• 061

    061

    061

    - Je.. je.. j'ai.. j'ai... commence a balbu

    tier de terreur la meurtrière, en n'osant plus diriger son regard vers le corps qu'elle a peut-être inerte, - Je.. je.. Aïko?..

    061

    - Allezzzzz!!! FUCK!! FUCK!! AIKO!! Allez, ça suffit la comédie!!! craque t-elle brusquement en criant a plein poumons, les yeux déjà humides de grosses larmes incontrôlables, - Debout maintenant! Allez! Regénère-toi!! Qu'est-ce que tu attends?!

    061

    - Deux minutes s-il-te-plaîs, c'est en cours! lui répond tranquillement son interlocutrice blessée en revenant a elle. Le sang qui s'échappait abondamment de son abdomen se met soudain à s'écouler en sens inverse - pour revenir tranquillement dans le corps qu'il a été forcé de quitter il y'a quelques minutes.

    061

    - Je t'ai attaquée.. je t'ai attaquée.. constate a haute voix Nanami en fixant un point invisible devant elle - puisqu'elle est actuellement bien incapable de croiser le regard de celle qu'elle a agressé ainsi sans raisons, - Aiko.. Je.. je t'ai attaquée..

    061

    - Ce n'est pas ta faute, l'interrompt la concernée, toujours en pleine régénération, - et tu le sais.

    - Mais MOI, je t'ai attaquée!! J'allais te tuer!! Tu étais censée mourir, si tu ne savais pas te...

    061

    - Chut Nanami! Ce n'est pas ta faute, et ce n'est pas grâve. Puisque tu ne peux pas me..

    - Mais MOI, je t'ai fais du mal!! Pour la première fois!! Je t'ai fais du mal!!

    061

    - OUI, mais ce n'est pas TA FAUTE!! Et ce n'est pas GRAVE! Parce-que tu ne m'as pas TUEE!!!

    061

    - Je.. Je suis un monstre! Pardonne moi Aïko.. pardonne moi.. je.. je.. je ne voulais pas... Tu le sais, hein?.. hein?..

    061

    - Tu n'es pas un monstre! Tu es ma Nanami!

    - Mais je suis un monstre quand même! Et.. et j'espère que tu n'as plus mal? Comment est-ce que tu te sens..?

    061

    - Je ne me suis jamais sentie aussi bien de ma vie!

    - Merci, dieu soit loué...

    - Et puis si toi tu es un monstre, Nanami, tu peux me dire ce que je suis, moi?

    061

    - Je préfère ne pas le savoir Aïko. Et j'espère sincèrement.. qu'on ne le saura jamais.

     

     

    *      *

    *

     

     

    Six mois d'entraînement intensif plus tard, les premiers invocateurs octaviens commencent a faire leur apparition.

    Daï est évidemment ravi et n'attend pas plus longtemps pour annoncer a son peuple son désir d'envoyer le meilleur des troupes sur Minusia. 

    061

    Ils ont besoin de cette planète riche en ressources. Pour leur commerce. Pour s'enrichir - et s'agrandir aussi... par la même occasion.

    D'abord sceptiques, les octaviens ne mettent pas longtemps a approuver la décision de leur souverain : puisque posséder Minusia est en effet un choix des plus judicieux.Ce gamin en a dans le crâne décidément! Pensent-ils tous rapidement.

    061

    Au cours de ces quatre mois d'entrainement, Hideki, l'actuel président du conseil d'Octavia, s'est découvert détenteur de bien puissantes invocations - puisque de guérison.

    061

    Shika, de son côté, s'est rapidement brouillée avec ses deux parents - qui ont hurlés en apprenant sa décision de rejoindre Daï, le sale gosse inconscient.

    061

    Mais la jeune fille ne s'est pas laissée impressionner pour autant par ces petits cris - qu'elle a jugé puérils - et a préféré rester aux côtés de son désormais mentor, et grand frère de substitution.

     

     

    *

     

     

    061

    Quelques jours plus tard, Daï déclare la guerre a la planète des ressources, Minusia.

    Puis il envoie ses troupes. Qu'il encourage avec fermeté et assurance.

    061

    Tous les nouveaux invocateurs devront se rendre sur le champs de batailles. Tous. Sans exceptions.

    061

    Tout comme lui, qui se joint a ses troupes. Un bon leader n'étant pas celui qui reste derrière, bien a l'abri, pense t-il avec conviction et fierté.

    061

    Et finalement, cette déclaration de guerre surprise – et si soudaine – se révèlera être un vrai succès.

