• 133

     

     

    *

     

     

    133

    - Je suis trèèèès malaaade madame!! Trèèès!!! continue de se plaindre Kylian de manière infantile, devant son infirmière préférée.

    - Allez, rhabille toi espèce d'idiot !! le gronde affectueusement celle ci en essayant de ne pas poser les yeux sur son torse nu et musclé.

    133

    - Nan. Vous ne m'avez pas assez osculté madame! Je suis sûr que vous pouvez me diagnostiquer un truc!!!ajoute t-il avec sensualité, tout en se rapprochant dangereusement : il a bien l'intention de la provoquer jusqu'à ce qu'elle craque et se jette, elle-même, sur ses lèvres. Parce-qu'elle en meurt d'envie. Autant que lui. Voir plus. Il le lit dans son regard. Sur ses joues rougissantes et ses pupilles dilatées.

    - Si quelqu'un entre, on aura l'air fins tout les deux !

    - Si quelqu'un entre, il sera juste jaloux! C'est tout ! Lui rappèle t-il avec assurance en la forçant a décroiser les jambes pour se glisser au milieu et s'enfermer entre elles.

    133

    - Qu'est-ce que je t'ai dis hier, Kyle ? lui souffle t-elle en réponse, avec le peu de sérieux qu'elle arrive encore a posséder dans un tel moment, malgrès son coeur qui bat a tout rombre et sa libido qui grimpe en flèche.

    133

    - On est bien comme ça, non ? lui demande Kylian insouciance, tout en lui tenant fermement les jambes écartées, - Et là il ne me reste plus qu'a te déshabiller, et...

    - Et rien du tout, idiot !

    - Tu rougis vite dis donc! Mais ça te va bien. T'es encore plus belle quand t'es toute rose !!

    133

    - Tu es incorrigible...!

    - Tu me plaîs Nicky.

    - Alors qu'est-ce que tu attends ?!

    133

     

    Une dernière provocation, pour lancer la machine. Sans dire un mot de plus, Kylian s'empare alors de ces deux lèvres qu'il désire tant et un jeu de langues passioné commence enfin. Dans la fièvre de ces baisers enflammés, il ne pourra s'empêcher de ramener une main sous la blouse de sa partenaire pour y dénicher un sein a caresser. Quelques secondes plus tard, il tentera ensuite de ramener la deuxième a la fête. Mais c'est là que sa douce l'arrêtera doucement, pour lui susurrer avec sensualité,

    - Hmmmm, c'est pas vraiment le moment, ni l'endroit, pour me prendre comme une bête...

     

    133

     

    - J'avoue, ne pourra t-il s'emêcher de lui avouer en grimaçant de dépit, avant de lui proposer joyeusement, - Et si on montait dans ma chambre?

    - Tu sais pas dans quoi tu te lances avec moi Kyle !

    - Hmmm, si, je pense savoir ! Pourquoi ?

     

    133

     

    - Parce-que je suis trèèès jalouse !! Et terriblement vorace ! Alors si tu as peur... C'est le moment de fuir !

    - Jalouse et vorace ? Mais c'est parfait alors ! Tu es donc mon moi au féminin ! Quel bonheur !

    - Alors évite de danser a nouveau avec Jeyne. Parce-que tu risques bien d'y laisser tes testicules ! Le prévient-elle en sautant d'un bond sur le sol pour se lover sensuellement contre lui, en passant amoureusement les bras dans son dos, jusqu'au départ de ses fesses.

     

    133

     

    - C'est pas Jeyne que j'ai envie de prendre là, maintenant, tout de suite, la rassure t-il aussitôt en l'attrapant par la taille, pour lui donner un nouveau baiser qu'elle va s'empresser de prolonger.

     

    133


  • 134

     

     

    *

     

     

    134

     

    Une nouvelle nuit enveloppe doucement le petit centre de desintoxication de Kylian Gutter. Une nouvelle nuit, mais pas si différentes que ça des précèdentes.

