• ~ 004 ~

     

    Maya : Jme suis disputée avec Jere ce soir… je vais picoler toute la nuit et me faire « sauter par tout les mecs du quartier » comme il dit…

    Nicolas : Quoi ?! Mais ??? Il devait être énervé par autre chose quand il t’a dit ça menfin, tu sais qu’il t’aime trop pour être aussi cruel. Ne te fais pas de bile. Tu sais que ça ne va pas fort avec sa copine en ce moment, alors l’embête pas, prend le dans le sens du poil…

     

    ~ 004 ~

     

    On a beaucoup dansé ce soir.

    On a beaucoup bu aussi. Enfin surtout moi…

     

    ~ 004 ~

     

    Mais on s’est surtout beaucoup amusé. Ça m’avait manqué. La compagnie de mon frère…

     

    ~ 004 ~

     

    J’ai tellement bu qu’a un moment je me suis effondrée sur lui et me suis mise a pleuré.

     

    Maya : j’en ai marre de tout… Tu… tu avais raison.. Je suis amoureuse de lui… Je suis dingue de lui et c’est trop dur de vivre a ses côtés alors qu’il est avec Jess… je l’aime Nico.. C’est trop dur…

     

    Nicolas : Maya tu ne m’apprends rien… et je ne sais pas quoi te dire à part d’être patiente… Quand on aura fini nos études, on se prendra quelque chose tous les deux et tu le verras plus ! Mais en attendant, sois patiente…

     

    ~ 004 ~

     

    Le lendemain, c’est dimanche. On est tous en haut, l’atmosphère est tendue, Jess et Jérémie ne se parlent presque pas. Nico propose à Jess de la peindre, histoire de mettre de l’ambiance.

     Elle est toute contente et accepte.

     

    ~ 004 ~

     

    Au bout d’un moment Jere me rejoint aux échecs,

    Jérémie <chuchote> jsuis DSL pour hier, excuse-moi, j’étais énervé et tu es arrivée au mauvais moment, pardon…

    Maya <chuchote> ce n’est pas grave… j’espère juste que tu ne pensais pas tes paroles… je veux dire que je.. Enfin…

    Jérémie <chuchote> je.. Euh… j’ai dit ça sur un coup de tête. Car euh… je ne sais pas ce que tu fais avec tous ces garçons, alors… mais euh je…

    Maya <chuchote> : tu penses que moi, je pourrais…

     

    Je me lève et descends, le plantant devant sa table de jeu...

     

    ~ 004 ~

     

    Pendant ce temps, le tableau de Nico avançait bien.

    Jessica :, Wouahh, tu as du talent !!

    Nico : le modèle est joli, ça aide !

    Jessica : hihi merci ! t’as vu Jérémie, le tableau qu’il m'a fait ???

     

    Gros vent, Jérémie ne décroche pas le nez du piano devant lequel il est venu s’asseoir et Jessica fond en larmes, devant Nicolas qui s’éclipse, gêne d’être témoin de cette scène.

     

    ~ 004 ~

     

    C’est vrai qu’il est beau le tableau de mon artiste de frère quand même !

     

    ~ 004 ~

     

    Les deux blondinets se disputent encore en haut tandis qu’on fait genre de ne rien entendre.

     

    ~ 004 ~

     

    Nicolas : hum… Maya… tu as remarqué qu’ils se disputent souvent en ce moment… enfin… si tu vois ou jveux en venir… !

     

    ~ 004 ~

     

    Maya : non je ne vais pas me servir du malheur de Jessica pour…

    Nicolas : Et ? s’ils sont plus faits l’un pour l’autre, ou sont le mal a tenter ta chance ??

    Maya : Je suis friendzone pour la vie, alors on arrête de parler de ça !

    Nicolas : Okok, mets-moi de la bonne techno alors !

     

    ~ 004 ~

     

    10 min + tard Jérémie nous rejoint…

     

    Mon Dieu, plus je le regarde et plus je craque, je fonds, je meurs, c’est limite de la torture !

    Il est trop beau, sexy, kawaï, choupinoufle ; _ ;

     

    ~ 004 ~

     

    Je m’isole pour réfléchir.

