• 015

     

    *      *

    *

     

    015

     

    015

    - Arrête de te tracasser pour tout ça chéri, et fais lui confiance.. réconforte affectueusement l'épouse du jeune Arkan Daemon ; général des armées de la grande et prospère Eternia.

    015

    - Elle m'inquiète... soupire pour expliquations le concerné en s'enfonçant un peu plus dans le grand canapé du salon ; où sa douce est assise a ses côtés.

    015

    - Il n'y a vraiment pas de quoi s'inquièter pourtant... car Isis est, et a toujours été, une femme forte.

    - Je sais, mais j'ai peur que la disparition de Daï ai été la goutte d'eau dans le vase de sa stabilité.

    - « Disparition », « disparition », c'est vite dis chéri.. Ca ne fait qu'un mois quand même !

    015

    - Un mois, Tenma! Un ado de dix-sept ans qui disparaît brutalement de la circulation, en même temps que son meilleur ami, pendant un mois entier!

    - Daï n'est pas un ado comme les autres...

    - Il est puissant, oui, mais pas sa mère. Et a elle, il peut lui arriver n'importe quoi. C'était vraiment de la folie de...

    015

    - Elle a agit au mieux Arkan. Elle fait ce que n'importe quelle mère au monde ferait a sa place...

    - Mais avant d'être mère, elle est avant tout souveraine d'Octavia! Merde Tenma! Elle a des responsabilités! Qu'elle délègue sans reflexion sur ce pauvre Denzel.

    - Pauvre? Penses-tu! Le petit Denzel, il est bien content de ces responsabilités, si tu veux mon avis!

    015

    - C'est justement ce qui m'embête Ten'...

    - Denzel est aussi pacifiste qu'Isis, alors je vois vraiment pas ce qui te déranges? A moins que tu ne sâches avouer que tu t'inquiètes terriblement pour le petit Daï? Ce jeune Eternien qui a bien hérité de la puissance de Jun, voir plus encore?

    015

    - Je ne m'inquiète pas pour Daï!

    - C'est ça! Papa poule va!

    - Hey! Mais Daï n'est pas mon...

    - Mais c'est celui de Jun... Alors tu te sens impliqué par tout ce qui le concerne, même si tu n'aimes pas l'avouer.

    015

    - Tu crois qu'ils vont bientôt aller se coucher? Demande une jeune adolescente a son frère jumeau, en écoutant a la porte de leur chambre pour essayer d'entendre la conversation de leurs parents qui semble avoir lieu dans le salon a quelques mètres d'eux.

    015

    - Recule!! Si papa te vois, il va débarquer et nous demander pourquoi est-ce qu'on est pas encore en pyjamas et au lit!! gronde en réponse le concerné, sans lâcher son pinceau et sa toile ; en effet l'adolescent peint a ses heures perdues – portraits où paysages, scènes dramatiques ou humoristique – peut lui importe.

    015

    - Qu'est-ce que tu peins cette fois Sato' ? Obéis sagement la jeune fille en se reculant pour revenir observer les coups de pinceaux que son frère inflige a sa toile.

    - Touche a ton cul, et t'auras des verrues, lui rappèle avec ironie celui-ci en haussant les épaules – une expression des plus vulgaires qui a pour but d'expliquer a son interlocutrice qu'il préfère qu'elle s'occuper de ses affaires plutôt que de ses sujets de peinture.

    015

    - Satoshi il va peindre Ishtar, Satoshi il va peindre Ishtar!! se met alors a chantonner la jeune fille en sanction – parce-qu'elle sait bien que son frère en pince pour la jolie Ishtar – une fille de leur classe.

    - Va mourir au paradis, le cul plein de fourmis! Reprend alors le moqué en restant fièr face a ce pronostic des plus foireux : non, il n'allait pas peindre Ishtar. Non... même pas...

    015

    - Je viens de les voir monter Sato'!

    Evidemment, la jeune fille fait ici allusion au fait qu'elle vient d'apercevoir leurs parents rejoindre leur chambre – et qu'ainsi, elle et son frère jumeau, vont enfin pouvoir se glisser discrètement hors de la maison pour rejoindre ; le plus rapidement possible ; la fête organisée chez Keito – un camarade de classe.

    « 014016 »