     

    134

     

    - T'as vu l'heure ? Ca fait juste un quart d'heure que le poireaute là-haut!! gromelle Matthias a sa collègue et amie, Jeyne. En effet, ils ont pour habitude de se retrouver tout les soirs a vingt et une heure sur le toit, et aujourd'hui elle lui a apparement fait faux-bond.

     

    134

     

    - Parce-que je me disais qu'on devait arrêter de faire ça. Qu'on devait au moins essayer ! Tu ne penses pas ? Se défend sans attendre la jeune fille en tremblant rapidement a cause de sa tenue. Un léger short et une brassière. Une simple tenue de nuits en quelques sortes. Puisqu'elle avait l'intention d'aller se coucher dans quelques minutes, peu avant que son ami et mentor ne débarque a l'improviste dans ses quartiers.

     

    134

     

    - C'est donc ça que tu avais en tête ! T'en sortir ! Grimace de dépit Matthias en réponse, avant de reprendre, toujours sur le même ton, - Sans moi ?

     

    134

     

    - Non, avec toi, puisque je t'en parles! Avec toi Matt' ! Jamais je ne tabandonnerai ! Tu le sais bien !Commence a lui marmonner son interlocutrice en faisant un pas en arrière par précaution.

     

    Sweet Dreams - Marylin Manson ♪

     

    134

     

    - En plus, tu me ments, lui cingle t-il d'une voix glaciale en l'assassinant du regard, - C'est Candide qui t'as mis des rêves plein la tête, c'est ça hein !

     

    134

     

    - Je me fiche de lui Matt', mais c'est vrai qu'il m'a faite réfléchir... Et j'ai ensuite pensé... a nous.

    - Menteuse. Tu n'as pensé, qu'à toi. Tu espéres te barrer d'ici, sans moi. Sans moi !

    - Non ! Je te jures que non Matt' ! Crois moi, je t'en pries...

    - Tu es a moi Jeyne. A moi. Et rien qu'a moi ! Est-ce qu'un jour tu vas finir par imprégner, dis ?

     

    134

     

    - Je.. Je.. Matt', non.. Je t'en pries...

     

    134

     

    - Eh beh ? C'est comme ça que tu vas aller sur le toit ? Taquine affectueusement Nicky en observant le torse nu de son nouveau petit ami qu'elle est venue retrouver ce soir. Tout les deux avaient prévus de passer la nuit a observer les étoiles, sensuellement lovés l'un contre l'autre.

     

    134

     

    - Ouais, mais je me disais qu'on pourrait rester ici et se commander une pizza.. lui propose t-il maintenant en bouleversant intelligemment un projet déjà étudié et accepté.

    - Hmmm.. je sais pas trop. Faut que tu me laisses réfléchir.. le fait-elle alors languir en réponse, exprès. Juste pour voir sa petite bouille d'ange lui faire les yeux du chat de Shrek.

     

    134

     

    - J'adore ton tatouage.. lui souffler t-il ensuite sur le bout des lèvres, en admirant le dessin peint sur son sein droit et en l'attrapant délicatement par la taille pour la ramener vers lui.

     

    134

     

    - J'en ai plein d'autres, si tu veux savoir... Et tous a des endroits clefs.

    - Oh, c'est parfait alors... Je saurai donc où viser... finit-il doucement, avant de se jeter sur ses lèvres pour l'embrasser avec passion.

     

    134

     

    Ses mains n'attendent désormais plus pour entamer de sensuels et langoureux voyages le long de ce corps qu'il trouve déjà délicieux. Même sous ces quelques vêtements, qu'il n'a d'ailleurs pas l'intention de laisser longtemps a leur place.

     

    134

     

    Mais chaque chose en son temps. Il n'est pas pressé au point de vouloir brûler les étapes et prendre le risque de perdre, ne serai-ce qu'une minute, de baisers enflammés.

     

    134

     

    Ils ne sont pas aux pièces après tout. Puisqu'ils ont la nuit devant eux.

    La nuit.

    Hmmm.. Rien qu'à cette pensée, il se sent encore plus excité et ne peut désormais plus s'empêcher de glisser ses doigts le long de ces fesses exquises.


  • 135

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135

     

    135