    Ce que m’a dit Nico me perturbe désormais…

     

    ~ 004 ~

     

    Au salon, le téléphone sonne soudain…

     

    ~ 004 ~

     

    Nicolas : Allo ?

    <voix féminine> bonjour, je suis bien a la pension des alizées de Veronaville ?

    Nicolas : Oui madame

    <voix féminine> je voudrai parler a Nicolas Bazo ou Maya Bazo s’il vous plait,

    Nicolas : c’est moi madame.

     

    Nicolas perçoit des bruits de pleurs étouffés au téléphone

     

    Nicolas : Madame ? Ça va ?

    <voix féminine> oui mon chéri, c’est ta maman au téléphone....  Mon dieu quelle voix d’homme tu as désormais !! Ta sœur va bien ?? Vous allez bien ?? Vous êtes en quelle classe ?? Oh, mon dieu, j’ai tant de choses à vous demander !!

     

    ~ 004 ~

     

    Nicolas : M.. Aman ! C’est bien toi, maman ?? Est-ce que ça va mieux maman ?! Tu vas bien ?? Est-ce que tu viens nous chercher ??

    Barbara  : Oui mon chéri, vous allez revenir à la maison… Je vais te donner mon adresse, vous allez faire vos valises avec ta sœur et venir le plus tôt possible. Prend un bout de papier mon chéri et note mon adresse !

     

    Nicolas obéit. Sa mère réside donc a Fortyville, qui est a 3/4 h de train de Veronaville, pense-t-il.

    L’adolescent est aux anges, trop heureux de la retrouver.

     

    Barbara : C’est bon mon chéri tu as tout bien noté ?

    Nicolas : Oui !

    Barbara : parfait. Demain vous avez un train direct à 9 h, prenez-le, on se retrouve à la gare de Fortyville. J’ai tellement hâte de vous serrer dans mes bras, mon Dieu !

    Nicolas : Moi aussi ; _ ;

    Barbara : Je dois raccrocher mon poussin, mais on se voit demain, ne t’en fais pas désormais nous serons les plus heureux du monde. :)

     

    ~ 004 ~

     

    Nicolas raccroche et court dans la chambre de sa sœur lui annoncer la bonne nouvelle.

     

    Maya : sérieux ? Oh, mon dieu, enfin !!!!

    Nicolas : J’ai trop hâte !!!

     

    ~ 004 ~

     

    Maya : Moi aussi !! Je vais faire ma valise tout de suite !!

    Nicolas :  Moi aussi du coup ! Et je vais prévenir les autres qu’on part demain !

     

    ~ 004 ~

     

    Nicolas lui monte au premier annoncer la nouvelle aux 2 autres.

     

    Nicolas : Je viens de recevoir un coup de fil de ma mère YA cinq minutes ! Elle va bien et demain on la rejoint a Fortyville avec ma sœur ! je n’en reviens toujours pas, je me demande si jsuis pas en train de rêver !

     

    ~ 004 ~

     

    Jérémie : tu es sérieux là ?? Vous quittez définitivement de la pension demain ??

    Nicolas : bah oui

    Jessica : Merde… ça va être calme ici sans vous…

    Jérémie : mais non vous avez pas le droit de nous laisser comme ça !!! Vous allez habiter ou ??

    Nicolas : Fortyville ! Bon je descends faire ma valise, notre train est à 9 h demain !

     

    ~ 004 ~

     

    Pendant ce temps-là, je me coiffe, j’aimerais que maman soit fière de moi…

     

    ~ 004 ~

     

    Jérémie entre dans la chambre.

    Jérémie : Maya ! C’est vrai que vous rejoignez votre mère demain ???

     

    ~ 004 ~

     

    Maya : Ouiiiiiiiiiiiiiii !!! Tu te rends compte !! Jsuis trop heureuse !!!! Je me demande si elle a changé !! OH la la la comme jsuis contente !!!

    Jérémie : Je vois ça ! Ton bonheur fait plaisir à voir, mais…

     

    ~ 004 ~

     

    Jérémie : Qu est-ce que je vais devenir moi ici tout seul sans vous… sans toi.... ma vie va être d’un ennui mortel.... jsuis p’tit égoïste, mais je n’ai pas envie que tu te casses.....

