâcher l’affaire avec le blond de ma vie qui ne veut, de toute manière, plus me voir exister dans sa vie.

     

    ~ 008 ~

     

    Nicolas : Oh, les kékés, venez dans l’eau !

    Ludovic : tu as entendu quelque chose ?

    Maya : uniquement les oiseaux qui chantent au loin…

    Nicolas : Je t’en foutrais des oiseaux !

     

    ~ 008 ~

     

    Ludovic [chuchote] Hmmmm…

     

    ~ 008 ~

     

    <Ludovic & Maya s’embrassent>

    ~ 008 ~

     

    Nicolas : Vous êtes franchement dégueulasse, il y a des chambres pour faire ce genre de choses ! Zéro pudeur, alors qu’il y a plein de passants !

     

    <Nico plisse les yeux en regardant au loin>



    Nicolas : Hey y a quelqu’un qui s’approche !

     

    ~ 008 ~

     

    Nicolas : Oh putain ! MAYA décroche toi deux seconde et regarde devant !

    Maya : hum… ?

     

    ~ 008 ~

     

    TADAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

    ~ 008 ~

     

    Nicolas : JÉRÉMIE !

     

    ~ 008 ~

     

    Maya [se leve precipitament] Jérémie ??????? Jérémie c’est toi ???????????

     

    ~ 008 ~

     

    Je me jette dans ses bras et fonds en larmes, mon dieu comment c’est possible ??? Lui ici ??? Mais comment ???? Mais, mais, mais ????

    Maya : Jereeeeeeeemie !! Mais, mais, mais ....!!!

     

    ~ 008 ~

     

    Jérémie : ça va toi ? Tu avais l’air de bien t’amuser ! Ludovic, je suppose ?

    Ludovic : en chair et en os ! Salut !

    Maya : Pourquoi tu as coupé les ponts avec moi ?

     

    ~ 008 ~

     

    Maya : HEIN ???????? POURQUOI DU JOUR AU LENDEMAIN TU As COUPS LES PONTS ??? C’est ça mon grand ami ?????? LES AMIS QUI NE DEVAIENT JAMAIS SE SÉPARER ???? C’EST CA ??????????? [larmes aux yeux] Pendant 3 mois même pas de signe de vie....

     

    ~ 008 ~



    Jérémie : écoutes euh j’ai été très occupé. Et je vais repartir, je n’aurais pas dû venir.

    Maya : Non tu t’en vas pas !!!! Maintenant que je te tiens, tu t’en vas plus !!!!! Tu vas m’expliquer en prive pourquoi ce silence pendant 3 mois ! Je veux comprendre ! si c’est la présence des deux la qui te gêne-t-on va parler à côté, pas de problèmes !!

    Nicolas : ne la contredit pas Jere, elle est très fâchée contre toi, tu lui as fait très mal, bref on vous laisse ;)

     

    Nico traine Ludovic au salon.

     

    ~ 008 ~


    Maya : C’est bon on est seuls. Explique-moi…

    ~ 008 ~

     

    Jérémie : écoutes maya, je ne pense pas que je t’ai tant manqué que ça, tu es bien occupée avec « ludovic » hein. Et 3 mois ce n’est pas la mort, j’étais très occupé, je devais faire le point, enfin bref pleins de trucs. En plus, je ne t’ai pas oubliée, puisque j’ai remué ciel et terre pour te retrouver (je te signale que tu as déménagé), alors me juges pas comme un enfoiré merci ! désolé de t’avoir raccroché au nez la dernière fois et d’avoir mis cette distance entre nous, mais j’avais commencé par péter un câble d’avoir toujours ce gars qui nous parasitait dès que je t’appelais ! Et puis tu m’oubliais petit à petit grâce à ta « nouvelle famille » tandis que moi j’étais seul comme un rat a la pension, le tout cumulé, j’ai craqué.

    Maya : je ne t’ai pas « oublié petit à petit grâce à la famille » ! Il n’y a pas un jour ou je n’ai pas pensé à toi !

    Maya : on oublie tout ça, mais tu peux me jurer que plus jamais tu ne m’abandonneras ??

    Jérémie : oui

     

    ~ 008 ~

     

    Je me jette dans ses bras en larmes.

    Maya : tu m’as tellement manqué…

    Jérémie : Toi aussi.

    Maya : je veux te présenter à la famille !!

    Jérémie : si tu veux

     

    ~ 008 ~

     

    On rejoint donc tous le monde au salon. J’ai hâte de le montrer à maman !!

