• 003

    003

     
    — Hey ! Regardez ! ce n’est pas Makoto là-bas ? s’exclame soudain Mickaël, dans le but de détendre l’atmosphère. 
     
      — Euh non je pense pas ! Réponds Maxime. Il est mort à la fin d’IMLU lui !
     
      — Ah ? Tu crois qu’il est vraiment mort toi ? Ça veut dire que Minaya n’a pas les moyens pour se payer des cascadeurs… 
     
      — Hey, mais oui, c’est Makoto ! Je reconnais son pull !! Lance Aaron. 
     

    003

    Une heure plus tard, les trois grands adolescents se sont retrouvés dans une célèbre boîte de nuit… Le Crypt-O. Comme prévu, Maxime a ramené les enfants, avant de ressortir discrètement ; ce qui n’était pas bien difficile vu que ses parents semblaient déjà couchés… 
     
     
    Mais il est contrarié. Le chemin du retour a été des plus silencieux, car ni son frère ni Caroline ne lui ont adressé la parole, de tout le trajet. 
     
     
     — Raaaah sa maman la bachibouzouuuuuuk ! braille Mickaël en s’éclatant au sol. 
     
     
      Il fallait s’y attendre, Natasha et Maxime éclatent de rire en cœur. 
     
     
    — Arrêtez de rire bande de truffes ! continue-t-il de brailler.
     

    003

    — Personne ne m’a vu ?? Hein ?? questionne-t-il soudain, paniqué à l’idée qu’on ait pu le voir se ramasser comme un danseur du dimanche. 
     
    — Non mon chou, personne t’a vu, à part nous bien sûr ! Pouffe Natasha. 
     
    — Cool alors, parce que vu la danse du balai-dans-l’cul que vous nous faites là, ça serait mal venu que vous fassiez une réflexion ! Rigole Mickaël.
     
     — Saloperie va ! Allez, viens danser avec moi ! Lance la jeune fille en changeant brusquement de partenaire. 
     
     — Heeeeeeeeeeeey ??? Beugle Maxime. 
     
     — Balai-dans-l’cul va, tu les fais fuir !!! Lance Mickaël en riant aux éclats.
     
     — Je viens de rajouter deux noms sur ma death note, no problem…
     

    003

    — Je vais boire un coup, je vous laisse bande de fourbes !! 
     
    — Ooooh Max, reste et danse avec nous !! Lance Natasha pour le retenir. 
     
     — Nan, je suis trop bien pour m’abaisser à danser avec de tels mécréants ! Mais je reviens dans pas longtemps, continuez de vous tripotez ! Sur ce, il part prendre place au bar, en faisant un signe à la serveuse, pour qu’elle vienne lui apporter une Sangria.
     
     
      Attendant sa boisson, il se remet à penser à l’attitude froide qu’ont eue les petits envers lui, lorsqu’il les a ramenés. 
     
     
      Que Caroline lui fasse la tête, il s’en fiche, c’est devenu une routine de vie. Mais que son petit frère l’ignore… Ça, ça le frustre ; Aaron ne le snobe jamais d’habitude. Il doit sans doute se venger du fait qu’il ait frustré la princesse Caroline, vu que son petit frère adore la concerné… Il soupire, tout de même blasé, car ce n’est pas la première fois qu’il vexe leur amie d’enfance, mais jamais Aaron n’avait pris sa défense de cette manière.
     

    003

    Soudain, l’adolescent se fait interrompre dans ses rêveries par une présence derrière lui qui le fait soudain sursauter,
     
     
     — Excuse-moi.... 
     
      — J’y crois pas !! Qu’est-ce que tu fous là toi ?! 
     
    — J.. Je… Aaron m’a dit que ce soir c’est moi qui avais tort.. Alors j’ai décidé de venir m’excuser, c’est tout.
     
     — Waouh ! Bon c’est cool, tu t’es excusée, au revoir maintenant ! 
     
    — Je ne vois pas pourquoi je m’en irais, c’est un lieu public ici. Continue tranquillement Caroline. 
     
    —  Comment tu as fait pour entrer d’ailleurs ? Le videur ne t’a pas demandé tes papiers ?!
     
    — Y’a pas de videur au Crypt-O Maxime… 
     
    — Merde c’est vrai ! … Bon t’es mignonne, mais vas squatter ailleurs, j’suis pas Aaron moi !
     
      — M...Mais qu’est-ce que tu as contre moi à la fin ?? lance-t-elle, au bord des larmes. — Tu me détestes ou quoi ?? Tu as changé !! Avant tu n’étais pas comme ça !! Est-ce que c’est ça qu’on appelle l’âge bête ?? 
     
