• Entracte, les guests de la maj !


  • 028

    028 

    Pendant ce temps, Keichi s’immobilise sur les escaliers de son château. Il est furieux. Voire fou de rage !

    028

    Devant lui, ses deux meilleurs soldats sont au sol et un peu plus loin devant, il peut apercevoir le sale gamin apparemment en pleine forme, agenouillé auprès d’une jeune fille.

    Le duo de ses deux combattants octaviens est pourtant redoutable, d’ordinaire, mais il n’a apparemment pas suffi à calmer le jeune prince d’Eternia.

    Mais lui, Keichi Dakémo, il a les moyens de le réduire en poussière, ce gosse trop prétentieux ; même s’il se doute qu’un tel acte déclencherait immédiatement une guerre entre Octavia et Eternia. 

    Est-ce vraiment le moment d’affronter leurs plus grands rivaux ?

     Il se le demande et hésite... ; ils ont Jun dans leur camp, c’est un très bon point, ajoutons a cela la possibilité que le jeune Arkan rende l’âme ce soir.... il ne resterait alors plus qu’Aaron Daemon a éliminé...

     Aaron Daemon... Il est puissant, c’est vrai, reconnaît sagement Keichi, en se souvenant toutefois de certaines rumeurs ; « il parfait qu’il n’aura jamais égalé son aîné, Maxime Daemon. »

    028

    — Ça va ? Demande Arkan, à sa petite amie — est-ce que tu peux te lever ?

     — Oui, oui, je crois.. Lui répond celle-ci en essayant d’esquisser un sourire, malgré son corps qui a été malmené par de nombreuses attaques.

     — Alors tu vas te lever et partir en courant chez toi, chuchote Arkan.

    028

    — Aaarrrrghhh, gémit de douleur Denzel, plié en deux aux côtés de sa camarade d’infortune, Asuka — Putain d’enfoiré, il va me le payer... Il va me le payer, argh..

    — La honte Denzel... marmonne Asuka, les dents serrées — Keichi est là... Il doit nous trouver tellement nuls à chier...

     En effet, Keichi est là et il vient de prendre une décision importante pour l’avenir de sa planète, de son royaume : ce soir, il entre en guerre contre Eternia. 

    028

    — Debout Tenma ! Reprends Arkan d’une voix plus vive — tu te lèves et tu décampes, maintenant !

     — Mais.. Mais et toi ? Fait tristement la jeune fille — on s’en va ensemble  !! Je viens de voir arriver le roi et il va te faire...

     — Je sais ! L’interrompt brusquement Arkan, — je sais ce qu’il va tenter de faire, mais j’ai les moyens de le repousser !!!

     — Arkan... soupire Tenma en se mordillant la lèvre inférieure — tu..Tu... enfin je veux dire que seul, tu...

     — Seul je peux tout faire ! commence a s’agacer l’adolescent, — tu sais que c’est toi qui me gênes là !!

     — Je... Je.... tente tristement la jeune fille en réponse a cette réplique terriblement froide, — je.. Je... je suis désolée...

    — C’est pas ce que je voulais dire, se reprend Arkan un peu penaud, — en fait si tu es là ils sont se servir de toi pour me déconcentrer, c’est donc pour ça que j’aimerai que tu rentres chez toi, s’il-te plaît !!

    — Excuse-nous Kei... implore Asuka, une fois que son souverain s’est avancé jusqu’à elle et son ami — on a tout donné, mais...

     — Y’a pas de mal, la coupe Keichi en préférant ne pas en entendre plus ; le fait que ses soldats perdent face à un gamin le frustre déjà suffisamment pour qu’il accepte qu’elle en remette une couche avec ses jérémiades ; — Je vais me charger de son cas...

     — Mais.. Mais.... essaie de le questionner Denzel, un peu inquiète par ce que semble insinuer son roi : tuer un des princes d’Eternia, ici, a l’extérieur, a la vue de n’importe quel passant ?

     — Tu as visé juste Denzel... se contente de lui répondre Keichi avec un sourire glacial qui le fait immédiatement frissonner ; serait-il fou à lier ? Entrer en guerre avec Eternia serait vraiment la pire folie qu’il pourrait faire... 

    — Maintenant ! Go ! Go ! Go ! lance vivement Arkan en direction de Tenma, en commençant a se relever pour fixer ses ennemis qui se trouvent a quelques mètres droits devant lui, « — décampes ! Cours ! »

    028

    — À nous deux toi.... lui fait Keichi en croisant les bras pour se donner un air imposant, « — viens me montrer tes petits tours de passe-passe... »

    — Allezzzzz!! continue de s’égosiller Arkan en direction de sa petite amie, « — bouge de là j’ai dit !!! »

     — Tu me promets de faire attention à toi ?? Tente désespérément la jeune fille en se relevant pour se préparer à prendre ses jambes à son cou.