    Maya : Menfin Jere… Tes pas tout seul tu as Jessica… Et puis je te téléphonerai le plus souvent possible promis !

    Jérémie : Oh Maya… comme tu vas me manquer !

     

    Il a les larmes aux yeux et moi aussi, car je viens de réaliser que c’est notre dernière soirée…

     

    ~ 004 ~

     

    — Pour célébrer notre départ, on a décidé de faire la fête toute la nuit !

    À la pension cette fois et pas dehors. Pour plus d’intimité…

     

    ~ 004 ~

     

    Crevée, Jessica est allée se coucher à 23 h.

    Cela ne nous on a continuer de nous amuser, pour notre dernière soirée ensemble…

     

    ~ 004 ~

     

    Jérémie m’invite soudain a danser un slow et mon cœur se mis a battre a 100 à l’heure.

    Mon Dieu qu’il est beau…

     

    Jérémie [chuchote] : tu ne m’oublieras jamais ? : » (Promets-moi qu’on s’appellera tous les jours…

    Maya : Jere… rien ne nous séparera jamais… tu le sais, tu n’as pas à avoir le moindre doute sur le sujet.

     

    ~ 004 ~

     

    On a ensuite porté des toasts, a chacun d’entre nous .......

     

    ~ 004 ~

     

    Puis on allume un gros feu de joie et on fait griller des guimauves !

    En décidant que chacun doit faire un vœu devant le feu…

     

    ~ 004 ~

     

    Et un vœu c’est personnel !

    Vous ne saurez rien !

     

    ~ 004 ~

     

    Non rien !

     

    ~ 004 ~

     

    Même si le mien, vous le connaissez déjà, malgré qu’il ne soit pas réalisable ; sauf dans mes rêves.....

     

    ~ 004 ~

     

    On termine ensuite dans le Jacuzzi. Sauf Nico qui est allé se coucher pour être en forme demain.

     

    Maya : Noon !! Je me suis fait une teinture je dois pas me mouiller les cheveux !!!!

    Jérémie : oups c’est ballot !

     

    ~ 004 ~

     

    Et comme pour me réconforter, il s’approche de moi et me fait un câlin.

     

    Non rien d’autre qu’un calin, j’aurai aimé qu’il m’embrasse je vais pas vous le cacher, mais non. On est juste reste collé comme ça, c’est tout. Son corps tout chaud contre le mien.... hmmmm.... je veux qu’il se passe quelque chose !!! Mais non.... il n’y aura rien de plus que deux corps collés de la façon la plus chaste qui soit… VDM

     

    ~ 004 ~

     

    Le lendemain, il est l’heure de se dire au revoir.

    Mais on fait ça ici, pas sur les quais de gare pour éviter ces adieux déchirants comme l’on voit dans les films avec ensuite un protagoniste qui court vers le train, main en avant, des larmes plein les yeux, sur un effet de ralenti accompagné d’une musique triste… ou aussi car en 2006 on a pas de telechargements gare mais chut.

     

    Nicolas : bon c’est là qu’on est censé chanter rendez-vous dans dix ans ?

    Jessica : vous nous téléphonez des vôtres arriver, hein.

    Nicolas : bien sûr !

    Jérémie : Tu as intérêt sinon je débarque a Fortyville et je vous massacre.

    Maya <rit>

     

    On se serre fort avec Jere, j’ai envie de l’embrasser à un point, vous ne pouvez même pas l’imaginer…

     

    On prend ensuite notre train avec Nico, le voyage fera 3h30 minutes exactement, mais on ne voit pas le temps passer tant on est occupé a pensé a maman ; et aux autres, enfin a jérémie pour ma part. Je revois la scène du Jacuzzi dans ma tête, c’était si tendre ! si seulement il m’avait embrasse dedans…

     

    ~ 004 ~

     

    On prend ensuite un taxi pour nous rendre chez notre mère.

     

    Nicolas : C’est ici logiquement !

    Maya : Viens on va sonner !

     

    ~ 004 ~

     

    Très vite après que la sonnerie ait retenti, une femme nous saute dessus.

     

    Femme <pleurant de joie> mon dieu mes enfants !! Oh la la toi c’est Maya !! Mon dieu comme tu es belle !! Tu es devenue une femme !!! 