      — Oui c’est ça l’âge bête !! Pouffe, Mme Ladentelle, un PNJ qui se tape l'incruste dans la scène, — ahh les hommes, ils sont courtisés par de délicieuses jeunes filles, et ils trouvent le moyen de faire les péteux ! Non, mais je vous jure ! 
     
     — M...Mais je ne le courtise pas… Bégaie Caroline, terriblement gênée.
     
    Afin de changer de sujet, de changer d’ambiance, Caroline se retourne pour jeter un œil a la piste de danse. — Heeey Maxou, c’est pas tes amis là ?!  
     
    — Si pourquoi ?!
     
     — Bah ils ont l’air d’apprécier le début de slows !!
     
     — Quuuuuuoiii ? Lance Maxime en sautant de son tabouret.
     
     
      — Haaaaaan quel bâtard !!! Elle était pour moi Natasha !! Beugle Maxime en constatant que son meilleur ami l’a devancé subtilement pendant qu’il se rinçait la gorge au bar. 
     
      Amusée par cette scène plutôt cocasse, Caroline ne peut s’empêcher d’émettre un petit rire moqueur. 
     
    — Arrête de rire, espèce de chèvre ! braille Maxime en se dirigeant vers la piste. — Viens plutôt là, me faut une partenaire pour faire genre que j’m’en fout d’elle !!  
     
     
      Surprise, interloquée, l’adolescente ne bouge pas. Hein ?! Quoi ?! Un slow avec lui ?! Là… Maintenant ?! À cette pensée, elle se met à rougir de la tête aux pieds, s’imaginant déjà dans ses bras, pendue à ses lèvres....
     

    003

    — Maxiiiiiiiiime !! Lance Natasha en voyant son ami les rejoindre
     
    — Pffft, depuis quand vous vous préoccupez de moi vous ?? braille-t-il avec une mine boudeuse. 
     
      — Maxime il boude haaaaaan !! Ricane Mickaël. — Je te la laisse au prochain slow mon vieux, promis !
     
    — Nan, m’en fous, j’ai trouvé ma roue de secours ! CARO ! Ramène ton fion ici ! Vexée, la concernée lui jette un regard noir. Cette dernière phrase lui a brisé d’un coup sec tous ses rêves romantiques. Elle le déteste ! Il est le pire !
     
    — Va te faire foutre ! lance-t-elle, furieuse.
     

    003

    — Weeeeesh Caro se rebelle !! lance Maxime en se précipitant à sa rencontre pour l’empêcher de sortir.
     
      — Tu te fous de ma gueule encore une fois et je t’en colle une !! Même si tu fais 3 têtes de plus que moi !!! Crie la jeune fille, au bord des larmes et de la crise d’hystérie. 
     
    — Oulà, je vais te mettre sous Prozac toi, t’as tendance à te lâcher en ce moment !
     
    ! — LAAAAAAAACHES MOI !! JE TE DETEEEEEESTE !!! hurle-t-elle enfin.
     
     — Holà… Ça va hein, te mets pas dans ces états ! Je plaisantais ! Tu as tes règles aujourd’hui ? Je t’ai connue plus zen !
     

    003

     
      — Je suis très zen !! lance-t-elle fièrement en croisant les bras.
     

    003

     
     — Ouch la tête… Tu me ferais presque peur. Ricane Maxime. Allez, on fait la paix, et on va danser, d’accord ?!  
     
       — P.. Pourquoi t’es comme ça avec moi... Tu as changé… Avant t’étais pas comme ça… — Bah non je n’ai pas changé ! J’ai juste grandi ma petite… 
     
     — Ma petite.... 
     

    003

    — M.. Maxime… y’a pas si longtemps tu faisais des châteaux de sable avec MOI… Et… Et tu n’as que deux ans de plus… J’ai 15 ans !! J.. Je ne suis pas une gamine !! Ou alors si j’en suis une.. Toi t’es un gamin !! 
     
     — Moué bon on arrête de taper le débat là, parce que je ne viens pas en boîte pour réfléchir a mon évolution, tu sais ! Maintenant si… Si tu veux bien m’accorder cette danse ? 
     
    — Non. 
     
      — S’il te plaît....
     
     — Non. 
     
     — T’en meurs d’envie en plus ! T’es toute rouge !
     
     — J’ai les lumières de la boîte dans la gueule, c’est pour ça. 
     
    — Menteuse ! 
     
     — Crétin !  
     
    — Gamine ! 
     
    — Gamin !!
     
     — Planche à pain !!

     — Q...Quoi ????????? Suffoque-t-elle en faisant un bond en arrière
    « 002004 »