     — Mais oui, mais oui ! Pfff je suis pas n’importe qui quand même !!

     — A demain alors... À demain... lui souffle-t-elle une dernière fois avant de prendre la fuite.

     À demain...

    Je te fais confiance...

    Je t’en prie, ne m’abandonne pas...

    Je te fais confiance.....     

    028

    — Ton heure a sonné.... marmonne Keichi d’une voix à peine audible, — tu vas désormais te repentir et demander pardon... À genoux !

    — Arrête de faire cette tête Asuka, grogne tout bas Denzel en direction de son amie — on a nos limites..

    028

    Découvrir ses limites ?

    028

    C’est quelque chose que cette fière guerrière n’a jamais plus supporté.

    028

    Ce soir, ils étaient deux contre un enfant, mais ils ont perdu.

    028

     Ils sont faibles. Trop misérables. Tellement inutiles sans leur roi que ça lui en donne la nausée... De rage, elle préfère fermer les yeux pour ne pas assister à la future victoire de son souverain ; parce que c’est eux, et uniquement eux, qui avaient pour mission d’envoyer rôtir en enfer ce sale gosse... 

    028

    Brusquement, Arkan tombe lourdement au sol, à cause d’une étrange force inconnue qui lui paralyse l'ensemble de ses membres ; il tient difficilement sur ses jambes et commence à trembler, tant son corps commence à être perturbé par de violents spasmes de douleur. 

    — Arrrghhh.... qu’est-ce que... qu’est-ce que... essaie de prononcer Arkan, entre deux spasmes de douleurs ; il n’arrive plus à bouger le moindre membre, tout son corps le brûle terriblement et il se met à gémir et suer à grosses gouttes.

     028

    Padre Nuestro ~ E.Nomine ♪

     028

    ~ Padre nuestro ~
    ~ Que estas en los cielos ~

    028

    — Aaaaah.... qu’est-ce que... qu’est-ce que....

    028

    ~ Santificado sea tu nombre ~
    ~ Venga nosotros tu reino ~

    — Ce... ce... Ce ne sont que... que... que des illusions !!

    028

    ~ y hagase tu voluntad hacia en la tierra como en el cielo ~
    ~ Perdona nuestras deudas ~
    ~ Asi como tambien nosotros perdonamos a nuestros deudores ~

    — Aaarrghh.... Aaaarghhh... 

    028

    ~ In nomine patris et filii et spiritus sancti ~ 

    — Ten..Tenma ?....

    028

    — Aaaaaaaah !!!!!! Aaaaaahhh !! 

    AAAARGGHHHHHHHH !!!!

    028

     — Aaaaaaaaaaaaaaaaaah !! Ma... ma... maman... ? Aaaaaaaah !!!! 

    ~ Padre nuestro que estas en los cielos ~
    ~ Santificado sea tu nombre ~
    ~ Venga a nosotros tu reino ~
    ~ Hagase tu voluntad hacia en la tierra como en el cielo ~

    028

    — Papa... maman... Jun.... que... que... nooon... nooon.. 

    ~ El pan nuestro de cada día ~
    ~ Dánosle hoy y perdonanos nuestras deudas ~
    ~ Asi como tambien perdonamos a nuestros deudores ~
    ~ Y no nos dejes caer en la tentación ~

    028

    ~ Mas libranos del mal AMEN ~ 

    Cette manière de vaincre tous ses ennemis, Asuka la déteste car elle la trouve lâche, terriblement lâche. Denzel lui, il ne juge pas ; il s’en fiche, car seule la victoire de son camp l’importe.

     — Au... au secours... au secours... nooon... se met a gémir Arkan en se tenant fermement la tête entre les mains.

    Quelles sont ces horribles visions qui l’assaillent de cette manière... Il cherche à les comprendre ; ou non, il cherche plutôt a leurs résister, mais cela semble peine perdue ; elles sont là et semblent si réelles... 

    Ajouté a la souffrance morale de voir les siens brûler vifs sous ses yeux, il y’a évidemment la physique, vu la douleur que l’adolescent ressent dans tout son corps ; comme si quelqu’un lui déchirait les muscles un à un... 

    ~ In nomine patris et filii et spiritus sancti ~

    ~ Amen ~

    ~ In nomine patris et filii et spiritus sancti ~

    028

    La situation d’Arkan est donc critique et ce n’est pas Jun qui va réussir à percevoir son énergie qui baisse à une vitesse inquiétante ; celui-ci est bien trop occupé ce soir à découvrir les formes généreuses d’une jeune octavienne...