    061

    Les minusiens, pourtant reconnus pour être assez puissants, plieront rapidement devant l'avancée des troupes octaviennes - étrangement bien entraînées.

    061

    Personne n'y croit encore, tant l'évènement est incroyable. Octavia vient de vaincre! Octavia! La planète gouvernée par un adolescent encore en pleine puberté! Elle vient de faire plier Minusia!

    061

    Les sourcils se lèvent, les yeux s'écarquillent - et sur la planète victorieuse, les mains se lèvent en l'air et les hurlements de joie fusent.

    061

    Ils ont gagnés! Ils ont gagnés!

    Minusia a plié sous leur puissance! Minusia leur appartient désormais!

    061

    Et grâce a elle, ils seront – et a partir d'aujourd'hui – riches et reconnus dans tout l'univers!

    061

    Daï est évidemment acclamé, applaudit, et félicité par tout les siens. Qui se mettent enfin a croire en lui. En un souverain qui vient brusquement de se hisser a un rang que même sa mère et son oncle n'avaient encore jamais sû atteindre.

    061

    C'est l'euphorie! Partout sur Octavia! C'est l'euphorie!

    061

    Tous font la fête, dansent, et hurlent leur profonde admiration pour leur jeune souverain – qui défile ce soir dans les rues de la capitale, a bord d'un char prestigieux, lors d'une soirée exceptionnelle organisée pour la victoire magnifique d'un peuple autrefois considéré comme « faible ».

    061


  • 062

     

    *      *

    *

     

    Quelques semaines plus tard, le jeune roi d'Octavia entame de sérieuses recherches sur le peuple mystère de l' « aura noire ». Ce fameux peuple qui est responsable de la disparition de la terre – et de la fuite désespérée de cette poignée d'humains, a bord d'un vaisseau censé reproduire une sorte de planète de substitution.

    Non, il n'a pas oublié cette promesse faite a Sayuri.

    Alors il va chercher. Chercher. Chercher et fouiller dans tout les livres historiques qu'il pourra trouver dans la grande bibliothèque du royaume.

    Puis il trouvera. Assez rapidement d'ailleurs – ce qui va évidemment l'intriguer au plus haut point : les éterniens ignorent-ils vraiment quel est le peuple qui a souhaité l'implosion de la terre? Ou souhaitent-ils simplement ne jamais avoir a se frotter aux Virusiens, puissants habitants de Virusia. Une sois-disante planète – selon cet ouvrage des plus complets – terriblement puissante, qu'on dit même du niveau de la grande.. Eternia.

    Tiens donc! S'intrigue immédiatement le jeune roi, en refermant d'un coup sec ce livre qui lui en a déjà assez apprit.

     

     

    *

     

     

    062

    Dès le lendemain, l'adolescent se hâte de prévenir son conseil qu'ils vont déclarer une nouvelle guerre. A Virusia, cette fois.

    Quelques grognements fusent aussitôt, car nourris d'incompréhension et d'angoisse. Pourquoi? Pourquoi Virusia?! Sachant qu'ils viennent déjà d'annexer une planète terriblement riche en ressources et qu'ils n'ont donc, logiquement, plus besoin de rien pour être heureux?

    Daï s'agace devant ces plaintes et rappèle a ces gens, assis en rond autour de cette table de réunions, qu'il a fait son choix et qu'il ne leur a pas proposés de le discuter. Il est le roi ici, celui qui donne les ordres - et eux, ceux qui doivent obéir! Sans hésiter, ni rechigner.

    - On voudrait juste une raison! Gromelle les dents serrés un membre du conseil, en baissant les yeux pour ne pas avoir a subir le regard furieux de son souverain, qui lui répondra simplement que,

    - J'ai mes raisons, et elles sont largement justifiées! Après.. Si vous osez douter de moi... je vous demanderai de vous souvenir d'une certaine victoire!

    - Oui majesté, vous avez été un leader brillant lors de la dernière bataille, ne peux s'empêcher de laisser échapper un nouveau conseiller, - Mais Virusia n'a vraiment rien a voir avec Minusia! Car elle est bien deux fois plus puissante, voir trois!

    - Nous n'en tirerons que plus d'honneur et fierté de les vaincre alors, se contente de conclure le jeune roi avant de quitter la salle de réunion.

    062

    Puis en chemin vers sa chambre personnelle, il se met a réfléchir.

    Peut-être devrait-il demander de l'aide a Aaron pour affronter et détruire cette planète de monstres qui a fait tant de mal aux terriens.

    Parce-qu'il est évident que l'union des armées d'Eternia et d'Octavia pourrait raser n'importe quel peuple dans l'univers.