    Il s’est embelli vous trouvez pas non ?? (gère bien sûr hein !! L’homme le plus beau de la terre !)



    Maya : Je vous présente Jérémie !!! Alors Jere, de gauche a droite tu as, Ludovic Zetry, Barbara Zetry (ma mère !), Baptiste Zetry (son mari et père de Ludovic) !

    Jérémie : enchanté.

     

    ~ 008 ~

     

    Barbara : Le fameux Jérémie de Maya !

    Maya : Maman, attention à ce que tu vas dire !!!

    Jérémie : Erm…

     

    ~ 008 ~

     

    Baptiste : les amis de ma belle-fille sont les bienvenues ! tu es ici chez toi, Jérémie !  

    Jérémie : Jérémie ZITAN. Putain tu ne m’as même pas reconnu, hein, Baptiste ZITAN.

    Tout le monde sursaute.

     

    ~ 008 ~

     

    Hein ??????

     

    ~ 008 ~

     

    Hein ?????????

     

    ~ 008 ~

     

    Qu’est-ce que ça veut dire ?

    Jere, tu dois te tromper… ???

     

    ~ 008 ~

     

    Jérémie : C’est pour ça que tu m’as balancé en pension, c’est parce que, comme maman, tu avais une autre vie avec une autre famille et que j’étais de trop, hein. Tu as même un autre fils qui a l’air d’avoir mon âge, tu trompais donc maman… Tu me débectes, Baptiste ZITAN. Ça ne fait que 5 ans et tu ne m’as même pas reconnu… Fils de pute.

    Barbara : S’il te plait, Jérémie, reste poli. <regarde son époux> chéri, explique-nous…

    Baptiste : Il n’y a rien à ajouter de plus, je vous présente mon fils, Jérémie Zitan…

    Tout le monde : QUOI ???????

    Je suis perdue… Il se passe quoi ici ?

     

    ~ 008 ~


    Baptiste : Je ne suis pas quelqu’un de bien, j’ai abandonné mon fils en pension après que sa mère m’ait quitté pour un autre. J’ai changé de nom pour que Jérémie ne me retrouve jamais. Il ressemble énormément à sa mère et je ne voulais plus de lui dans ma vie après notre rupture, que j’ai très mal vécue.

    Barbara : Mais chéri, c’est horrible. Et tu ne l’as pas reconnu ?! C’est ton fils !

    Baptiste : Sur le coup, absolument pas. Je suis impardonnable Jérémie, tu peux me haïr.

    Jérémie : Je n’ai pas attendu ton autorisation pour le faire.

    Baptiste : Tu ressemblais tellement à Natasha…

    Jérémie : Tant que je ne ressemble pas à ta face de rat, on peut dire que je suis gâté par la nature.

    Baptiste : Bien envoyé… Et mérité…

    Barbara : Avant moi, tu avais donc deux femmes dans ta vie ? Les mères de Ludo et Jérémie ?

    Baptiste : Ma femme était la mère de Ludovic et je l’ai en effet trompée avec celle de Jérémie, oui. Je suis désolée, j’étais tout sauf quelqu’un de bien… Mais une chose est sure, c’est que je suis vraiment tombé amoureux de ta mère, Jérémie, tu as été conçu dans l’amour, j’aimais vraiment Natasha…

    ~ 008 ~

    Jérémie : je m’en cogne, j’ai fait une croix sur toi depuis longtemps.

    Baptiste : Jérémie, j’ai changé aujourd’hui…

    Jérémie : Tu trompes la mère de Maya aussi ? Tu as combien d’autres enfants derrière Ludo et moi ?

    Baptiste : Je n’ai que vous, la plus grosse erreur de ma vie est Natasha, mais je n’ai jamais récidivé…

    Jérémie : Je suis l’erreur de ta vie, ouais

    Baptiste : Je ne voulais pas dire ça.

    Jérémie : Tu sais quoi, arrête de t’adresser à moi, fais comme il y a 5 minutes, quand tu ne m’avais pas reconnu, OK ? Oublie-moi.

    Baptiste : Je ne veux plus t’oublier Jérémie ! J’ai voulu le faire, oui, mais c’est le destin qui t’a remis sur mon chemin ! J’ai changé bordel de merde, je regrette d’avoir voulu t’abandonner, je t’aimais Jérémie, j’ai été heureux à ta naissance, j’aimais ta mère, trop sans doute, mais je ne veux pas te perdre de nouveau ! Laisse-moi me racheter !

    Jérémie : Non