     

    Je me mets à pleurer d’émotions aussi.

     

    ~ 004 ~

     

    Elle enlace ensuite Nico

     

    Barbara : Nicolas !!! Bon Dieu que tu es beau aussi ! Je suis tellement fière de vous mes chéris !! On ne se quittera plus jamais je vous le jure !! Venez je vais vous présenter mon époux ! Nous sommes mariés depuis un an et j’espère que vous vous entendrez bien avec lui ! Il s’appelle baptiste.

     

    ~ 004 ~

     

    Son fameux époux nous rejoint.

     

    Baptiste : Bonjour, les enfants, bienvenue à la maison.

     

    ~ 004 ~

     

    Présentation rapide de notre domicile !

    Rez-de-chaussée, salon, cuisine, salle de bain.

     

    ~ 004 ~

     

    1er étage, 2 chambre, une salle de bain.

     

    Zut, on est apparemment dans la même chambre Nico et moi… Maman n’a pas dû réaliser qu’on est plus des enfants désormais !! Bref ce n’est pas grave, ce n’est qu’un détail !

     

    ~ 004 ~

     

    On a discuté presque toute la journée avec maman, c’est la meilleure des mères, je suis si heureuse de l’avoir retrouvée. 

     

    Maya : Maman, il est spécial Baptiste non ? Je veux dire au niveau de...

    Barbara : L'age. Il a dix ans de plus que moi. Mais je l'aime énormément, c’est quelqu’un de bien et il m’a beaucoup aidé à me remettre de ma dépression. Si nous sommes réunis aujourd’hui, c’est grâce à lui. Vous allez l’aimer, c’est obligé.

    Maya : je n’en doute pas ! Même si le plus important c’est que tu l’aimes.

     

    ~ 004 ~

     

    Barbara : Et toi les amours ça va ? Tu as 15 ans, c’est l’âge où on commence a… hum.... le jour ou tu y penseras, n’oublies pas les protections !!

    Maya : Heeeey maman arrêtes !! Non j’ai pas de petits copains moi, j’ai pas de chance en amour, le seul garçon que j’ai aimé ne m’aime pas en retour.

    Barbara : Il était à la pension ?

    Maya : oui

    Barbara : Oh non tu l’as donc laissé derrière toi… je suis désolée…

    Maya : c’est mieux comme ça maman, il en aime une autre… alors ce n’est pas plus mal que je m’éloigne de lui…

    Barbara : si tu le dis, mais si un jour tu as envie de l’inviter à la maison, n’hésite pas.

    Maya : d’accord.

     

    ~ 004 ~

     

    De son côté, Nicolas se rapproche beaucoup de Baptiste, ils ont pour point commun la musique, ils étaient faits pour s’entendre dès le départ! Elle a raison maman, on réalisera vite que c’est un type bien notre beau-père.

     

    ~ 004 ~

     

    Je suis allée appeler Jere, je lui avais promis ! et il commence déjà a me manquer..

     

    Jérémie : enfin !! Tu me manquais ! ; _ ; je me sens tellement mal sans toi, raconte moi tout !

    Maya : ici, tout va bien, ma mère est adorable, son mari un ange tombé du ciel, on est vraiment heureux…

    ne voyant pas le temps passer, on continue de discuter pendant trente minutes…

     

    ~ 004 ~

     

    Tiens regardez, c’est une photo de ma mère !

    Elle est canon, avouez =)

     

    ~ 004 ~

     

    Et ça, c’est baptiste.

    ~ 004 ~

     

    Ce soir, avant de nous endormir, on discute un peu avec Nico.

     

    ~ 004 ~

     

    Nicolas :  Alors notre nouvelle vie te convient ? Moi en tout cas jsuis aux anges, baptiste il joue du piano comme un dieu on arrive a s’accompagner mutuellement, on s’éclate !! Et toi ?? Je t’ai vu parler beaucoup avec maman ! vous avez l’air de bien vous entendre !

     

    ~ 004 ~

     

    Maya : Oui. On a de la chance, la roue semble avoir tourné, on a eu une belle journée. J’espère qu’on sera heureux comme ça tous les jours…

    Nicolas : Oui !!! Il faut tout faire pour !!!

    Maya : <souris> oui, tu as raison..