• 016

    016

    Presque au pas de course, Isis se dirige vers la salle d’eau du palais pour se glisser dans un bain moussant ; cela va la relaxer et l'aider à réfléchir.

    016

    Elle se sent bizarre et perturbée ; désormais, elle pense à lui sans arrêt et son coeur semble jouer de la batterie dès qu'elle le revoit, dans sa tenue de guerriers qui le rendait si sexy...

    016

    Elle n'aurait pas dit non pour un baiser.

    L’aurai-il fait si elle l’avait osé le provoquer un petit peu...? Secouant la tête vivement, elle rougit et s'en veut d'avoir ainsi de telles pensées absurdes et fleur-bleu, avant d'enfouir sa tête dans l'eau du bain, plus honteuse que jamais. Elle n'est pas ainsi, d'habitude, elle ne veut pas l'être ou le devenir, non, elle refuse d'être ainsi obnubilée par un homme, aussi séduisant soit-il !!!

     

     

    *

     

     

    016

    Pendant ce temps, sur Eternia, Aaron vient d’avoir vent des dernières informations concernant son unique neveu ; évidemment, il est fou de rage et peste de toutes ses forces contre la seule oreille disponible, à l’heure actuelle, dans la maison : sa femme.

    016

    — Arrête chéri, tente Anne pour calmer son époux bien-aimé — je suis sûre que tu te trompes, c’est Jun quand même...

    016

    — Mais t’es stupide ou quoi ?? Là cingle vivement son interlocuteur, — t’as pas compris que toutes les pièces du puzzle viennent de se remettre en place là ???

     — Reste poli s’il te plaît... se contente de souffler Anne en évitant ce regard désagréable ; il est rare que cet homme se mette en colère, mais quand cela arrivait, il valait mieux se trouver loin.

    016

    — Je lui en foutrai des petites princesses d’Octavia àce con ! Putain il s’est bien foutu de nous hein ? Oh que oui qu’il s’est payé notre tête ! Je vais l’étriper... L’éventrer et l’énucléer ! Continue de pester seul Aaron, les yeux pleins de haine.

     — Essaie de comprendre comment il a pu connaitre cette fille au lieu de raconter des bêtises, soupire son épouse en haussant les épaules, blasée. 

    016

    — Mais on s’en branle de comment est-ce qu’il l’a connu ! Il en a rêvé, c’est ça ? C’est trop drôle ! C’est pathétique et ridicule ! Cette histoire, c’est un truc de fous et j’ai envie de tout envoyer valser tant j’ai la haine ! Il s’est foutu de notre gueule Jun !

     — Non...

     — SI !! Là, en ce moment, où est-ce qu’il est ??? Avec cette nana-là, qui est la sœur jumelle de ce Keichi Dakémo ! Ce type c’est un malade et il a des pouvoirs psychiques que personne n’a encore jamais compris ! On le dit fou, car il aspire au pouvoir avec un peuple faible et il ne rêve que d’une chose : de gloire !

     — Jun a peut-être été manipulé...? Tente tout bas Anne.

     — Sans doutes ! J’en sais rien ! Tout ce que je sais moi c’est que cet abruti est en train de se rallier à un souverain malfaisant !

     — Comme Maxime..

    Aaron se braque en dévisageant furieusement sa femme ;

    — Mon frère n’était pas malfaisant !! Ne compare pas Max à Dakémo ou je ne réponds plus de rien !! Dakémo est le mal incarné, or Max était bon !

     — Oui... Au fond.. Très, très au fond...

     — Où est mon fils au fait ? Commence à s’inquiéter Aaron — où est-il lui.. C’est bien le dernier qu’il me reste !! Arkan ne m’enculera jamais à sec comme Jun, lui, j’en suis sûr !

     — Arkan est allé voir des amis, lui sourit Anne en se rapprochant pour le prendre dans ses bras — je suis certaine que tu te trompes sur Jun, il ne nous abandonnerait jamais.. Je ne le vois pas lutter contre nous aux côtés d’un souverain idiot, non, ce n’est pas Jun ça...

     — Mais s’il est manipulé... marmonne Aaron en esquissant une grimace de dépit — Jun c’est une bonne pâte et on peut en faire ce qu’on veut alors..

     — Peut-être, l’interrompt son épouse — c’est vrai qu’il est gentil, mais il est loin d’être idiot... Jamais il ne se retournera contre Eternia. Si ce Dakémo veut aller trop loin, je pense que Jun lui apprendra la vie. Je lui fais confiance, c’est un bon petit ! 

     

     

    *

     

     

       Arkan ? Il est, comme prévu, retourné voir ses nouvelles « amies » octaviennes. 

    016

       C’est l’heure de la pause du midi ici et les jeunes adolescents peuvent donc se livrer, tous ensemble, à leurs habituelles discussions, tandis que Kalanam est en train de danser le smustle avec son nouveau camarade.

    Arkan est ici comme un prince, au sens propre comme au figuré. Quasiement toutes les jeunes filles de la bande n'ont d'yeux que pour lui et le flirt n'y va pas de main morte car chacune espère clairement réussir à être, au final, celle qui réussira à le conquérir.

    016

    Jalouses alors que leur amie Kalanam semble se rapprocher de plus en plus d'Arkan pendant leur danse, deux autres jeunes filles les observe en bougonnant entre elles. Leur amie séductrice lance alors en direction de son partenaire de danse, pour noyer le poisson,

    — Ark', Suis mes mouvements tu vas voir, je vais t’apprendre !!

     — Mais je veux pas danser comme vous ! pouffe Arkan, révulsé à l'idée de faire les mouvements sensuels - et gays - que veut lui faire exécuter sa comparse.

     — Allez, imite moi ! Il n'y a personne ici à part nous de toute manière, alors de quoi as-tu honte ?! !! insiste kalanam, — tu sais qu'un danseur homme n'est pas forcément gay ?! Je te promets que tu ne vas pas perdre tes couilles !

    016

    Blasé, Arkan décide alors de suivre son interlocutricee ; enfin, d’essayer de la suivre plutôt ; les mouvements qu’elle fait le perturbent, car il n’a vraiment pas l’habitude de danser de cette manière..

    016

    Tenma, Mango et Ombeline ont arrêté de jacasser pour constater la scène ; elles déglutissent toutes avec un air dépité, car il n’y a plus de doutes désormais : leur amie est en train de jouer le grand jeu au jeune Arkan... 

    « 015017 »