    Seulement... Cette victoire... Daï voudrai l'arracher, sans aide extèrieure.

    Pour que son peuple soit le seul congratulé après une telle revanche. Parce-qu'Octavia en a besoin : cette petite planète, pour l'instant assez méconnue – malgrès son annexion de Minusia – en a vraiment besoin.

    Pour la gloire. Et l'honneur.

    062

    Alors c'est décidé. Le jeune roi ne demandera aucune aide, ni ne se justifiera – auprès de personne - sur les raisons réelles de son désir de déclarer la guerre a Virusia.

    Puis... après la victoire et cette revanche offerte aux Neptaniens, il hurlera qu'Octavia vient de raser ceux qui ont détruit la terre.

    062

    Et a ce moment là.. Petite planète deviendra grande.

    Voir surpassera en renommée... la grande et si puissante Eternia.

     

     

    *     *

    *

     

    062

    C'est sans hésiter qu'Aiko salue joyeusement Sayuri lorsqu'elle l'aperçoit dans la rue cet après-midi, pour ensuite rapidement engager la conversation avec elle.

    062

    La rancune de cette soirée, où la blondinette s'est faite embrasser par Daï, s'atténuant doucement avec le temps.

    062

    - Tu voudrais venir prendre un café a la maison?! Propose alors Aiko sans hésiter, - Nanami ne devrait plus tarder. On pourrait faire plus ample connaissance toutes les trois!!

    - Pourquoi pas, accepte sans difficulté Sayuri, en ajoutant avec un brin d'ironie, - En espérant que ce ne soit pas un piège pour assassiner sournoisement celle qui s'est un peu trop approché de votre Daï!

    - Il ne faut pas être rancunier dans la vie, alors on va éviter de se souvenir de cette soirée?? rit en réponse Aiko avec amusement.

    - Surtout que c'était du faux, si tu l'ignorais encore! Daï cherchais juste a faire du mal a Hopkins.

    - Oh.. Ca ne m'étonne pas de lui! Feint de continuer de s'amuser la jeune Aiko, malgrès la douleur qu'elle ressent maintenant entre les côtes a cause de cette cruelle confirmation : Daï était bel et bien fou de sa meilleure amie, et absolument pas d'elle.


  • 063

    063

    Sur Virusia, c'est une guerre impitoyable – entre virusiens et octaviens - qui se déroule depuis maintenant trois mois.

    063

    Les troupes de Daï tiennent bon et ne se découragent que rarement, malgré la difficulté de ce combat qui pourrait sembler perdu d'avance : en effet, les Virusiens sont de loin supèrieurs en puissance aux Minusiens et la pauvre armée octavienne s'en est rapidement rendue compte.

    L'armée octavienne, le conseil octavien, et aussi – bien évidemment – le roi octavien. Qui ne cède pas devant les protestations des siens, de son conseil, de ces peureux!

    - Nous devons nous rendre majesté! Nous devons faire rentrer les troupes, ou nous les perdront tous!

    063

    - On ne va pas abandonner après trois mois de guerre! Et puis on ne va rien abandonner du tout! Parce-que nous gagnerons! Oui! Nous l'emporterons!

    Un bien beau discours, qui ne remotive désormais plus le conseil d'octavia, désormais blasé par le caractère borné de leur souverain.

    063

    - J'y retourne, leur fait-il a nouveau, avant de se téléporter en destination du front.

    Un être décidément borné, qui est sans doutes en train de les mener a leurs pertes,haussent les épaules les membres du conseil, avant de se mettre a débattre avec hargne sur l'incompétence de leur souverain.

    L'absence de leur président - pour l'instant sur le front, en train de guérir les blessés grâce a ses invocations - les aidant bien dans ce comportement des plus hypocrites.

    Hypocrites, mais fondés. Parce-qu'aux yeux de tous, Octavia n'a rien à faire sur cette planète de brutes sanguinaires surpuissantes. Virusia n'étant ni prospère, ni riche, ni particulièrement magnifique - parce-que l'on aurait pu penser, avec ironie, que leur gamin de souverain cherchait simplement à annexer une jolie planète afin de se monter un club' med! 

    063

    Parce-qu'à part ça, que peut bien rechercher cet inconscient sur des terres pareilles?!

    063

    A part la mort de toutes ses troupes, vaillantes et fières, qui refuseront toujours de lui désobéïr? Puisqu'a ses côtés, ils ont déjà remportés une bataille. Une bien belle bataille - alors pour cette raison, ils continuent d'y croire. Tous. Aveuglément. Même lorsqu'ils tombent les uns après les autres.