• 001

    001

    001

    Par une nuit calme et étoilée...

    001

    ...Pendant laquelle j'effectue ce qui est rapidement devenu une sorte de petit rituel de vie, depuis pas mal d'années maintenant ; en fait, depuis que ma mère et moi avons quittés le château pour habiter dans une petite maison des environs ; très mignonne selon les goûts de ma mère ; mais hideuse selon les miens.

    Hideuse, classique, et banale ; la maison de monsieur tout-le-monde, quoi.

    001

    Mais ce château était le nôtre.

    001

    Celui de la famille maternelle depuis des générations.

    001

    Pour cette raison, nous ne devions pas déménager!

    001

    Pour cette raison, je l'ai maudite du plus profond de mon être lorsqu'elle prit cette décision a l'époque ; seule.

    Sans se soucier du moindre de mes avis et ressentiments.

    Certes, oui, je n'étais encore qu'un gamin très jeune.

    Certes...

    Mais cela ne m'empêchait pas d'aimer profondément cette demeure!

    001

    Et je le lui disais. Parfois même en tapant du pieds, pour tenter de me faire comprendre ; oui, ma mère était, et est toujours, plus tétue qu'une mûle.

    001

    Mais rien n'y faisait. Trop de souvenirs ici. Il fallait partir. Changer d'air. De vies. Essayer de ne plus ressasser le passé.

    001

    Un passé douloureux selon elle. Un époux qui se sacrifia pour sauver le monde ; la laissant ainsi seule avec un enfant a charge.

    J'en aurai bien versé une larme de crocodile tiens ; si je ne méprisais pas autant le geste héroïque de mon père.

    Je paraîs abjecte ? Egoiste, de parler ainsi ?

    Peut-être. Mais revoir ; encore et encore ; sa tombe, là, dans ce petit caveau familial, me donne toujours autant la nausée.

    Parce-qu'il n'a pas sa place en ces lieux.

    Parce-que cet homme était Eternien.

    ...Et que nous sommes ici sur Octavia.

    Parce-que cet homme était le prince d'Eternia.

    Le prince, et futur roi, d'une toute autre nation.

    001

    ...Un futur roi donc, qui s'est sacrifié pour un peuple qui n'est même pas le sien!

    Un futur roi donc, qui repose sur des terres qui ne sont même pas les siennes!

    001

    Un caprice de ma mère.

    La pauvre était si malheureuse qu'elle tenait a le garder, même mort, a ses côtés !

    001

    Tant de naiveté. De naiseries. Et d'hypocrisie...

    Oui. Cela fait bien longtemps que je ne peux plus.

    Que je ne sais plus.

    L'aimer, parce-qu'il était un père et héros.

    001

    Un héros. Un héros...J'en éclaterai bien de rire tiens.

    Un héro qui est allé se sacrifier pour une cause qui n'était même pas la sienne ; en abandonnant ainsi son propre fils.

    Ouais, égoistement, c'est bien ça qui me fait le plus mal.

    Ouais, comme une enflure, moi le destin du monde...

    Je m'en contrefous.

    ...En pensant très sincèrement que mon père aurait dû avant tout sauver sa propre peau ce jour là. S'en aller. Fuir au loin.

    Sur son Eternia, pourquoi pas.

    Il m'aurait ensuite emmené avec lui.

    Et ainsi, j'aurai eu un père.

    Que j'aurai peut-être pû considérer comme un héro.

    Un modèle. Quelqu'un a suivre. A imiter.

    Une autorité paternelle.

    001

    Un peu comme Denzel...

    001

    Parmis tout mes vices, se trouvent aussi la jalousie...

    001

    Je l'avoue.

    001

    Parce-que des fois, Hideki ; mon meilleur ami depuis toujours : ne réalise pas toujours la chance qu'il a.

    001

    Et ça m'énerve...

    « 168002 »