• 066

     

     

    *

     

     

    Warrior of Ice ~ Rhapsody ♪

     

     

    *

     

     

    Pendant ce temps, le combat continue et fait rage au palais d’Octavia. 

    Daï s’est précipité sur son paternel, dès que celui-ci a mis un pied dans la salle mystique après avoir explosé la porte blindée, et sois-disant indestructible.

    066

    — Il va falloir faire mieux que ça si tu veux me battre ! se moque ironiquement Jun en arrêtant sans difficulté une attaque de son prétentieux petit garçon.

     066

     Prétentieux ? Oui. Comme tous les éterniens, Daï a hérité de cette caractéristique. Il ne supporte pas qu’on se moque et doute de sa grande puissance !

    Il s’énerve, jure, fronce les sourcils, avant de lancer une nouvelle attaque. 

    066

     À nouveau, Jun s’entoure de son aura protectrice pour atténuer et absorber cette nouvelle menace.

      Puis il se moque encore. Il lui dit qu’il n’a pas dû retirer ses Pampers et que c’est sans doute pour cela qu’il est aussi mou.

     066

     Daï est fou de rage et s’en mord la lèvre inférieure jusqu’à se faire saigner.

    Puis il s’élance sur son ennemi à vive allure.

    Il a bien l’intention de lui faire payer cet affront.

    Il va lui montrer qu’elle est la punition que l’on réserve à ceux qui osent ironiser bêtement devant les « guerriers noirs » de la grande déesse Octavia ! 

    066

     À quelques mètres, Isis ne fait pas attention au combat de son amant et de son rejeton : elle a confiance en Jun, elle sait qu’il saura très bien corriger, seul, ce sale gosse irrespectueux.

    Elle préfère se préoccuper de son frère, assis et attaché au fond de la salle, devant la fameuse statue maléfique d’Octavia.

     066

     — Tu as cinq minutes pour le libérer... commence-t-elle à menacer en faisant naître une boule lumineuse dans le creux de sa main droite.

    Cette ordure grisâtre se tient fièrement devant son frère. Elle sourit d’un air machiavélique et cela rend folle Isis de voir cette créature debout comme ça, devant celui qui a toujours été sa moitié.  

    066

     — Isis... pauvre petite Isis... commence à soupirer Octavia en fixant la blondinette qui continue d’amplifier sa boule d’énergie, — peux-tu me rappeler d’où est-ce que tu puises l’énergie qui est en train de grandir dans ta paume ?

     D’elle. Évidemment. Isis le reconnaît, mais elle ne veut rien lui répondre.

    Parce qu’elle ne mérite même pas qu’on lui adresse la parole, cette chienne !

     066

     — Pauvre, pauvre petite Isis... continue quand même de se moquer Octavia, — je ne comprends pas, comment peux-tu être aussi irrespectueuse envers celle qui a donné une vraie puissance a ton peuple ? Tu me déçois... Sans moi, vous n’êtes rien.

    — Et c’est peut-être bien ce que l’on veut ?? Laisse échapper Isis dans un hurlement — un peuple faible peut être heureux ! Nous n’avons pas besoin de puissance pour être épanouis !

    — Ce n’était pourtant pas ce que recherchait Keichi.

    — Je sais ! L’interrompt a nouvelle Isis en la cinglant de sa voix la plus amère, — mais Keichi regrette aujourd’hui ! Je le sais ! J’en suis sûre ! Et c’est pour ça que vous l’avez attaqué !

     066

     — Petite idiote ! Éclate finalement de rire la déesse mère — ton frère ne s’est jamais repenti ! Jamais ! Même quand il m’a ordonné d’aller te violer pour que tu accouches d’un guerrier noir !

    066

     Une larme perle sur la joue ensanglantée du souverain d’Octavia.

    Il regrette de ne pas être encore mort.

    Il aurait voulu ne jamais assister à cette scène.

     — Tu mens, espèce de chienne ! Tente désespérément Isis en essayant de ne pas se laisser impressionner — c’est toi qui l’as manipulé ! Depuis le début, c’est toi qui le manipules ! Mon frère n’est que ta marionnette et c’est tout simplement parce qu’il a commencé à avoir des doutes sur tes agissements que tu as brusquement décidé de l’exterminer !

     066

     Keichi sent son cœur partir en lambeaux.

    Elle le protège encore.

    Elle ne le méprise même pas.

    Elle l’aime encore...

    Il veut laisser échapper des mots de sa bouche inondée de sang. En vain.

    Il aimerait lui parler. Lui souffler quelques paroles... mais malheureusement, cet état larvesque et semi-comateux, dans lequel il est plongé, ne lui donne pas la force de dire ni faire quoi que ce soit.

    Et c’est bien cela le pire...
    Tout voir et tout entendre, sans jamais pouvoir réagir ni épauler.

     066

     — Tu es aussi ridicule que ton idiot de frère finit par constater Octavia en dévisageant avec mépris la jeune princesse — ridicule et si faible...

     066

     — Que.. Que... crie brusquement Isis en sentant tout à coup ses muscles brûler en elle.

     Une vive douleur des plus horribles. Que lui arrive-t-il ? Elle ne sait plus bouger un seul membre... à part ses lèvres, qui savent encore laisser échapper un faible, — espèce de...

     Une violente attaque la frappe au visage, la faisant tomber en arrière.

     Maintenant agenouillée sur le sol, elle continue de se tordre de douleur, en réalisant qu’elle a sans doute déjà perdu.

     Que pourrait-elle faire contre une puissance qui a réussi à la mettre à terre sans avoir besoin de bouger d’un seul millimètre ?

    J’un a assisté a la scène et il tente de revenir vers sa dulcinée pour la protéger, mais Daï n’est pas d’avis a le laisser faire. Il lui offre immédiatement une pluie de coups que le jeune prince d’Eternia doit esquiver habilement s’il ne veut pas avoir très mal.

    « 065067 »