    028

    ~ Padre nuestro que estas en los cielos ~
    ~ Santificado sea tu nombre ~

    028

    ~ Venga a nosotros tu reino ~
    ~ y hagase tu voluntad hacia en la tierra como en el cielo ~

    028

    ~ Perdona nuestras deudas ~
    ~ Asi como tambien perdonamos a nuestros deudores ~
    ~ (Asi como tambien perdonamos a nuestros deudores) ~
     

    028

    ~ Padre escucha mi voz! ~

    028

    ~ Señor escucha mi voz! ~

    028

    — N’importe qui a sa place serai déjà mort... souffle Asuka, le cœur serré devant ce spectacle plutôt horrible.

    028

     — Exact... Il a un esprit très combatif.. Lui répond Denzel, impressionné par la ténacité de l’enfant.

    028

     — Et c’est pour ça qu’il doit mourir, leur fait Keichi — vous l’imaginez dans dix ans ? Il sera monstrueux... 

    — La manipulation ne marche pas sur lui ? se décide à demander Asuka, un peu peinée de voir cet enfant mourir dans de telles conditions ; l’idéal serait de le retourner contre les siens, il ne serait alors plus une menace, mais au contraire, une aide précieuse a leurs côtés.

    028

     — C’est ce que j’essaie de faire... soupire Keichi — s’il est dans cet état, c’est parce qu’il refuse que je pénètre dans son esprit. Il se tue à petit feu en refusant de se soumettre, et ce malgré les horreurs qu’il est en train de voir.

     Préférer la mort a la soumission... Cet enfant est un guerrier, un vrai, songent en silence Denzel et sa comparse, bluffés par la ténacité de ce gamin. 

    028

    ~ (In nomine patris et filii et spiritus sancti) ~
    ~ Oremos... ~
    ~ El señor es una sombra sobre tu mano derecha! ~
    ~ Amen ~

    028

    028

    ~ Padre nuestro ~

    028

    ~ Tuyo es el reino y la fuerza y la gloria por los siglos de los siglos. ~

    028

    Amen.

    028

    — Mais c’est qu’il est coriace ce petit... ironise froidement Keichi en s’étonnant de voir a nouveau l’adolescent tenter de se redresser, — pourquoi insistes -tu alors que tout est perdu pour toi... Tu as pêché alors accepte de te repentir !

    028

    — Majesté... tente timidement Asuka — vous ne voulez pas l’achever ? Car ce spectacle est vraiment...

    028

    — Cruel ? Complète Keichi avec un sourire satisfait, — c’est vrai que c’est vil de le regarder se tordre de douleur, mais qu’est-ce que c’est jouissif ! Tu ne trouves pas Denzel ?

    028

    Le concerné déglutit et secoue la tête pour répondre négativement.

    028

    — Pffft, vous êtes vraiment pas drôle, soupire Keichi en haussant les épaules — allez, vu que je vous aime bien, je ne vais pas vous choquer plus longtemps et mettre un terme a ses souffrances....


  • 029

    E.Nomine - Das Ras Des Schicksals 

     

     029

     ~ Tu via es in mundo magico ~
    ~ Et il lumino ~
    ~ Il lumino torqueo inveni ~
    ~ Et il lumino ~

    029

    ~ Rota fortunae octo imaginibus ~
    ~ Tu clavis ad universum alienum es ~
    ~ Anni permulti ego te indagavi ~
     ~ Et ego pericula multa superavi ~

     Le chant des morts qui accompagne les âmes condamnées.

    Le dernier chant qu’Arkan devrait entendre...

    ... Si cet étrange rayon de couleurs vert pâle n’était pas venu se précipiter pour le protéger et arrêter celui qui allait le frapper de plein fouet.

     Surpris, Keichi lève rapidement les yeux pour chercher du regard ce qui semble avoir interrompu son pouvoir psychique....

    — Merde, merde, merde !!! fait brusquement Asuka en s’immobilisant net devant l’apparition soudaine de leur pire ennemi.

    029

    C’était évidemment à prévoir que celui-ci rappliquerait en sentant l’énergie de son fils décroître...

    029

     — Que c’est mignon ! Papa Ours vient au secours de bébé Ours ! ironise Keichi pour provoquer son plus grand rival : Aaron Daemon, le souverain d’Eternia.

    « Papa »... arrive à percevoir Arkan dans le flot de paroles moqueuses et acerbes de son ennemi ; il est sauvé, mais il a cependant terriblement honte d’être dans un tel état devant son plus grand modèle.

    029

    — Tu es fou à lier Dakémo... souffle froidement Aaron en dévisageant le concerné avec un mépris non dissimulé, — tu n’as même pas pensé aux conséquences que cet acte irréfléchi aurait sur ta planète bien-aimée... Tu es un bien piètre souverain !

     — On l’attaque, majesté ?? Propose Denzel avec rage ; de toute façon ils n’ont plus rien à perdre maintenant... Alors autant lui clouer le bec a cette espèce d’empaffé trop prétentieux !

