• 021

    021

    Bien lancé et fougueux, Kylian se prépare à lui arracher sa petite culotte. La malheureuse ira s’écraser dans un coin de la chambre et il pourra ensuite la prendre comme un fou pendant de longues minutes.

    C’est ce qu’elle semble vouloir elle aussi, alors pourquoi est-ce qu’il s’en priverait ?

    Peut-être parce qu’il est trop honnête pour se laisser aller de cette manière avec quelqu’un pour qui il éprouve une profonde amitié.

    Elle est belle, amusante et adorable...

    Il serait heureux à ses côtés, il en est certain.

    Cependant, Vanessa possède elle aussi de nombreuses... et sans doute plus encore, vu qu’il ignore encore tout de la concernée.


    Il ne veut pas faire la bêtise de tuer dans l’œuf leur relation pour sauter une ancienne amie.

    021

    — Je suis désolé Lore, murmure-t-il a la rouquine a moitié nue dans ses bras, — je me suis vraiment laissé aller là...

    — Tu n’as pas à être désolé !! Parce que moi, je ne le suis pas !!! Parce que je t’aime !!

    — Mais pas moi Lore... Pas moi... Moi je ne t’aime pas...

    — Ne me fais pas ça, je t’en prie... lui gémit-elle, les lèvres tremblotantes, — ne me repousse pas...

    — Je ne te rejetterai jamais Lore m’enfin... Tu resteras toujours ma Lore ! Mais pas dans le sens que tu espères...

    Lorelei n’en revient pas. Son cœur vole en éclat.

    Il l’a fait. Il l’a rejettée.

    C’était effectivement une possibilité, mais elle ne voulait pas l’envisager.

    Sans dire un mot, elle se baisse jusqu’au sol pour récupérer ses vêtements.

    Elle se rhabille rapidement et Kylian lui tourne le dos, pour lui offrir un peu d’intimité.

    Il n’ose pas prononcer le moindre mot, le moindre soupir, même lorsqu’il entend la porte de sa chambre s’ouvrir pour se refermer deux secondes plus tard, tout doucement.

    Elle est partie.

    Sûrement les larmes aux yeux et le cœur en miettes...

    Le jeune homme culpabilise. Il se sent misérable. Comment avait-il pu la blesser ainsi....



  • 022

     

     

    *

     

     

    022

    Les premiers rayons du soleil apparaissent enfin dans le ciel pour chatouiller les toits des nombreux immeubles du centre-ville.

    Vanessa se réveille la première. Elle n’attend donc pas pour cajoler tendrement son compagnon qui a dormi avec elle, la veille.

    Après une soirée des plus romantiques, à écouter de la musique, à s’embrasser, danser et discuter, ici, sur le toit de la cité universitaire Suche Nach, ils se sont finalement endormis dans les bras l’un de l’autre.

    — Petite marmotte, susurre tendrement la jeune fille à son adorable petit ami : celui-ci ne semble pas vouloir ouvrir les yeux et ce fait l’amuse beaucoup.

    022

    — Jsuis pas du matin... lui gémit Kylian avec un faux air malheureux, — c’est vraiment le pire moment de la journée...

    — Tu as pas trop mal au dos, ça va ? lui sourit-elle tendrement, avant de continuer en riant — parce que moi j’ai mal partout !

    — Ah nan moi ça me gêne pas de dormir par terre ! J’suis bien là. Je peux dormir jusqu’à ce soir pépère, si tu me laisses deux minutes, je me rendors !

    Vanessa rit.

    022

    — Tu as cours aujourd’hui ?

    — Oui... mais c’est pas un problème ça...

    — C’est pas bien de sécher ! sourit Vanessa en lui caressant délicatement le visage.

    — Et toi ? Tu vas bosser ?

    — Oui.. D’ailleurs je vais me dépêcher, car il est déjà sept heures.. Et toi ? Tu commences quand ?

    022

    — Huit heures et demie normalement, soupire faiblement un Kylian déjà déprimé à l’idée de retourner en cours — hummmm.. Tu finis à quelle heure sinon ?

    — Ça dépend, c’est variable, mais généralement je décampe vers seize heures, lui sourit-elle avec un immense sourire qui trahit sa joie évidente de constater qu’il se préoccupe déjà de leur prochain rendez-vous.

    022

    — On peut se retrouver à la fin des cours... si ça te dit.

    — Pas de problèmes, je rentre chez moi quand je termine et je t’attends.

    — En sous-vêtements sexys ? Se dépêche de laisser échapper Kylian avec un sourire coquin tellement expressif qu’il en fait rougir sa petite amie.

    022

    — Hummm... Raté... Ma tenue de maison c’est « jogging rose à pois verts fluo »... Tu aimes ?

    — T’es pas drôle ! Espèce de méchante... Maintenant à cause de toi je vais être hanté toute la journée par un jogging mochu !

    022

    — C’était le but, lui pouffe Vanessa en observant l’horizon qui est bien magnifique vu de là où ils se trouvent, — A ton avis, combien de couples ont déjà admiré le lever du soleil du haut des toits de Berlin ?

    022

    — Hummmm... Nous.. Nous... Nous... Et encore nous ! Parce que les autres... Bah je m’en fous !

    022

    — Bon je vais devoir y aller, ou je vais vraiment être en retard... finit par soupirer Vanessa, terriblement déçue de devoir le quitter si vite.

    Elle sera bien restée à le tenir dans ses bras toute la journée, tant il est mignon et attachant dans l’intimité.

    — Encore 5 minuteuuuuh, la supplie Kylian en l’attrapant soudain pour la faire tomber sur lui. Il l'embrasse ensuite langoureusement.

    Vanessa se love contre lui et prolonge son baiser, ravie et ans anges.