    Brusquement, et sous les yeux interloqués des octaviens, Arkan se fait envelopper, puis ramener quelques mètres en arrière, par une douce lueur blanche ; l’aura de son père.

    029

    Sans un mot, Aaron fait ensuite trois pas en avant pour se rapprocher et prendre son enfant blessé dans ses bras.

    029

    Il les éclaterait bien tout de suite, sans attendre une minute de plus.... Mais avant d’être un fier guerrier, il est avant tout un père ; et ce soir, son fils se meurt.. À cause d’eux.

     Mais la vengeance est un plat qui se mange froid. Voir glacé... ; ils vont payer pour ce qu’ils ont osé faire à son fils. Tous autant qu’ils sont.

     Ce soir, tous les octaviens ont signé leurs arrêts de mort !

    Foi de Daemon...

     — Nous sommes en guerre Dakémo... se contente-t-il de souffler en tenant solidement son fils dans ses bras. — Votre fin est proche !

    029

    — TA GUEULE, CONNARD ! Hurle Keichi fou de rage, en préparant une vive attaque pour exterminer ce singe roux !

    029

    — Il est parti... soupire Asuka en constatant que leur ennemi vient de se téléporter sous leurs yeux dépités.

    029

     — LÂCHE ! LÂCHE ! LÂCHE ! Hurle Keichi, furieux de voir son rayon terminer rapidement sa course sans toucher sa cible.

    — Et nous... nous sommes finis... ajoute Denzel tout bas, pour compléter la précédente phrase d’Asuka, — ils sont partis... et nous, nous sommes finis...

    — Hey ! Les cingle Keichi avec colère, — non, mais je rêve où vous êtes en train de faire dans vos strings ??

     Les deux soldats ne trouvent rien à lui répondre ; honteux, ils préfèrent baisser la tête et admirer les dalles sur lesquelles leurs frêles petits pieds sont arrêtés.

     — OCTAVIA N’A PAS BESOIN DE LÂCHES ! leur hurle désormais leur souverain, les mains tremblantes de rage, — ALORS SI VOUS AVEZ OUBLIES CE QU’EST OCTAVIA, VOUS POUVEZ RENTRER DES CE SOIR SUR VOS PLANÈTES FAIBLES ET SANS AMBITION ! 

     

    Dès la fin de sa phrase, il disparaît ; pour rejoindre ses bureaux ; pour s’organiser, car désormais sa planète est en guerre contre l’une des plus puissantes de l’univers...

     Il n’a pas peur, non. Car lui, il se bat pour ses convictions ! Car lui il se bat pour ce qu’il croit ! Pour ce qu’il espère ! Pour ce qu’il aime !

     Et lui, il n’abandonnera jamais ! Quitte a mourir pour... pour elle !

     Parce que lui au moins... Il ne s’agenouille pas devant ses ennemis comme une larve soumise !

    029

    — Je crois qu’il fait la gueule... marmonne Denzel en se grattant la tête ; c’est un tic qu’il a l’habitude de faire quand il est gêné et qu’il se sent idiot... Oui parce que ce soir, il faut avouer qu’il se sent vraiment plus que pitoyable...

     — Qu’est-ce que tu vas faire toi ? lui demande Asuka dans un soupir, — je veux dire que...

    — Ben je vais aller le voir et lui demander pardon ! Lui répond rapidement Denzel en l’interrompant — j’ai été lâche et j’ai vachement honte de moi là ! Mais je vais me reprendre, car je suis OCTAVIEN !

    Il a haussé le ton, comme pour rappeler au monde entier ses origines.

    Oui, il est OCTAVIEN ! Et il en est frère.

    — Et toi Asu ? demande-t-il ensuite a son amie, — toi, toi tu es quoi ? OCTAVIENNE ?

     Il insiste sur ce dernier mot si chèr à leur cœur.

     — OUEP ! Lui crie Asuka en se retournant pour lui tapoter l’épaule — OUEP, FACE DE PET ! OUEP, NOUS SOMMES OCTAVIENS !!!!

     Ils éclatent ensuite de rire, en chœur, jusqu’à en avoir les larmes aux yeux ; de joie et d’émotion, parce qu’Octavia, c’est chez eux. Parce qu’ils ne doutent plus de leurs origines aujourd’hui : Octavia est leur patrie de cœur.

     

     

    *

     

     

    Quelques heures plus tard, toujours sur Octavia, le soleil se lève enfin et comme a son habitude, il caresse doucement la planète de ses doux rayons afin de rappeler a tout ses habitants qu’il est temps de se lever...

    029

    Si l’on se dirige vers la chambre de la princesse, et plus précisément vers son grand lit bleu à baldaquins, l’on peut rapidement apercevoir deux formes se dessiner à travers la couette moelleuse de l’objet...

    Évidemment, ces deux formes ne sont que Jun et Isis qui terminent, enlacée l’un contre l’autre, leur torride nuit d’amour.